Ikebana : tout savoir sur cet art floral japonais ancestral

Très délicat, l'ikebana est un type d'arrangement floral élevé au rang d'art. Assez compliqué à maîtriser, il consiste à réaliser une composition comme un paysage miniature, à partir de végétaux et de minéraux. Comment en apprendre les codes ? Où en acheter tout fait ? Réponses et créations inspirées.

Ikebana : tout savoir sur cet art floral japonais ancestral
© Ikebanart

Issu du rituel bouddhiste selon lequel on offre des fleurs aux esprits des morts, l'ikebana nous vient du Japon et il est né au VIe siècle. C'est pendant un atelier kokedama, réservé sur Wecandoo, que la rédaction a pu poser ses questions à Gwenaël, artisan passionné et passionnant et co-fondateur d'Ikebanart  D'où vient l'ikebana, quelle en est la signification, est-il possible d'apprendre à le faire soi-même et comment l'entretenir ? Voici tout ce qu'il y a à savoir.   

Qu'est-ce que l'ikebana ? 

En japonais, ikebana vient du verbe ikeru, soit donner vie et de hana qui veut dire fleur. Après la cueillette de la fleur, assimilée à sa mort, on va donc chercher à lui redonner vie, à travers l'ikebana. Ultra graphique et minimaliste, cet art floral n'a qu'une seule envie : mettre en valeur la fleur, grâce aux feuilles et aux branches. Afin de recréer un paysage en trois dimensions, on va utiliser un contenant et trois lignes directrices de tailles différentes : Shin, Zoe et Taï, qui symbolisent respectivement le ciel, la terre et l'homme.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Ikebanart (@ikebanart) le

Comment apprendre la technique de l'ikebana ? 

Ne devient pas maître(sse) ikebana qui veut. Art à part entière, l'ikebana est très codifié et suit des règles bien précises. Il y a notamment certaines angles à respecter, pour placer les différents éléments, qu'ils soient végétaux ou minéraux, dans les règles de l'art. C'est ce qu'on appelle la recherche du point d'équilibre qui est dans la nature. Un point où les éléments doivent se conjuguer pour nous mener vers l'harmonie. 

Si Eugénie, la compagne de Gwenaël est devenue maître ikebana, c'est après sept années d'études dans une école japonaise à Madrid et 21 diplômes obtenus, rien que ça ! Mais si vous souhaitez vous initier à l'ikebana en solo, libre à vous de suivre à la lettre des schémas, disponibles en ligne ou sur Pinterest gratuitement. Sachez aussi que des ateliers existent pour le faire vous-même et apprendre les bases de l'ikebana, qui, on le rappelle, est bien plus compliqué à réaliser que le kokedama. En termes d'outils, il suffit de se munir d'un bon sécateur, d'un pique fleur japonais en laiton, d'un bon vase et vous voilà paré.e.s ! 

Quel entretien pour l'ikebana ? 

Une fois créé, l'ikebana ne nécessite pas d'entretien particulier, si ce n'est qu'il faut remettre de l'eau afin que ses fleurs ne fanent pas trop vite. Aussi, mieux vaut éviter de le mettre en plein soleil. Si vous en prenez soin comme il se doit, il peut être conservé entre 10 et 20 jours, selon les variétés de fleurs. 

Où acheter un ikebana ? 

En termes de logistique, l'ikebana n'est pas forcément facile à déplacer puisque tous les éléments qui le composent sont piqués en équilibre avec des angles bien précis. Et certains clients japonais les connaissent par cœur, impossible de tricher avec eux. Fort heureusement, Ikebanart a mis au point un système qui permet de transporter les ikebanas créés sans qu'ils ne soient endommagés. 

ikebana-ikebanart
© Julie Guillermet/Journal des Femmes

Ikebana : tout savoir sur cet art floral japonais ancestral
Ikebana : tout savoir sur cet art floral japonais ancestral

Tout savoir sur l'ikebana Ikebana : définition Ikebana : technique Ikebana : entretien Ikebana : achat Issu du rituel bouddhiste selon lequel on offre des fleurs aux esprits des morts, l'ikebana nous vient du Japon et il...