Grand oral bac : déroulement, évaluation

Le Grand oral du baccalauréat, qui a débuté ce 21 juin, se déroule jusqu'au 2 juillet. Comment se passe cette toute nouvelle épreuve pour les lycéens ? Sur quoi le jury se base-t-il pour évaluer les candidats ? Explications.

Grand oral bac : déroulement, évaluation
© Antonio Guillem-123rf

[Mise à jour du 28 juin à 9h51] Le Grand oral du bac est une épreuve inédite du baccalauréat permet d'entraîner les élèves à s'exprimer et prendre la parole en public. Mais au premier jour des épreuves, de nombreux lycéens et enseignants ont révélé des dysfonctionnements (longue attente, manque de professeurs, épreuve reportée à une date ultérieure, jury incomplet en raison de cas contact, convocation dans un mauvais lycée...). "En Île-de-France, un jury s'est retrouvé avec un seul professeur au lieu de deux... Et donc les élèves n'ont pas pu passer leur grand oral, ils ont dû être convoqués plus tard dans la semaine", a témoigné la secrétaire générale adjointe du Snes-FSU sur France Bleu. Sur les réseaux sociaux, les élèves sont nombreux à partager leur expérience. 

Grand oral du bac : qu'est-ce que c'est ?

Le Grand oral se prépare tout au long du cycle de Terminale et vise à évaluer les compétences des élèves comme la maîtrise de la prise de parole, de manière structurée et argumentée, et la capacité à développer une réflexion. "Tout ce qu'on fait, c'est de préparer son avenir. S'exprimer à l'oral, c'est quelque chose que vous avez à faire en permanence dans la vie" a précisé Jean-Michel Blanquer sur France 2 ce 14 juin, à quelques jours du bac. Cette année, pour tenir compte des difficultés rencontrées par les lycéens en cette période de Covid-19, des aménagements sont mis en place pour le Grand oral. Voici comment va se dérouler cette nouvelle épreuve pour la session 2021.

Quelles sont les dates du Grand oral du bac 2021 ?

Le Grand oral du baccalauréat a eu lieu du lundi 21 juin au vendredi 2 juillet 2021. 

Comment se déroule le Grand oral ?

L'épreuve du Grand oral se déroule en plusieurs temps : 

►Présentation d'une question (5 minutes). Dès le début de l'épreuve, le candidat présente deux questions au jury. Ces questions portent sur les deux enseignements de spécialité et mettent en lumière un des grands enjeux du programme étudié en classe. Le jury choisira alors une des deux questions. 

20 minutes de préparation. L'élève pourra alors préparer son oral pendant 20 minutes. Il pourra également, s'il le souhaite, réaliser un support qu'il remettra au jury sur une feuille qui lui est fournie. "Le candidat explique pourquoi il a choisi de préparer cette question pendant sa formation, puis il la développe et y répond. Le jury évalue les capacités argumentatives et les qualités oratoires du candidat".

Echange avec le candidat (10 minutes). Après la phase de préparation, le jury interroge le candidat pour l'aider à approfondir son sujet. Il pourra aussi l'interroger sur une partie du programme et évaluer ainsi la solidité de ses connaissances et ses capacités argumentatives.

Echange sur le projet d'orientation (5 minutes). Durant cette dernière étape, l'élève doit expliquer en quoi cette question traitée éclaire son projet professionnel ou sa poursuite d'études supérieures. "Il expose les différentes étapes de la maturation de son projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix de ses spécialités, etc.) et la manière dont il souhaite le mener après le baccalauréat" explique le ministère.

Quels aménagements pour le Grand oral du bac ?

  • Le Grand oral du bac porte sur deux enseignements de spécialités. Lors de l'oral, les élèves pourront se présenter avec un message de leur professeur précisant les points qui n'ont pas pu être abordés au cours de l'année, en raison de la crise sanitaire. "Le jury n'interrogera pas sur ce qui n'a pas pu être fait", a assuré le ministre de l'Education. 
  • Pendant les 20 minutes de préparation du Grand oral (première partie de l'épreuve avec un exposé de 5 minutes), les élèves auront le droit de prendre des notes et de les utiliser ensuite lors de l'exercice oral. 
  • Pendant la deuxième partie de l'épreuve qui consiste en un entretien, "le candidat pourra recourir à un support, comme un tableau, pour y illustrer ou expliciter ses propos (pour y poser une équation, y esquisser une carte, etc.)". 

Grand oral du bac : sur quoi l'élève est-il évalué ? 

L'épreuve du Grand oral "permet au candidat de montrer sa capacité à prendre la parole en public de façon claire et convaincante, de mettre les savoirs qu'il a acquis, particulièrement dans ses enseignements de spécialité, au service d'une argumentation, et de montrer comment ces savoirs ont nourri son projet de poursuite d'études, voire son projet professionnel", explique le ministère de l'Education nationale. 

L'épreuve du Grand oral est notée sur 20 points : elle représente 10% de la note finale du bac pour la voie générale et 14% pour la voie technologique. Un jury, qui examinera les connaissances du candidat, mais aussi sa capacité à argumenter et à relier les savoirs, son esprit critique, la précision de son expression, la clarté de son propos, son engagement dans sa parole, sa force de conviction.