Delon "sans pitié" et "odieux" ? Véronique Jannot et Brigitte Bardot racontent

Alain Delon n'a jamais laissé personne indifférent. Dans le documentaire qui lui est consacré, diffusé sur BFMTV le 27 juin, Véronique Jannot et Brigitte Bardot racontent leurs souvenirs (pas toujours flatteurs) de l'acteur. "Grossier", "sans pitié", "odieux" : les femmes qui l'ont connu ne mâchent pas leurs mots pour décrire le Guépard.

Delon "sans pitié" et "odieux" ? Véronique Jannot et Brigitte Bardot racontent
© Alain Delon en mai 2019 par GUILLAUME COLLET/SIPA

Alain Delon n'aura épousé qu'une seule femme dans sa vie, Nathalie Delon, décédée en janvier 2021 des suites d'un cancer. Pourtant, leur rencontre ne laissait pas présager une histoire d'amour, indique le documentaire consacré à Alain Delon dans Ligne Rouge, diffusé sur BFMTV le 27 juin. L'inimitié était plutôt au rendez-vous! Dans une vidéo d'archive qui date d'une cinquantaine d'années, Nathalie Delon avait raconté: "Ça a été une rencontre assez violente entre nous deux. Il était très grossier. Il était assis sur mon sac alors je lui ai demandé si ça ne le dérangeait pas de se lever un tout petit peu pour que je puisse prendre mes affaires. 'Bah prenez-le votre sac, j'en ai rien à foutre', m'a-t-il dit".

Delon a "en lui le meilleur et le pire" selon Brigitte Bardot 

Nathalie Delon avait rapidement cerné le Guépard: "Un scorpion pique. C'est une autodestruction, il meurt après. Il le sait, mais ça n'a aucune importance". Et ce n'est pas Brigitte Bardot qui dirait le contraire. Dans le documentaire, l'ancienne actrice a expliqué: "C'est un homme qui a en lui le meilleur et le pire. Qui a un mélange de facilité de vivre et de difficulté à vivre. Alain a réussi merveilleusement dans la vie, mais il a eu beaucoup de problèmes à réussir sa vie".

Véronique Jannot, humiliée par Delon : "T'as vu ta tête à l'écran ?"

Véronique Jannot peut également témoigner de la nature ambivalente du Guépard. "Ou il aime et il est extraordinaire, ou il déteste et il est odieux", a-t-elle déclaré dans le documentaire. La comédienne, désormais âgée de 64 ans, avait joué le rôle d'une infirmière de guerre, aux côtés de l'acteur dans Le Toubib, de Pierre Granier-Deferre.

"Quand on est allés voir les rushs, je portais le casque avec la jugulaire et on ne peut pas dire que ce soit quelque chose qui amincisse particulièrement", a-t-elle raconté, avant de préciser que le Guépard s'était alors montré "sans pitié avec elle". 

"À un moment, je voyais qu'il tirait la tête en sortant des rushs et il dit : 'T'as vu ta tête à l'écran? T'as l'air d'un ballon! Et t'as vu ma gueule à moi?'", a-t-elle détaillé. "Il me voulait belle, tout le temps", a-t-elle conclu.

Alain Delon : son triste souvenir de Romy Schneider

Au début des années 60, Alain Delon a follement aimé Romy Schneider. Leur romance ne s'est achevée que quelques années plus tard, mais la complicité ne s'est jamais essoufflée entre les deux jeunes icones du cinéma... jusqu'à la mort tragique de l'interprète de Sissi. Le 20 mai 1982, le comédien apprend la nouvelle du décès de son ex-amour, se précipite dans son appartement parisien et trouve son corps sans vie.

"Elle était là, elle avait l'air apaisée. Alain a sorti un petit appareil photo, il a fait des photos d'elle", s'est souvenu l'ami de Delon, Alain Terzian, à Ligne Rouge, qui était avec lui dans l'appartement, ce jour-là. Depuis, ces photos ne le quittent plus. "Il les a toujours sur lui, dans sa poche de portefeuille sur son cœur", a expliqué Alain Terzian.