Derrière la Journée Internationale des Filles, le scandale des inégalités

Le 11 octobre, c'est la Journée Internationale des Filles. L'occasion de se pencher sur les efforts à faire en matière d'égalité mais surtout de rappeler les fléaux qui touchent encore les jeunes femmes à travers le monde.

Derrière la Journée Internationale des Filles, le scandale des inégalités
© Konstantin Pelikh

Mariages et grossesses précoces, travail forcé, mutilations génitales, déscolarisation... Autant de problématiques qui entravent l'avenir et les libertés de millions de jeunes filles dans le monde. Grâce aux actions menées par l'association Plan International, le 11 octobre a été décrétée Journée Internationale des Filles en 2012. Pour cette 8e journée, l'organisation lance une campagne de mobilisation sur les réseaux sociaux.
Le principe est simple : il faut dessiner le signe égal sur la joue, se prendre en selfie, poster sa photo et inviter son entourage à faire de même, le but étant de mettre en avant les filles, ce qu'elles peuvent faire et devenir mais également le travail de parité qui doit continuer à se faire.

L'association mène également une semaine de sensibilisation, du 7 au 11 octobre, avec la participation de trois jeunes activistes, Binita du Népal, Wahabou du Burkina Faso et Ouleye du Sénégal, qui viendront partager leur parcours et parler de leurs engagements dans leurs pays respectifs, à rebours des lois et traditions. 

Les inégalités filles-garçons en quelques chiffres 

Comme l'éducation est la clé de tout succès, Plan International met un point d'honneur à traiter ce sujet. Près de 2/3 des analphabètes dans le monde sont des filles, et si rien n'est fait d'ici 2030, elles seront 9 millions (entre 6 et 11 ans) à ne jamais être scolarisées.
En conséquence, elles sont 64 millions à travailler (5-17 ans) et ont trois fois plus de chances d'être mariées de force avant leur 18 ans, qu'une fille qui a suivi des études secondaires. 
A noter que les grossesses compliquées et accouchements sont la 2e cause de mort des filles entre 15 et 19 ans, d'après l'association.  
 

Derrière la Journée Internationale des Filles, le scandale des inégalités
Derrière la Journée Internationale des Filles, le scandale des inégalités

Mariages et grossesses précoces , travail forcé, mutilations génitales , déscolarisation... Autant de problématiques qui entravent l'avenir et les libertés de millions de jeunes filles dans le monde. Grâce aux actions menées par l'association...