Relation père fille : quand les papas ne sont plus des héros

Les liens qui unissent pères et filles sont bien souvent énigmatiques. Pour la petite fille, il s'agit souvent de l'adoration. Mais à l'adolescence, les choses se compliquent et le lien devient plus tendu. Comment se passe cette relation si particulière au quotidien ? Explications.

Relation père fille : quand les papas ne sont plus des héros
© Vadim Guzhva-123rf

Un père adoré et admiré durant l'enfance

Dès sa naissance, la petite fille évolue dans un univers féminin. Sage-femme, infirmière... A la maternité, toutes les personnes qui se pressent autour d'elle sont majoritairement des femmes. A l'exception de papa. Pas étonnant donc que ce soit lui, le premier homme dans la vie de sa fille. A partir de 3 ans, l'enfant développe le fameux complexe d'Œdipe. Chez la petite fille, cela se manifeste par un amour inconditionnel pour papa. La fillette teste sur lui son pouvoir de séduction et fait tout pour le charmer. Adulé et adoré, papa est un véritable héros pour sa fille. Il est le meilleur père au monde et rien ne viendra contredire la fillette. Mais face aux élans quasi amoureux de sa fille, le père doit absolument poser des limites. Papa ne se mariera jamais avec elle parce qu'il est avec maman. Et tant pis si ça déplaît. En grandissant, la petite fille continue d'adorer son père, cherche à faire des activités avec lui... Cet amour va progressivement se calmer, notamment à l'adolescence. Du côté des papas, on revendique le droit de dorloter ses enfants. Et c'est une bonne chose. Car le père est aussi important dans la construction de l'enfant que la mère. Très tôt, il devra donc apprendre à sa fille à avoir confiance en elle, à aller vers les autres. Car c'est dans le regard de son père que la petite fille se construit. Papa doit donc la soutenir et l'encourager. Un papa absent ou au contraire trop présent peut avoir des conséquences durables sur l'avenir de l'enfant. Difficultés relationnelles avec les hommes, manque de confiance en soi ou encore problèmes professionnels sont quelques-uns des impacts causés par un père qui n'a pas su comprendre les besoins de sa fille. 

A l'adolescence, une prise de distance entre père et fille

A l'adolescence, la jeune fille est toujours dans un jeu de séduction par rapport à son père. A cet âge, mieux vaut donc éviter les mots tels que "ma chérie" qui peuvent semer le trouble dans l'esprit de l'enfant. Une fois le doute écarté, la jeune fille peut alors se construire et s'épanouir pleinement. Au fur et à mesure que l'adolescente grandit, ses priorités évoluent. L'heure de la distance a sonné. La référence masculine n'est plus papa, mais des stars de cinéma ou de télé-réalité, voire ses camarades de classe. Si tout au long de sa vie, l'adolescente a vu son père et sa mère se montrer des preuves d'affection l'un envers l'autre, la jeune fille aura envie de suivre le même chemin. Cela la valorisera dans son image de femme et elle sera plus à même de choisir un petit ami qui lui correspond. L'adolescence est également le moment où la fillette devient femme. Elle passe son temps dans la salle de bains pour se pomponner, cherche son style vestimentaire... A cette période, la jeune fille met souvent une distance par rapport à son père, notamment par pudeur. Plus question de rentrer dans sa chambre sans frapper avant. Par ailleurs, si l'adolescence est une période à remous dans les relations père-fille, c'est également le début d'une succession de chocs en tous genres pour le père. Le premier correspond surtout à la présentation du petit ami. Le papa doit alors accepter de ne plus être le seul homme dans la vie de sa fille. L'autre grand changement pour le père est le départ de sa protégée du cocon familial. A partir de là, papa ne compte plus vraiment, maman redevient le référent. C'est également à ce moment que la jeune fille commence à prendre du recul par rapport à son père, à juger son comportement en société, par rapport à maman... 

Quand la fille devient mère

Après la présentation du petit ami et le départ du foyer, le père peut s'attendre à une autre série d'événements. A commencer par le mariage. Cette fois-ci, c'est sûr, sa fille l'a véritablement remplacé par un autre. Et quand un père apprend la grossesse de son enfant, neuf mois sont bien nécessaires pour lui faire admettre la situation. Lorsque sa fille devient mère, le père change de statut en devenant grand-père. Loin de l'imaginer, cela le met face à la même situation qu'il était lorsqu'il a appris la grossesse de sa femme. Il prend alors conscience qu'il a vieilli et qu'il faut à présent oublier les rancœurs passées et faire la paix. La maternité est également le moment où la fille compare deux modèles de pères : son père et son mari. Passé l'annonce, le nouveau grand-père s'imagine déjà avec le tout-petit. Il pense aux balades qu'il pourrait faire avec lui, prévoit des histoires et envisage même quelques bêtises qu'il pourrait lui apprendre ! Une nouvelle période s'ouvre alors. Les relations entre le père et sa fille sont plus sereines, le temps de la réconciliation est venu, surtout s'il y a eu mésentente, conflit ou même indifférence. La jeune mère cherche désormais des conseils auprès de son père. Quant à lui, il a dorénavant un nouveau rôle à tenir : celui de grand-père.

Ce que doivent savoir les pères qui attendent une fille 

Ils devraient savoir que leur fille est un enfant qui doit être reconnu au même titre qu'un garçon. Un père doit savoir qu'une fille attend de son père de la fierté, de l'estime, des paroles positives... Les pères doivent savoir que la fille en dit beaucoup moins qu'elle ne pense. On est dans une relation de non-dit. Il y a une difficulté à se parler et à échanger. En outre, la fille a des secrets et il doit avoir la finesse de ne pas être intrusif, pour ne pas lui donner l'impression qu'il lui impose sa volonté ou ses choix. Enfin, une fille attend aussi une certaine protection que le père doit comprendre. 

Relation père fille : quand les papas ne sont plus des héros
Relation père fille : quand les papas ne sont plus des héros

Un père adoré et admiré durant l'enfance Dès sa naissance, la petite fille évolue dans un univers féminin. Sage-femme, infirmière... A la maternité, toutes les personnes qui se pressent autour d'elle sont majoritairement des femmes. A...

Autour du même sujet