Salmonelle : quelles alternatives aux laits Modilac et Picot ?

Après le rappel des produits de nutrition infantile Modilac, Lactalis procède à son tour (par principe de précaution) au rappel des produits Picot AR. Quels sont les laits concernés et que faire si bébé en a consommé ?

Salmonelle : quelles alternatives aux laits Modilac et Picot ?
© Wavebreak Media Ldt - 123 RF

Après le scandale Lactalis l'an dernier, la société procède de nouveau au rappel de ses laits infantiles, par principe de précaution. Cette fois, il s'agit des produits Picot AR et cela fait suite au rappel de toute la gamme de produits de nutrition infantile Modilac à base de protéines de riz (société Sodilac). En cause : le risque d'infection à la salmonellose (Salmonella Poona) chez des nourrissons de moins de 2 ans. En effet, "quatre bébés ayant été infectés par une même souche de cette salmonelle avaient consommé, quelques jours avant la survenue des symptômes, des produits de nutrition infantile à base de protéines de riz de marque Modilac, fabriqués dans une usine implantée en Espagne. Ces nourrissons vont aujourd'hui mieux et sont tous sortis d'hospitalisation. Trois autres cas sont en cours d'investigation", précise la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dans un communiqué du 24 janvier 2019. Par principe de précaution, "la marque procède au rappel de toute sa gamme de produits de nutrition infantile à base de protéines de riz et, de manière élargie, de l'ensemble des fabrications issues d'un site de production espagnol", ajoute la DGCCRF. La société Lactalis précise quant à elle que "le produit Picot AR est effectivement fabriqué par un fournisseur extérieur sur le même site de production espagnol
que les références concurrentes concernées". Ce nouveau rappel concerne 16 300 boites de lait Picot AR vendues exclusivement en pharmacie, depuis le 29 novembre 2018. "Les autres références Picot, fabriquées sur des sites de production différents, ne sont quant à elles absolument pas concernées", précise le groupe Lactalis dans un communiqué du 25 janvier.

Quels sont les produits Modilac concernés ?

Les produits sont distribués en pharmacies et dans certaines associations caritatives, mais également commercialisés sur des sites de vente en ligne. Voici la liste : 

Modilac Expert Riz AR 1er âge
Modilac Expert Riz 1er âge
Modilac Expert Riz AR 2ème AGE
Modilac Expert Riz 2ème AGE
Modilac Expert Riz Croissance
Modilac Expert Prema
Premodilac Expert
Modilac Expert SL
Modilac Expert HA
Modilac Expert Transit +
Modilac Expert AR 1er âge
Modilac Expert AR 2eme âge
Modilac - Mon premier dessert sans lait, Cacao
Modilac - Mon premier dessert sans lait, Caramel
Modilac - Mon premier dessert sans lait, Vanille
Modilac - Mon premier dessert sans lait, Banane
Modilac 1er âge, distribués par les associations caritatives
Modilac 2ème âge, distribués par les associations caritatives

Lait Picot AR, Lactalis, vendu en pharmacie

  • Un numéro vert, le 0800 800 970, à été mis à disposition des parents pour répondre à leurs questions. 

Que faire si le lait de mon bébé figure dans la liste ?

Produits Modilac © DGCCRF

Il est recommandé aux parents qui disposeraient de l'une de ces boîtes de ne pas les utiliser, qu'elles soient neuves ou déjà entamées, et de les rapporter au point de vente où elles ont été achetées. "Les parents concernés doivent prendre contact avec leur pédiatre ou leur médecin pour se voir conseiller ponctuellement un lait de remplacement, notamment pour les bébés allergiques aux protéines de lait. Dans l'attente, ils peuvent se rendre en pharmacie où un lait de substitution leur sera proposé", conseille la DGCCRF."En attendant de trouver une alternative, les parents peuvent préparer les biberons avec le lait qu'ils possèdent, en faisant bouillir le lait pendant 2 minutes, puis en le laissant refroidir avant de le verser dans le biberon".

Faut-il s'inquiéter ? Lors du rappel des laits Lactalis, le Dr  Georges Thiebault, pédiatre, rappelait que "ces laits sont retirés du marché par précaution, en raison d'une potentielle contaminationAussi, tous les enfants qui ont consommé ces boîtes de lait ne sont pas tous contaminés par une bactérie grave". Par ailleurs, si l'enfant ne présente aucun symptôme alors qu'il consommait un lait présent dans la liste incriminée, rien ne sert de s'inquiéter. "Il n'y a pas de raisons de penser que l'enfant est porteur d'une bactérie qui va se développer dans les jours qui suivent", avait-il déclaré au Journal des Femmes.

Quelles sont les alternatives ?

La Société Française de Pédiatrie (SFP) livre ses recommandations afin que les parents puissent remplacer le lait de bébé concerné par le rappel, par un autre produit. Avant de modifier les habitudes alimentaires d'un tout-petit, il est tout de même recommandé de demander conseil auprès de son médecin ou de son pharmacien.

  • Alternatives au lait Modilac 1er ou 2ème âge. Ces laits peuvent être remplacés par n'importe quel autre lait 1er ou 2ème âge standard. 
  • Modilac Expert Riz 1 et 2. Ces préparations à base de protéines de riz ne contiennent pas de lait de vache et sont justement indiquées en cas d'allergie. Les parents peuvent utiliser, à la place, les préparations Bébé Mandorle Riz 1 et 2, Novalac Riz ou Prémiriz 1 et 2. La SFP rappelle néanmoins que "toutes les autres boissons à base de riz ou d'autres végétaux (amande, avoine, châtaigne, épeautre, noisette, quinoa, soja) ne sont pas adaptées aux nourrissons. Leur utilisation à cet âge est susceptible d'entraîner des carences nutritionnelles graves. Elles ne peuvent donc pas constituer une alternative. Enfin, si ces produits de substitution ne sont pas disponibles, les enfants allergiques aux protéines de lait de vache peuvent consommer des hydrolysats extensifs comme les produits : Althéra, Novalac Allernova, Nutramigen LGG 1 et 2, Nutriben APLV 1 et 2, Pepticate, Prégestimil.
  • Modilac Expert Riz AR 1 et 2. Ces préparations épaissies sont indiquées chez les nourrissons allergiques aux protéines du lait de vache qui régurgitent. Les alternatives sont les suivantes : Bébé Mandorle Riz 1 et 2 avec ajout de Gumilk ou Picot Magic Mix 0-3 ans, Novalac Riz avec ajout de Gumilk ou Picot Magic Mix 0-3 ans, Prémiriz 1 et 2 avec ajout de Gumilk ou Picot Magic Mix 0-3 ans, et enfin Novalac Allernova AR.
  • Laits Modilac Expert AR 1 et 2. D'autres laits pré-épaissis avec de l'amidon et de la caroube et indiqués en cas de régurgitation peuvent convenir aux bébés. Il s'agit des Novalac AR + 0-6 mois et 6-36 mois et Physiolac AR 1 et 2. 
  • Modilac Expert Riz Croissance. Il n'existe pas d'autre préparation de croissance à base de protéines de riz spécifiquement destinée aux enfants de plus d'un an allergiques aux protéines de lait de vache. "Cependant, sa composition étant proche de celle de Modilac Expert Riz 2, les mêmes alternatives peuvent être utilisées", précise la SFP. Néanmoins, le Nutramigen LGG 3 (un hydrolysat extensif de protéines du lait de vache (3ème âge) peut constituer une alternative.
  • PréModilac Expert. Ce lait est destiné aux bébés prématurés et de faible poids de naissance lors du retour au domicile. Les parents peuvent utiliser à la place le lait Bébé Expert Pré-Gallia ou Pré Guigoz Expert.
  • Lait Modilac Expert Préma. Ce lait contient du lactoferrine, un ingrédient efficace dans la prévention des infections chez le prématuré.  "Il n'existe aucun autre lait sur le marché contenant de la lactoferrine à ce dosage. Les alternatives sont donc les mêmes que pour le PréModilac Expert", précise la SFP, à savoir le Bébé Expert Pré-Gallia ou Pré Guigoz Expert.
  • Lait Modilac Expert Transit +. Ce lait indiqué en cas de constipation peut être remplacé par le lait Novalac Transit + 1 et 2. 
  • Lait Modilac Expert HA.  Indiqués dans la prévention du risque allergique chez les nourrissons ayant des antécédents familiaux d'allergie, les laits Bébé Expert Gallia HA, Guigoz HA, Novalac HA, Nutriben HA et Physiolac HA peuvent être utilisés.
  • Lait Modilac Expert SL. Indiqué en cas de diarrhée sévère, ce lait sans lactose peut être remplacé par les laits Bébé Expert Diargal, Guigoz AD, Novalac Diarinova, Nutriben Sans Lactose, Physiolac Episodes Diarrhéiques.
  • Alternative aux desserts sans lait (cacao, caramel, vanille et banane). Ces desserts sucrés destinés aux enfants allergiques au lait de vache trouvent leurs équivalences dans les produits Picot Pepti-Junior Dessert sans lait (abricot, fraise, cacao et banane).
  • Lait Picot AR. "Les autres références Picot, fabriquées sur des sites de production différents, ne sont absolument pas concernées", précise la société Lactalis. Le rappel concerne uniquement les boîtes vendues en pharmacie depuis le 29 novembre 2018. 

Qu'est-ce que la salmonelle et quels sont les symptômes ? 

"La salmonelle est une bactérie présente dans l'environnement. Cette maladie infectieuse est l'une des principales causes d'intoxication alimentaire. Elle provoque des symptômes semblables à ceux de la gastro-entérite (diarrhées, nausées, vomissements, fièvre, douleurs abdominales, maux de tête, ainsi que des troubles du sommeil dans certains cas), et les nourrissons y sont particulièrement sensibles", précise le pédiatre. Le risque essentiel étant la déshydratation. Aussi, en cas de symptômes évoquant une gastro-entérite chez un bébé (éventuellement accompagnée de fièvre), il faut consulter sans tarder. "En attendant, un soluté de réhydratation, disponible en pharmacie, pourra être donné à l'enfant pour éviter une déshydratation en raison de pertes liquidiennes importantes (selles liquides nombreuses)" ajoute le communiqué.

Avec l'épidémie de gastro, comment savoir s'il s'agit d'une salmonellose ?

"Rappelons que la grande majorité des gastro-entérites sont liées à des virus", explique le pédiatre. Aussi, ce n'est pas parce que l'enfant a une gastro-entérite, qu'il s'agit d'une infection par salmonelle. "Le diagnostic ne peut être fait que par une analyse bactériologique des selles, appelée une coproculture", précise le spécialiste. Elle s'applique notamment lorsque les symptômes sont particulièrement intenses et persistants sur la durée. Selon les cas, le pédiatre pourra éventuellement prescrire un antibiotique, précise le Dr Thiebault.

Comment éviter la contamination ?

Pour éviter les risques de contamination, quelques mesures d'hygiène sont à respecter lors de la préparation des biberons, rappelle Santé Publique France : 

- Se laver les mains à l'eau et au savon avant chaque manipulation du biberon, 

- ne pas préparer le biberon de lait à l'avance, 

- nettoyer le biberon immédiatement après chaque usage.

Lire aussi