Saule pleureur

Originaire de Chine, le saule pleureur fait partie du genre Salix, qui comprend 300 espèces. Très apprécié pour ses qualités ornementales, il est facilement reconnaissable grâce à son port retombant et son feuillage fin. On le trouve souvent au bord des rivières ou des mares. La variété 'Tortuosa' présente des branches torsadées. Plantation, entretien, taille, multiplication, variétés... Découvrez comment cultiver le saule pleureur dans le jardin ou sur la terrasse !

Saule pleureur
© Silvia Crisman/123RF

Croissance et durée de vie

Le saule pleureur est un arbre à croissance rapide. En contrepartie, sa durée de vie est faible : une trentaine d'années. Certains sujets vivent toutefois jusqu'à 100 ans s'ils sont bien installés.

Plantation du saule pleureur

Les saules pleureurs apprécient les sols frais voire humides. Mais vous pouvez le planter dans un sol ordinaire ! Peu exigeant, il accepte autant le soleil qu'une ombre légère. Afin qu'il prenne toute son ampleur, plantez-le dans un espace assez large, pour accueillir ses futurs 10 m à 20 m de large. Une fois adulte, il peut atteindre jusqu'à 25 m de haut ! Ne le plantez pas trop près d'une maison, il risquerait de l'endommager. Rustique, il tolère jusqu'à -20 °C. On plante de préférence en automne, afin que les racines reprennent avant l'arrivée du printemps. En conteneur, vous pouvez tout de même le planter aussi au printemps.

Les étapes pour planter un saule pleureur :

  1. Laissez tremper la motte dans une bassine d'eau
  2. Creusez un trou un peu plus large et plus haut que la motte
  3. Mélangez du compost à votre terre de jardin
  4. Disposez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol
  5. Comblez les vides avec le mélange terre/compost
  6. Tassez puis formez une cuvette
  7. Arrosez copieusement

Entretien

Pendant les deux premières années, arrosez régulièrement pendant la belle saison. Ensuite, le saule pleureur n'a plus besoin d'entretien.

Taille

Tailler un saule pleureur n'est pas obligatoire. Vous pouvez le faire si la silhouette ne vous convient pas. Dans tous les cas, évitez de couper de grosses branches, le saule est un arbre qui cicatrise mal. Intervenez en hiver, avant que les feuilles n'apparaissent. Coupez à la base les branches mal orientées et si besoin, raccourcissez les rameaux. Pensez à bien désinfecter vos outils de taille avant utilisation.

Multiplication du saule pleureur par bouturage

  1. Coupez un rameau, à 20 cm de l'extrémité
  2. Supprimez les feuilles sur la partie basse du rameau
  3. Replantez la bouture dans un pot, rempli d'un mélange terre/sable
  4. Enfoncez-le de 10 cm
  5. Arrosez, puis maintenez humide
  6. Vous pourrez replanter votre saule en pleine terre, ou dans un pot plus grand, une fois que les rameaux mesureront au moins 10 cm.

Maladies du saule pleureur

Si les feuilles et les rameaux de votre saule se parent de taches noires et jaunes, il s'agit de l'anthracnose ! On lutte contre cette maladie cryptogamique, en coupant les rameaux malades et en traitant avec un fongicide naturel, une fois par mois, tant que l'attaque est visible.

Variétés

L'une des variétés les plus courante est le Salix x sepulcralis 'Chrysocoma'. Ce saule dévoile un feuillage doré. Il tolère jusqu'à -40 °C et mesure une fois adulte 20 m de haut. Un peu plus petit (10 m de haut), le saule tortueux (Salix babylonica 'Tortuosa'), séduit par ses branches sinueuses qui s'enroulent et forment des spirales. Les balcons et les terrasses accueilleront plutôt un saule nain. Le cultivar Salix caprea 'Kilmarnock' est idéal car il atteint 3 m de haut maximum. Pour des formats encore plus petits, pensez aux bonsaïs, souvent créés à partir de saules.

Saule pleureur
Saule pleureur

Nom scientifique :  Salix babylonica Famille : Salicaceae Variétés :  'Tortuosa', 'Pendula', 'Crispa' Couleur des fleurs : Fleurs blanches Plantation :  Plantation en janvier , Plantation en février , Plantation en...