L'ultime défilé enneigé de Karl Lagerfeld pour Chanel

C'est au sommet de sa gloire que Karl Lagerfeld a tiré sa révérence et c'est au sommet des montagnes qu'il livre son dernier défilé Chanel imaginé pour l'automne-hiver 2019-2020 avant sa mort. Retour sur ce show rempli d'émotion.

L'ultime défilé enneigé de Karl Lagerfeld pour Chanel
© Francois Mori/AP/SIPA

Le 5 mars à la fashion week de Paris, the beat goes on comme le dossier de presse du défilé Chanel automne-hiver 2019-2020 l'indique. La nef du Grand Palais accueille pour la dernière fois les créations réalisées par Karl Lagerfeld épaulé par la désormais directrice artistique de Chanel Virginie Viard. En guise de décor, une nouvelle installation monumentale, une reproduction de station de ski enneigée, fait un pied de nez au noir du deuil du créateur légendaire.  

Le roi des neiges

L'instant est solennel. Alors que Karl Lagerfeld est parti selon sa volonté sans grands hommages ni cérémonie fastueuse, son dernier défilé pour Chanel prend pour tous des airs d'adieux. Une minute de silence est observée par l'assemblée. Puis, ses mots retentissent au début du défilé. Pourtant, c'est davantage dans une ambiance féerique, sous la neige et au beau milieu d'un village montagnard enchanteur que le défilé se tient. Des grands pantalons, des accumulations de tweed, des vestes oversized, une chic abondance règne sur le catwalk. Gstaad et Courchevel n'ont qu'à bien se tenir, l'hiver n'a jamais été aussi élégant. Mais le jacquard, un brin kitsch, s'invite également sur des robes pull accompagnées de doudounes aux couleurs flashy. Avec des accents sporty rétro et un imprimé ski joyeux, les silhouettes se chargent d'une touche ludique, nous rappelant l'amour de Karl Lagerfeld pour l'univers pop. 

Oraison modesque

Une avalanche de silhouette immaculées poursuit et conclut le défilé. Ces dames blanches sophistiquées et un brin bling avec leurs chaînes et bijoux argent accumulés achèvent de plonger cette dernière collection dans la lumière. Quid de la mariée ? Récemment nommée égérie, c'est Penélope Cruz qui clôt le défilé en robe boule - de neige-, une rose seulement à la main. Le final des mannequins très émus sera accueilli par une standing ovation tout aussi vibrante, au son de Heroes de David Bowie. Rien ne sera jamais plus pareil. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#CHANELintheSnow a wintry village surrounded by mountains provides the setting for the #CHANELFallWinter 2019/20 show. #CHANEL #PFW

Une publication partagée par CHANEL (@chanelofficial) le

Voir aussi :

L'ultime défilé enneigé de Karl Lagerfeld pour Chanel
L'ultime défilé enneigé de Karl Lagerfeld pour Chanel

Le 5 mars à la fashion week de Paris, the beat goes on comme le dossier de presse du défilé Chanel automne-hiver 2019-2020 l'indique. La nef du Grand Palais accueille pour la dernière fois les créations réalisées par Karl Lagerfeld épaulé...