Zemmour chez Ruquier : Clash et malaise EN DIRECT

Chargement de votre vidéo
"Zemmour chez Ruquier : Clash et malaise EN DIRECT"

La tension était palpable dans "On Est En Direct", où Eric Zemmour était l'invité de Laurent Ruquier et Léa Salamé. L'animateur, "déçu" par les propos de son ex-chroniqueur, n'a pas mâché ses mots...

L'échange était particulièrement tendu entre Laurent Ruquier et Eric Zemmour, invité par l'animateur dans son émission On Est En Direct, le 12 septembre. L'animateur n'a pas hésité à confronter son ancien chroniqueur, venu faire la promotion de son livre autoédité La France n'a pas dit son dernier mot, sur les nombreux passages qui l'ont fait bondir
Dans son ouvrage, le polémiste a notamment raconté sa venue dans l'émission On N'est Pas Couché en 2014, durant laquelle il aurait été vilipendé par plusieurs invités... au point de se sentir dans un "tribunal". "Si on ne vous invite pas, c'est de la censure, si on vous invite, c'est un piège", a ironisé Laurent Ruquier, face à son invité qui a répliqué: "J'étais ravi que vous m'invitiez. J'explique simplement que c'était amusant parce que le plateau était composé de gens que j'avais évoqués dans le livre". 

Ruquier, "déçu" par Zemmour : "Tous les homos ne se ressemblent pas"

Ce fameux soir de 2014, l'actrice Anne Dorval était sur le plateau. "Elle était accompagnée de son metteur en scène (Xavier Dolan, ndlr), un jeune éphèbe au regard tourmenté qui, si j'en croyais le portrait élogieux qu'en fit Ruquier, avait du génie du seul fait qu'il était gay", avait écrit Eric Zemmour dans un passage de son nouveau livre cité par l'animateur de On Est En Direct... qui s'est immédiatement indigné: "C'est-à-dire que j'inviterais un réalisateur sur ce plateau du seul fait qu'il soit gay!?". Et d'ajouter: "Je vous jure Eric, cela me déçoit beaucoup de lire des choses comme ça".
L'animateur, agacé par les écrits de son ancien chroniqueur, a poursuivi: "Vous savez il y a des hétéros qui font des très bons films, et des hétéros qui font des très mauvais films, et c'est pareil pour les homos. Tous les homos ne se ressemblent pas. Tous les musulmans ne se ressemblent pas, toutes les femmes ne se ressemblent pas, Eric Zemmour". "Je peux répondre? Si vous voulez, je m'en vais", a alors lâché Eric Zemmour, visiblement piqué au vif.

Zemmour, évincé par Ruquier : tensions en plateau

Le polémiste et le journaliste ont également réglé leurs comptes en direct. Eric Zemmour, dans son livre, était revenu sur son éviction de l'émission On N'est Pas Couché, survenue en 2011, assurant que Laurent Ruquier "rongeait son frein depuis des mois". "Sa table est assaillie chaque soir par une cour de bobos de gauche et de militants gays, tout ce petit milieu parisien scandalisé de longue date par mes provocations", avait-il déclaré.
De quoi estomaquer davantage le présentateur des Grosses Têtes: "Mais comment vous savez qui j'invite à ma table le soir? Et pourquoi j'aurais des militants gays autour de moi?". "Des gens parlent beaucoup dans Paris, vous savez", a simplement répondu le polémiste. "Je ne sais pas qui vous dit ça, mais ça prouve que vous ne lisez pas la plupart des rapports des associations gays qui m'en veulent de ne pas être assez militant ou 'communautariste', comme vous n'aimez pas qu'on le soit. C'est vrai que quand on vous écoute, on a envie de l'être un peu plus", s'est offusqué l'animateur, qui a précisé: "Les raisons pour lesquelles je me suis séparé de vous, ce n'est pas du tout ce que vous écrivez".

Eric Zemmour quitte CNews

Si Eric Zemmour n'a pas encore annoncé son intention de se présenter à l'élection présidentielle de 2022, malgré les nombreuses tentatives de Léa Salamé et Laurent Ruquier de lui tirer les vers du nez, le polémiste est évincé de l'émission quotidienne Face à l'Info, diffusée sur CNews et présentée par Christine Kelly, dans laquelle il officiait en tant que chroniqueur. 
"Bien qu'Éric Zemmour ne se soit pas déclaré candidat à l'élection présidentielle qui aura lieu dans sept mois, le CSA, par sa décision du 9 septembre, contraint CNews et Éric Zemmour à ne pas pouvoir continuer l'émission qu'ils faisaient ensemble", lit-on dans un communiqué de la chaîne qui ajoute qu'elle "regrette une telle décision, qui prive des millions de téléspectateurs des interventions du chroniqueur".