Développement durable : les écoles se mettent au vert

Jean-Michel Blanquer lance une campagne des "éco-délégués". Les élèves de collèges et lycées, élus dans leurs classes, devront sensibiliser leurs camarades aux problématiques environnementales.

Développement durable : les écoles se mettent au vert
© Dmytro Zinkevych-123rf

Le ministre de l'Education nationale a lancé, ce 20 septembre 2019, sa campagne des "éco-délégués" dans les collèges et lycées de l'hexagone. Au total, 250.000 "éco-délégués" (un élu par classe), vont sensibiliser les autres élèves à la lutte contre le réchauffement climatique et encourager la biodiversité au quotidien.  Les jeunes deviennent alors des "ambassadeurs de l'environnement et du développement durable auprès de leurs camarades de classe", précise le ministère.

Quelles actions seront menées dans les écoles ?

"Nous proposons aux élèves d'être des acteurs à part entière pour faire des 60.000 implantations scolaires de notre pays des espaces de biodiversité, à la pointe de la lutte contre le réchauffement climatique. Ensemble, nous pouvons indiquer un chemin et initier des changements profonds. Ici ce sera un potager, des plantations d'arbres, là le tri des déchets, partout une réflexion sur la consommation d'énergie", a expliqué le ministre de l'Éducation nationale. Ces actions passeront notamment par des petits gestes, trier les déchets en classe, éteindre les lumières ou bien vérifier que les radiateurs sont correctement réglés, mais ces "éco-délégués" seront aussi là pour promouvoir des gestes éco-responsables au sein de la communauté éducative dans son ensemble. Leur rôle sera également essentiel pour mettre en oeuvre la transition écologique et le développement durable au sein même de leur école. Parmi leurs missions : limiter la consommation d'énergie, protéger la biodiversité, éviter le gaspillage alimentaire notamment dans les cantines, réduire et trier les déchets, et s'unir pour engager son école dans la lutte contre le réchauffement climatique.

L'écologie partout et pour tous

Lors du lancement du projet au collège Pierre Mendès France de Paris, le ministre de l'Education nationale a rappelé l'importance d'intéresser de plus en plus tôt les élèves à la protection de l'environnement. "Notre monde étant de plus en plus technologique, il est impératif que les élèves soient davantage avec la nature". En proposant qu'un délégué soit élu dans chaque classe, le gouvernement veut permettre à tous les élèves de s'impliquer. "Il ne faut pas que l'écologie soit réservée à une minorité, mais faire que tous les élèves en soient acteurs" a déclaré Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique. Les deux ministères souhaitent également que de plus en plus d'établissements acquièrent le label E3D. Un label qui récompense les collèges et lycées généraux, technologiques et professionnels qui entrent en démarche globale de développement durable. 4500 établissements le possèdent déjà. 

Développement durable : les écoles se mettent au vert
Développement durable : les écoles se mettent au vert

Le ministre de l'Education nationale a lancé, ce 20 septembre 2019, sa campagne des "éco-délégués"  dans les collèges et lycées de l'hexagone. Au total, 250.000 "éco-délégués" (un élu par classe), vont sensibiliser les autres élèves à la lutte...