Camélia Jordana, chanteuse et actrice indocile

"Vous avez seize ans Mademoiselle, vous avez tout pigé" s'émerveille André Manoukian en entendant Camélia Jordana pour la première fois lors de La Nouvelle Star 2009, osant une comparaison avec Amy Winehouse. Douze ans plus tard, Camélia Jordana a donné raison à ses mentors.

Camélia Jordana, chanteuse et actrice indocile
© Camelia Jordana par Eric Dessons/JDD/SIPA

Les dernières news sur Camélia Jordana

  • Date de naissance : 15/09/1992
  • Lieu de naissance : Toulon (France)
  • Signe astrologique : Vierge
  • Taille : 1,62 m

La dure loi des cours d'école

Née en 1992 à Toulon, Camélia Jordana est la fille d'un chef d'entreprise et d'une thérapeute en développement personnel. D'origine algérienne, elle évolue dans un environnement bourgeois et militant. Son grand-père était une figure du FLN (parti politique algérien revendiquant l'indépendance). Chanteuse lyrique amatrice, la mère de Camélia "extraordinaire" mais aussi "complètement folle", telle qu'elle la décrit à Télérama, lui transmet sa passion.

A l'école, l'adolescente subit les moqueries des élèves populaires qui rejettent sans vergogne cette Daria, par trop différente : "J'étais la petite rebeu, bouboule, frisée, avec des lunettes rouges qui n'avait pas de potes. J'étais la meuf à qui on disait 'j'te cause. J'te cause plus.' (…) Je trouvais les autres un peu ennuyeux et ils me le rendaient vachement bien," confesse-t-elle avec humour au magazine Madame Figaro.

Au lycée, Camélia reprend confiance en elle et se lance un défi de taille : passer le casting de la Nouvelle Star. Le public et les médias s'enthousiasment pour la voix et la personnalité de cette adolescente de 16 ans au timbre remarquable. Son élimination navre ses fans. Un journaliste de Télérama écrit une lettre ouverte à la chanteuse Chère Camélia Jordana et déclare : "Pour ma part, et je le regrette, je ne regarderai pas la finale de la Nouvelle Star mardi prochain. Sans vous, quel intérêt ?"

Albums et succès populaire de Camélia Jordana

A peine sortie du télé-crochet, Camélia se voit rattraper au vol par le prestigieux label Sony Music. En 2010, la chanteuse sort ainsi son premier album Camélia Jordana porté par le titre Non, non, non, (écouter Barbara), hommage à une autre dame brune de la chanson. A peine huit mois après sa sortie, le disque est sacré disque de platine. Suivront les albums Dans la peau en 2014 et Lost en 2018. Ce dernier album obtient une victoire de la musique dans la catégorie "Album de musiques du monde".

En 2021, Camélia Jordana apparaît comme une artiste plus engagée lorsqu'elle sort l'album Facile x fragile contenant notamment les titres Facile, Si j'étais un homme ou Silence, écrit par Renaud Rebillaud, faiseur de tubes d'Amir, Kendji Girac ou Maître Gims.

Elle confirme son combat féministe en participant à l'album Sorǿre aux côtés d'Amel Bent et de Vitaa. Lors de ses prises de parole en public, elle évoque une nécessaire "déconstruction" pour permettre aux femmes de sortir de l'ornière patriarcale. Ayant elle-même entrepris ce travail, elle reconnaît sur le plateau de C à vous : "j'avais tendance à jalouser et à envier une femme qui était à un endroit où je n'arrivais pas à aller". Parvenant aujourd'hui à "atteindre une grande joie" devant le succès d'une femme, Camélia Jordana s'illustre souvent en compagnie des autres chanteuses de sa génération : Louane, Pomme ou Yseult. Elle a également repris le titre Doudou, clin d'œil à Aya Nakamura.

En 2020, sa reprise de When the party's over en duo avec Lomepal réjouit les téléspectateurs de Taratata. Son grain de voix conquiert aussi les chroniqueurs de France Inter lorsqu'elle entonne a cappella Mourir sur scène.

Si l'artiste fait presque l'unanimité, la femme irrite parfois en raison de ses prises de position. Invitée sur le plateau d'"On n'est pas couché" en 2020, elle s'insurge contre les violences policières. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dénonce sur Twitter un discours "mensonger et honteux".

Camélia Jordana, une comédienne déjà récompensée

Dès 2012, Camélia Jordana fait ses premiers pas au cinéma occupant un second rôle dans le film La stratégie de la poussette. En 2015, elle apparaît voilée pour camper le rôle de Kenza dans Je suis à vous tout de suite. Interrogée sur sa propre religion par le magazine Gala, elle déclare être agnostique.

En 2018, elle reçoit le César du meilleur espoir féminin pour sa prestation aux côtés de Daniel Auteuil dans Le brio. Plus récemment, elle est apparue dans les films Sœurs d'armes, Curiosa ou Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait où elle interprète Daphné, une jeune femme enceinte de trois mois.

Une vie privée protégée

En 2014, en compagnie de son compagnon, un graphiste vidéaste, Camélia Jordana quitte Paris et s'installe à Bruxelles. Amoureuse elle déclare au magazine Elle : "C'est dans ces moments-là, dit-elle, que, malgré mon apparente maturité, j'ai vraiment 21 ans. Je peux écouter les albums de Bertrand Belin huit fois par jour pendant un an et décider de partir du jour au lendemain parce que j'en ai marre de Paris."

Aujourd'hui célibataire, Camélia Jordana craint de faire "peur aux hommes". Elle s'imagine volontiers en couple "avec un homme féministe, éduqué, conscient, concerné par l'écologie, concerné par les sujets d'inégalité dans le monde entier", comme elle l'explique à Télé Loisirs. Il serait également "très sexy".

Son style mode

En sage robe à fleurs lors de son casting pour la Nouvelle Star, Camélia Jordana s'attire les railleries du public en raison d'un look hors du temps, vaguement obsolète. Huit ans plus tard, elle apparaît en chemise blanche, bas résilles et micro short sur le plateau de Salut les terriens. En pull à col roulé blanc et jupe en cuir noire dans le clip Facile, elle séduit par sa grâce et son assurance.

Son look beauté

Surnommée Ugly betty à ses débuts, Camélia Jordana est restée un temps indissociable de sa frange et de ses lunettes. L'artiste s'est depuis offert quelques tatouages, un relooking capillaire et des lentilles, laissant éclater sa beauté au grand jour. Elle déplore toutefois les pressions sexistes qu'elle a pu connaître à l'aube de sa carrière.

Ses engagements sociétaux

En 2010, l'UNICEF France s'est associée à Camélia Jordana pour soutenir les droits de l'enfant dans le monde. Non, non, non (Ecouter Barbara) a été réécrite et présentée en flashmobs dans toute la France. La chanteuse a également apporté son soutien à Assa Traoré dans le cadre de la lutte contre les violences policières.

Personnalités