Embrasser son enfant sur la bouche : pour ou contre, âge ?

Embrasser son enfant sur la bouche : pour certains, c'est un geste malsain, incestueux. Pour d'autres, c'est une marque d'affection naturelle. Les spécialistes sont à peu près tous d'accord sur la question : mieux vaut éviter. Point de vue de deux psychologues et témoignages de mamans.

Embrasser son enfant sur la bouche : pour ou contre, âge ?
© Robert Kneschke-123rf

Bisous sur la bouche : jusqu'à quel âge ?

L'avis de Véronica Olivieri-Daniel, psychologue clinicienne et psychanalyste : Pour reprendre ce que disait le grand analyste Français Jean Laplanche, le fait d'embrasser son bébé partout, d'avoir envie de le manger, est parfaitement normal. La mère est la première séductrice de l'enfant et les baisers, les caresses, tout ce qui a trait à cette sexualisation inconsciente pour la mère n'a rien de malsain. En revanche, à partir du moment où l'enfant grandit, le baiser sur la bouche représente, même pour l'enfant, un geste qui est érotisé parce qu'il voit cette composante érotique dans les films, il observe les gens dans la rue. Vers 3-5 ans, il sait parfaitement faire la différence entre un baiser sur la joue, une caresse affectueuse et la composante un peu plus érotisée entre maman et papa. Il faut savoir que la curiosité sexuelle des enfants, leur conscience de la composante érotique est très précoce, même si elle n'est pas exprimée. Embrasser un enfant sur la bouche au-delà de l'âge de 3 ans revient à maintenir consciemment cette composante érotique et à accepter une relation un peu érotisée. Mais attention, il n'est pas question d'inceste pour autant. Ce n'est pas incestueux à proprement parler car le climat incestueux est un peu plus élargi quand on dort avec l'enfant, qu'on lui expose notre nudité… Il faut bien plus qu'un baiser sur la bouche pour parler de relation incestueuse. L'enfant sait aussi que ce n'est pas tout à fait normal, il sent qu'il y a une transgression et à mon sens il ne faut pas transgresser ainsi. Dès l'âge de 3-4 ans, il faut pouvoir dire " non, on se fait un bisou sur la joue mais les bisous sur la bouche c'est pour les amoureux. Moi je t'aime beaucoup, mais tu n'es pas mon amoureux ou mon amoureuse" et l'enfant le comprend très bien. C'est aussi remettre l'enfant à sa place d'enfant. De manière générale, le bisou sur la bouche est beaucoup mieux toléré entre une mère et son fils qu'entre un père et sa fille, même s'il ne devrait pas y avoir de différence entre les deux sexes. 

Embrasser son enfant sur la bouche : quelles conséquences ?

L'avis de Valérie Grumelin, psychologue et psychothérapeute, spécialisée en thérapies comportementales et cognitives (TCC).

Il ne faut pas embrasser son enfant sur la bouche parce que c'est une zone intime pour lui, au même titre que ses parties sexuelles. Ce sont des zones qui lui appartiennent. Si le parent embrasse son enfant sur la bouche, cela signifie que ce n'est plus son intimité, et ses repères sont brouillés : à quel moment mon corps m'appartient ? Jusqu'où maman et papa ont-ils le droit d'aller ? Un petit smack de temps en temps, s'il est fait involontairement, pourquoi pas, sinon mieux vaut éviter car l'enfant ne va pas comprendre que l'on n'embrasse pas son père ou sa mère sur la bouche. Il va être d'autant plus difficile de se débarrasser du complexe d'Oedipe par la suite. Comme la petite fille est amoureuse de son papa et le petit garçon est amoureux de sa maman, l'enfant va être dans l'incapacité de faire la différence entre aimer son ou sa petit(e) ami(e) et aimer son père ou sa mère. Cela va poser problème à l'adolescence, à l'âge des premiers flirts, car le baiser est le premier geste de sensualité entre un garçon et une fille. Les parents n'ont pas conscience que ce geste est malsain car dans leur esprit, leur enfant leur appartient, il est à eux. Ils ne se rendent pas compte qu'un enfant a sa propre intimité et qu'en faisant ça, ils l'intrusent sans en prendre conscience. S'ils ne pensent pas à mal en faisant ce geste, le souci, c'est que l'enfant s'habitue et va développer une attirance qu'il ne devrait pas développer vis-à-vis de sa mère ou de son père. 

Embrasser son enfant sur la bouche : les témoignages de mamans

Ma fille de 3 ans m'a fait plusieurs fois des bisous sur la bouche, je ne me voyais pas lui dire que cela ne se faisait pas. 

Le témoignage de Stéphanie, 36 ans : Je pense que c'est d'abord une question d'éducation. Chez moi, ça ne se faisait pas, alors quand je suis devenue maman à mon tour, je ne suis pas d'instinct allée sur ce terrain-là. Mais tout est relatif car l'enfant est dans le mimétisme, si on lui fait un bisou sur la bouche alors naturellement, il va faire de même. Je pense qu'il ne faut pas voir le mal là où il n'est pas. Ma fille de 3 ans m'a fait plusieurs fois des bisous sur la bouche, je ne me voyais pas lui dire que cela ne se faisait pas. Et puis, les premiers bisous coûtent chers alors on les prend ! En fin de compte, désormais, elle fait des bisous sur la joue la plupart du temps. 

Il faut que l'enfant comprenne qu'on ne fait pas ça à tout le monde, que c'est réservé aux grandes personnes qui s'aiment. 

Le témoignage d'Éloïse, 32 ans : Quand ma fille était tout bébé, je lui faisais des bisous partout sur le visage parce que je trouvais ça mignon. Mais, à mon sens, il y a des stades. Aujourd'hui, elle a deux ans et je ne le fais plus parce que c'est une petite fille. À partir du moment où l'enfant commence à s'exprimer, il ne faut, à mon sens, plus le faire car ce n'est pas dans l'ordre des choses et que cela risque de créer la confusion dans son esprit. Lorsque j'étais petite, la maman de ma meilleure amie lui faisait un bisou sur la bouche et je me souviens que cela me choquait. Il faut que l'enfant comprenne qu'on ne fait pas ça à tout le monde, que c'est réservé aux grandes personnes qui s'aiment. 

Règles d'éducation