Le coaching pour enfants : késaco ?

Depuis quelques années, le coaching à destination des enfants se développe. Qui sont ces pros qui accompagnent nos bambins ? Quelles sont leurs spécificités ? Réponses.

Le coaching pour enfants : késaco ?
© contrastwerkstatt - Fotolia.com

Depuis 10 ans, Virginie Bapt, psychothérapeute et coach, voit arriver dans son cabinet de plus en plus d'enfants. Aujourd'hui, ils représentent 50 % de sa patientèle. D'ailleurs de plus en plus de sociétés fleurissent et proposent ce type de service. Mais que font-ils au juste ? Comment et en quoi peuvent-ils aider nos bambins ? Eléments de réponse.

Pourquoi faire appel à un coach ?

Si vous voyez bien l'intérêt de faire appel à un coach pour remotiver des salariés ou retrouver confiance en vous, vous ne comprenez pas pour autant son utilité pour un enfant. Et pourtant, eux aussi, peuvent trouver un intérêt à consulter un coach ! Virginie Bapt, détaille son activité : "Je traite en général les phobies, les difficultés relationnelles, les difficultés avec les enseignants et les soucis familiaux". Par exemple, un enfant qui s'entend mal avec son institutrice ou qui se sent mal dans sa fratrie pourra trouver des conseils pratiques auprès d'un coach. Mais quelle différence avec un pédopsychiatre ? Pour Virginie Bapt, leurs professions sont distinctes mais se complètent : "Je pense avoir une approche plus concrète car on travaille avec des outils. En revanche, si j'ai des outils de diagnostic pour déceler une psychose par exemple, je ne suis pas spécialiste. Dans ce cas, je vais adresser l'enfant à un pédopsychiatre qui pourra mieux le prendre en charge."

Comment se passe une séance ?

"D'abord, je reçois toujours l'enfant seul. Puis je commence toujours par une sorte d'audit pour comprendre ce qui se passe et si l'enfant est vraiment gêné. J'essaie ensuite de lui faire comprendre qu'il est normal et je fais en sorte de dédramatiser. Je replace les choses dans leur contexte et je donne des outils à l'enfant pour qu'il puisse ensuite gérer tout seul. J'encourage ce qui fonctionne bien et je lui permets de s'autonomiser. Si un enfant a un problème avec son institutrice, je ne peux pas agir sur l'institutrice ! Alors je lui donne des clés pour que lui, il fasse avec ! Enfin, selon l'enfant et la situation, je débriefe ensuite avec le parent par téléphone ou dans mon cabinet mais c'est l'enfant qui parlera, expliquera ce qu'il a envie de révéler !" détaille la spécialiste.

Concrètement, ça donne quoi ?

"J'ai reçu cette semaine une fillette de 10 ans qui avait tendance à la régression. C'est-à-dire que parfois, elle agissait et réagissait comme une petite fille de 5 ans. Son entourage était gêné et elle aussi. Quand je l'ai reçu, je l'ai rassurée et on a parlé librement de tout et de rien. Puis je me suis rendue compte qu'elle avait en fait des problèmes dans sa fratrie. Du coup, je lui ai donné des outils pour mieux gérer ses relations fraternelles. Le lendemain, sa mère m'a appelé pour me dire que cette fillette avait convoqué tous les membres de la famille un par un. Depuis, ça va mieux. C'est une approche systémique : on ne peut pas changer les autres alors je travaille sur l'autonomisation. Je lui donne les outils qui vont lui permettre de faire avec. Ce n'est pas comme une thérapie" raconte la coach.

Coach pour enfants : un nouveau métier ?

Le coaching pour enfants n'est pas un métier reconnu et aucun diplôme ne certifie cette formation. Si vous voulez vous adresser à un coach, veillez à ce qu'il ait une formation de psychothérapeute. Virginie Bapt, coach, a monté une association pour structurer cette profession. "L'association propose d'informer sur la profession et d'orienter vers des professionnels qui soient à la fois coachs et psychothérapeutes, avec une pratique avérée de 3 ans au moins avec les enfants. Cela permet aussi de travailler en réseau. Une garantie pour passer la main ou demander conseil si besoin" explique Virginie Bapt. Attention, donc, à choisir la bonne personne : fiez-vous au bouche à oreille ou soyez attentif à la formation du coach.

Infos pratiques :

Entre 50 et 80 euros la séance

Pour contacter l'association : coachenfants@gmail.com