Les bijoux nous veulent du bien

Pierres vertueuses, médailles astrologiques, symboles ésotériques... la tendance est au bijou talisman. Focus sur ces ornements qui nous veulent du beau et du bien.

Les bijoux nous veulent du bien
© Une à Une

"Les diamants sont les meilleurs amis de la femme" ne croyait pas si bien dire Marylin Monroe dans Certains l'aiment chaud de Billy Wilder. Médailles, grigri, symboles... aujourd'hui plus que jamais, il n'y a qu'à voir quelles sont les pièces les plus tendance pour comprendre que nos attentes en la matière dépassent l'aspect décoratif. Soixante ans après la chanson de Marylin, le bijou est devenu un véritable allié de notre bien-être. 

Une pierre deux coups

Le pouvoir des pierres attire. Autrefois considéré comme une obscure charlatanerie, il est de plus en plus pris au sérieux par le grand public. Il n'en fallait pas plus pour que les marques lifestyle s'en emparent. Aussi fascinants qu'instagrammables, on retrouve les cristaux vendus en box, sous forme de bonbons aux huiles essentielles (Edible Quartz) ou chez Urban Outfitters. Peu étonnant donc que l'art de soigner avec les gemmes, la litothérapie, se soit invitée dans les boîtes à bijoux. Rachel Guérain a naturellement pensé sa marque Une à Une autour des bienfaits des pierres fines. "Mes amies et clientes se demandaient pourquoi elles allaient vers telle ou telle pierre, alors j'ai essayé d'apporter des réponses avec la litothérapie en mettant en valeur leur signification. Parce que la pierre qui nous attire pour des raisons esthétiques, c'est in fine celle qui nous fait du bien".

poincon-22-medaille-bapteme-moderne
Les médailles de baptême (ou non) de Poinçon 22 © Poinçon 22

Médaille d'or

Minéral ou non, le bijou protecteur ne date pas d'hier. La médaille de baptême dans la religion catholique, par exemple, est issue d'une tradition millénaire, celle des amulettes protectrices. Sous la Rome antique, on le portait pour repousser les maux en tous genres. Dans une version plus "laïque", ce bijou fait son come-back. La médaille devient astrologique -pile dans la tendance-, comme chez Lõu.Yetu ou Les Néréides, ou encore ésotérique comme avec le motif de l'œil décliné chez Monsieur Paris. Dans ce sillage, la traditionnelle médaille bénéficie elle-même d'un retour de hype, on la commande, par exemple, chez Poinçon 22.

Porte-bonheur

Aujourd'hui, au-delà de son rôle de protection, on projette sur le bijou une vertu fortifiante. "Les femmes ont envie de porter un petit talisman qui les ramènes à elles-mêmes pour être bien dans leur peau, dans leur vie sociale" note Rachel Guérain de Une à Une. En plein dans la vague d'empowerment féminin, le bijou -qui est un attribut très genré en occident- doit rendre belle et, par conséquent, confiante et puissante. "Je pense qu'il faut croire en ce genre de chose, parce que ça apporte du bien, ça ne peut pas être négatif " poursuit la créatrice. Même son de cloche du bijou fantaisie aux plus hautes sphères de la bijouterie de luxe. Pour ses premières réalisation en haute joaillerie chez Louis Vuitton, Francesca Amfitheatrof s'est intéressée aux héroïnes médiévales. La collection de pièces uniques contient une parure "Talisman" en lapis lazuli incrustés de diamants. Nul doute que son acquéreuse a déjà la chance de son côté.

louis-vuitton-talisman-haute-joaillerie-2019
Bracelet de la parure Talisman Louis Vuitton haute joaillerie 2019 © Louis Vuitton

Les bijoux nous veulent du bien
Les bijoux nous veulent du bien

"Les diamants sont les meilleurs amis de la femme"  ne croyait pas si bien dire Marylin Monroe dans Certains l'aiment chaud de Billy Wilder. Médailles, grigri, symboles... aujourd'hui plus que jamais, il n'y a qu'à voir quelles sont...