Comment donner le sens de l'humour à mon enfant ?

Tous les parents aimeraient que leur enfant soit doté d'un humour ravageur. Mais comment s'y prendre ? Surtout si on a soi-même déjà du mal à raconter une blague... Les conseils d'un psychologue, spécialiste de l'humour.

Comment donner le sens de l'humour à mon enfant ?
© zioraffa - Fotolia.com

Bob l'éponge et son humour si caractéristique se retrouvent au cinéma le 18 février dans le film "Bob l'éponge : un héros sort de l'eau". A cette occasion, nous vous donnons quelques clés pour apprendre l'humour à votre bambin !

Comme tous les parents, vous rêvez que votre bout de chou soit drôle ? Blagues, calembours, sens de la répartie... Découvrez comment lui insuffler cet état d'esprit avec Bruno Fortin, psychologue.

Comment se développe le sens de l'humour chez un enfant ?
L'humour est d'abord visuel. Chez les bébés, il est associé à la surprise, au soulagement d'une tension et aux sensations agréables. En se cachant puis en apparaissant subitement ("coucou, maman n'a pas disparu !") en levant l'enfant dans les airs, en le chatouillant, le parent peut susciter bien des rires. Puis avec l'acuité visuelle, les couleurs vives vont faire leur effet. Après s'ajoutent les sons : rimes et noms comiques. Et ensuite le sens : un enchaînement habituel rompu, une exagération (au sujet de l'hygiène en particulier), provoque le rire. A partir de 6 ans environ, les petits comprennent qu'ils retiennent l'attention des autres en racontant des blagues à travers la socialisation. A partir de 10 ans, l'humour devient plus varié : sujets tabous, jeux de mots, situations loufoques du quotidien. Certains comprennent que l'humour permet de se valoriser aux yeux des autres mais aussi de se faire des amis. Les plus timides l'utiliseront pour se défendre et se faire accepter. Les plus doués pour charmer. Ainsi l'humour devient de plus en plus complexe jusqu'à l'âge adulte. 

De quelle manière favoriser son essor ?
Pour rire, les bébés doivent se sentir en sécurité sinon comment pourraient-ils apprécier les surprises ? Plus tard, être entouré de personnes qui nous acceptent, être protégé des regards indiscrets, permet de se lâcher. Les enfants doivent vivre au contact d'adultes aimables, d'enfants amis, dans une atmosphère détendue : le rire est contagieux et se propage dans un climat de confiance. Ils doivent disposer de matériel pour rire (dessins, livres, vidéos, chansons...), participer à des fêtes, des jeux en groupe et assister à des spectacles. La présence d'un public stimule l'invention verbale et les bouffonneries. La réponse des autres enfants jouera un rôle central dans l'établissement de l'habitude d'être drôle et de rire de l'humour d'autrui. Les enfants doivent aussi posséder une base de connaissances pour comprendre le caractère incongru des situations qu'on leur propose pour rigoler : une banane qui parle, un adulte habillé en bébé, un chien qui fait "meuh", etc. Et être doués d'un esprit logique pour faire des liens, des comparaisons, bref, repérer et créer des situations marrantes.

En tant que parent, faut-il jouer le rôle de "public" ?
Oui et non. Oui, dans le sens où les parents sont les garants des règles familiales et que celles-ci doivent définir un cadre assez souple qui permet la spontanéité, le droit au point de vue marginal, le jeu. Mais aussi parce que seuls des parents disponibles et réceptifs donneront envie à leur enfant de développer sa créativité et sa présence, donc son humour. Non, parce que les enfants profiteront bien plus de parents drôles que de parents d'ordinaire sévères mais attentifs de temps à autre à leurs essais humoristiques. Surtout si les encouragements manquent de commentaires critiques. Dans ce cas, l'enfant pourrait devenir une sorte de "monstre clownesque" dont la fréquence des mauvaises blagues ne ferait qu'augmenter... Les parents peuvent aider l'enfant à s'améliorer sans pour autant le juger ! Et favoriser chez lui le développement de l'empathie, cette capacité à s'imaginer à la place de l'autre et à prévoir sa réaction. Si l'autre ne rit pas, ce n'est plus de l'humour, c'est peut-être de l'agression. En habituant son enfant à prévoir la conséquence de ce qu'il fait et de ce qu'il dit, on développe l'utilisation saine de l'humour et par la même occasion les habiletés sociales. On peut rire de tout mais pas en présence de n'importe qui...
 

affiche bob eponge 220
Bob l'éponge au cinéma. ©  Paramount Pictures


Bob l'éponge : un héros sort de l'eau, au cinéma le 18 février "Vivre avec humour"



 

Comment donner le sens de l'humour à mon enfant ?
Comment donner le sens de l'humour à mon enfant ?

Bob l'éponge et son humour si caractéristique se retrouvent au cinéma le 18 février dans le film "Bob l'éponge : un héros sort de l'eau". A cette occasion, nous vous donnons quelques clés pour apprendre l'humour à votre bambin ! ...