Prime inflation : versement ce mardi, qui est concerné ?

"Prime inflation : versement ce mardi, qui est concerné ?"

Les bénéficiaires qui touchent des prestations de Pôle Emploi sont susceptibles de recevoir le versement de la prime inflation ce mardi 27 septembre.

[Mise à jour du 27 septembre 2022 à 10h30] Le 15 septembre dernier, les bénéficiaires des minimas sociaux de la CAF ont touché en premier le versement de la prime inflation. Cette fois, ce mardi 27 septembre, c'est au tour de certaines personnes éligibles aux prestations de Pôle Emploi de recevoir la prime inflation. En effet, le versement de l'aide mise en place par le gouvernement a été programmé en fonction de la situation de chaque foyer. Sont concernés aujourd'hui, les bénéficiaires de l'ASS, soit l'allocation de solidarité spécifique pour les chômeurs en fin de droits, et de l'AER qui est la prime forfaitaire mensuelle pour aider les personnes à retourner sur le marché du travail. Deux aides versées par Pôle Emploi. Le versement de la prime inflation sera effectué automatiquement sur le compte bancaire de ces personnes. Pensez donc à bien vérifier votre compte bancaire ce matin.
Pour les autres foyers éligibles à la prime inflation, pas de panique. D'autres versements sont prévus dans les semaines à venir. Si vous avez plus de 65 ans et que vous touchez l'allocation de solidarité aux personnes âgées, votre caisse de retraite vous versera la prime inflation à compter de la mi-octobre. Autre cas de figure : si vous avez droit à la prime d'activité, la CAF effectuera le virement de la prime inflation vers la mi-novembre. Dans tous les cas, si vous êtes bénéficiaire n'oubliez pas qu'une transaction via un virement bancaire peut souvent prendre du temps selon les banques. 

Qui peut en bénéficier ? 

La prime inflation, appelée également "aide exceptionnelle de solidarité" par le gouvernement ou "prime rentrée", a été pensée pour aider près de 11 millions de foyers. Cette allocation exceptionnelle a été votée dans le cadre de la loi pouvoir d'achat en 2022, pour aider les Français à faire face à une forte inflation (+5.8% en juin 2022 sur un an). En principe, cette année elle est également cumulable à l'allocation de rentrée scolaire en cas d'éligibilité aux deux. "Elle s'adresse aux bénéficiaires des minima sociaux comme le revenu de solidarité active (RSA), l'allocation aux adultes handicapés (AAH) ou l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), aux allocataires des aides au logement (APL, ALF, ALS)", indique le site du Service Public en 2022. 

Quel a été le montant de l'aide exceptionnelle de solidarité ?

Le montant de cette nouvelle aide de l'Etat a été fixé à 100 euros, auquel s'ajoute un complément de 50 euros par enfant à charge. Le montant alloué par la CAF est quant à lui supérieur. "Au total, le montant moyen versé par les Caisses d'Allocations Familiales est de 133,5 €", a déclaré la CAF dans un communiqué. À noter que le revenu fiscal de référence n'est pas pris en considération pour son attribution. Concrètement, une famille composée de deux adultes et trois enfants a perçu 250 euros (les deux adultes constituant le foyer de référence de 100 euros, plus les 150 euros des trois enfants). Le paiement est effectué sur les comptes bancaires des ménages concernés.

Comment obtenir l'aide exceptionnelle de solidarité ? 

Les démarches pour bénéficier de l'aide exceptionnelle de solidarité sont relativement simples. Comme le précise le site du gouvernement, les bénéficiaires vont percevoir le paiement "de manière automatique par l'organisme dont vos minima sociaux dépendent, sans démarche de votre part. Par exemple, si vous percevez le RSA ou l'APL, le versement sera effectué par votre Caisse d'allocations familiales. Si vous êtes demandeur d'emploi, c'est Pôle Emploi qui vous versera la prime." Le versement est fait directement sur les comptes bancaires des personnes concernées par la prime inflation.