Mon ado est difficile : comment gérer à la maison ?

Pourquoi certains ados deviennent-ils difficiles et comment faire lorsqu'ils semblent ingérables à la maison ? Les conseils de Joyce Dana, psychologue, pour adopter la bonne attitude.

Mon ado est difficile : comment gérer à la maison ?
© 123RF / Vadim Guzhva

Votre adolescent(e) se renferme sur lui-même, s'adresse à vous d'un ton agressif, ses résultats scolaires laissent à désirer et il lui arrive même de découcher sans prévenir ? Pas de doute, il est dans une phase de grande rébellion ! Difficile alors de savoir quel est le bon comportement à adopter en retour. La psychologue clinicienne et thérapeute familiale Joyce Dana nous aide à faire le point.

Que se passe-t-il dans la tête d'un ado difficile ?

De façon générale, l'adolescence est souvent associée au mot crise car elle correspond à un moment aigu dans la vie de l'enfant (et, de fait, de son parent). Et pour cause, elle constitue une phase transitionnelle du monde de l'enfance vers l'âge adulte. "Un moment fondateur pour le jeune qui subit de profonds changements corporels et remaniements psychiques souvent assez compliqués à vivre" décrypte la thérapeute familiale. C'est pourquoi, il a besoin de réorganiser sa personnalité et ses rapports sociaux, notamment avec sa famille, afin de trouver sa place. Pour se construire, il va aussi être tenté de s'opposer à ses parents et mettre à l'épreuve leur autorité. En effet, il évolue dans une sphère paradoxale où il a simultanément besoin de s'individualiser, de s'affranchir de ses parents, en testant ou contestant leurs limites. Néanmoins, les ados ont toujours besoin d'une présence à leurs côtés pour les sécuriser (en maintenant ces mêmes limites).

Pourquoi l'adolescence est-elle aussi difficile pour les parents ?

L'adolescence vient bousculer les rapports avec les parents, en les contraignants à remettre en cause leur autorité et les limites qui étaient fixées, jusqu'ici, plus ou moins admises par l'enfant. Résultat : on se retrouve sur une sorte de ligne de crête qui implique à la fois de faire preuve de vigilance (poser un cadre éviter qu'il ne dépasse les bornes, s'assurer qu'il n'est ou ne se met pas en danger) tout en s'efforçant de le comprendre et de se montrer plus flexible. Un jonglage permanent et peu évident qui rend la situation complexe pour les parents.

Adolescence difficile : comment mieux comprendre son ado ?

Il est important de maintenir un échange avec notre enfant. Aussi, "certains sujets amèneront une forme de négociation, de compromis et d'autres nécessiteront une posture ferme, non négociable" indique Joyce Dana. A vous de voir sur quels points vous êtes prêts à céder ou non en fonction de vos valeurs, des codes éducatifs et culturels, car comme le rappelle la psychologue, "chaque famille est singulière et s'adapte selon ses propres principes". L'idée est toutefois d'apprendre à lâcher du lest pour répondre à son besoin d'autonomie sans non plus dire amen à tout. En effet,"même s'il réclame plus d'indépendance, il n'est pas encore pleinement autonome et a malgré tout besoin de se sentir en sécurité" précise la spécialiste. On peut, par exemple, l'autoriser à sortir un soir, mais fixer un couvre-feu ou/et venir le récupérer. Hors de question qu'il aille et vienne à sa guise, sans rendre de comptes. Une façon de lui accorder de la liberté tout en s'assurant que tout est balisé, qu'il n'est pas en danger. En revanche, les insultes, les mensonges ne sont pas tolérés.

Quelle attitude adopter ?

Ses attitudes un peu rebelles peuvent avoir tendance à vous braquer, et vous pousser dans vos retranchements. Néanmoins, il faut essayer, autant que possible, de ne pas entrer dans son jeu, au risque de rompre le lien. On s'efforce donc de garder la tête froide et de poser des règles claires et fermesnotamment en matière de sécurité, d'insultes et de comportement, afin qu'il comprenne qu'il y a certaines limites à ne jamais dépasser afin que les proportions ne prennent pas trop d'ampleur. Pour le reste, on module, on avise. Il dort toute la matinée ? Certes, un adolescent a besoin de dormir davantage (surtout s'il se couche tard), mais il n'est pas bon non plus de le laisser dormir toute la journée. Le lever vers 10h peut alors constituer un bon compromis afin de respecter ses besoins sans qu'il ne s'exclut de la vie et des contraintes familiales. On observe aussi sa façon d'être et on maintient le lien même si, lui, a plutôt tendance à préférer s'enfermer dans sa chambre et ne pas trop apprécier que l'on s'immisce dans sa vie. "Un moyen de vérifier aussi qu'il n'est pas en train de s'installer dans une sorte d'isolement", indique Joyce Dana, car son comportement peut parfois cacher un mal-être profond qui implique de réagir rapidement pour comprendre d'où vient le problème. On s'efforce donc de lui montrer qu'on s'intéresse à lui, sans se montrer trop intrusif, et que l'on est là s'il a besoin.

Mon ado est ingérable, que faire ? Quand s'inquiéter ?

Lorsque son attitude atteint des proportions inquiétantes (isolement, drogues, agressivité, décrochage scolaire, etc.) ou ingérables par la famille, et que vous vous sentez démunis, il ne faut pas hésiter à aller consulter. En premier lieu, en allant vous-même voir un psychologue pour vous sentir soutenu(e), entendu(e) et conseillé(e), et pouvoir lui faire part de vos éventuelles préoccupations concernant votre ado sur le plan psychique. Si nécessaire, on peut ensuite envisager d'emmener son enfant consulter seul, dans un lieu où il dispose d'un espace de parole. En effet, les parents sont rarement les premiers interlocuteurs que les ados choisissent lorsqu'ils ont besoin de se confier. Pourtant, comme l'explique thérapeute familiale, "il arrive qu'il ne sache pas comment s'en sortir car il est soumis à trop de préoccupations sur le plan affectif, social, corporel ou scolaire", cette aide extérieure peut alors lui être bénéfique. Enfin, rassurez-vous, ce n'est pas parce que votre ado est difficile à vivre et les rapports compliqués que les choses ne vont pas un jour rentrer dans l'ordre. Votre enfant va bien finir par grandir, prendre de la maturité, et s'apaiser.

Mon ado est difficile : comment gérer à la maison ?
Mon ado est difficile : comment gérer à la maison ?

Sommaire Adolescent difficile pourquoi ? Adolescence difficile pour les parents Adolescent difficile : comment faire ? Quelle attitude adopter ? Ado ingérable : que faire ? Votre adolescent(e) se renferme sur lui-même,...

Autour du même sujet