Langue des signes : comment communiquer avec bébé ?

Signer avec son bébé est devenu très en vogue ces dernières années. Mais quel est l'intérêt et comment peut-on s'initier à ce mode de communication ? Explications de Noemi Benhamou, psychologue et formatrice en signes associés à la parole.

Langue des signes : comment communiquer avec bébé ?
© 123RF / Alena Ozerova

Langue des signes bébé : à quel âge commencer ? 

Dès sa naissance, le jeune enfant doit sa survie aux personnes qui l'entourent et au décodage des besoins qu'il exprime par des pleurs, expressions faciales, gazouillis, etc. Or, comme l'explique Noemi Benhamou, psychologue et formatrice en signes associés à la parole "bien avant de prononcer ses premiers mots, le bébé produit naturellement ses premiers signes". En effet, il pointe du doigt, dit au revoir de la main, applaudit ou encore envoie des bisous. "Ses mains sont son premier outil d'expression et de communication", ajoute-t-elle. En signant, il va alors pouvoir communiquer davantage avant même d'être en mesure de parler.

Les recherches sur le sujet démontrent qu'un bébé de 6 mois exposé régulièrement aux signes les restitue dès l'âge de 9 mois environ. Mais vous pouvez tout à fait présenter les signes associés à la parole dès les premiers mois, l'enjeu sera surtout de garder votre motivation pour les présenter jusqu'à ce que votre enfant se les approprie ! "C'est pour cela que les ateliers d'initiation débutent le plus souvent vers les 6 mois de l'enfant pour ne pas que le délai de restitution ne décourage les parents" souligne Noemi Benhamou.

Jusqu'à quel âge peut-on signer avec bébé ?

"Il n'y a aucune limite de temps dans l'apprentissage des signes associés à la parole", rassure la spécialiste. "Tant que l'enfant est préverbal, cet outil reste pertinent à présenter". D'ailleurs, plus l'enfant avance en âge et plus il aura de facilité à restituer les signes car sa motricité fine sera plus développée. Une fois que l'enfant acquiert la parole, les signes sont délaissés spontanément pour explorer la sphère verbale. 

Comment signer avec bébé ? 

"Un signe accompagne toujours la parole" explique la psychologue. Si ces signes sont issus de la Langue des Signes Françaises (LSF), rassurez-vous, ne s'agit pas là d'apprendre l'intégralité de cette langue à votre enfant. Vous ne signez que le mot clé de la phrase, comme pour le surligner. Par exemple, dans la phrase :"Tout à l'heure, tu pourras manger une compote avant d'aller au dodo" vous signez uniquement "compote" et "dodo". A force de voir, et d'entendre, ce signe associé à la parole, votre bébé l'intégrera et le signera quand il sentira le besoin de l'exprimer et en aura les capacités motrices. Puis, plus tard, il prononcera le mot quand son appareil phonatoire sera suffisamment mature. "Comme pour les premiers mots, les premiers signes du bébé sont approximatifs" avertit la spécialiste. L'attention est de mise pour pouvoir les repérer et les interpréter correctement. Pour signer de manière régulière, elle conseille d'utiliser les signes dans des contextes précis et récurrents : quand votre bébé mange sa purée, s'apprête à boire son bibi du soir ou au moment de lui changer sa couche. Au bout de deux mois, votre bébé pourra ainsi acquérir une vingtaine de signes.

Quels sont les signes les plus utilisés ?

Outil ludique, le signe peut donner envie à votre enfant de signer un plus vaste panel d'informations. Mais en général, une trentaine de signes suffisent amplement pour que votre enfant puisse exprimer ses besoins physiologiques et émotionnels.

Les principaux signes répartis en 4 grands thèmes :

  • Le vocabulaire alimentaire : lait, purée, gâteau, compote, bon, chaud, froid
  • La propreté : changer la couche, pipi, caca, bain
  • Les émotions : la peur, la tristesse, la colère, l'amour, avoir mal
  • L'entourage de l'enfant : papa, maman, la nounou, papi, mamie, la crèche, le doudou, le chat ou le chien.

Livres sur la langue des signes pour bébé

Pour vous initier aux signes et mieux les retranscrire à votre progéniture, plusieurs solutions : Vous pouvez assister à des ateliers de signes associés à la parole ou vous appuyer sur des livres pour intégrer les signes et les présenter à votre enfant.

Livres de LDS associés à la parole recommandés :

  • Les signes avec bébé, d'Isabelle Cottenceau : livre + CD (Ed. Philippe Duval)
  • Instants de bébé : Des photos, des mots, des signes ! Imagier et livret support, d'Isabelle Cottenceau (Ed. Philippe Duval)
  • Signe avec moi : la langue gestuelle des sourds à la portée de tous les bébés de Monica Companys et Nathanaëlle Bouhier-Charles

Quel est l'intérêt de signer avec bébé ?

Les avantages de la mise en place des signes associés à la parole sont nombreux. "Ils favorisent avant tout le lien d'attachement entre l'enfant et son parent" assure Noemi Benhamou. La raison : on s'ajuste au plus près du besoin du bébé et on y répond de manière cohérente, stable et rapide. Résultats : moins de pleurs, de colères et d'éventuelles frustrations. Ses besoins étant compris et respectés, votre enfant expérimente alors une sécurité affective et émotionnelle. "Son estime et sa confiance en soi sont ainsi renforcées et la relation entre le parent et l'enfant s'enrichit" ajoute-t-elle. En outre, votre enfant se place dans une posture communicative dès son plus jeune âge nécessaire à son futur apprentissage verbal. Enfin, d'un point de vue du développement, "les signes associés à la parole développent la motricité fine et globale, le visuel, la mémoire et l'intelligence émotionnelle et sociale" conclut Noemi Benhamou.

Développement du bébé