5 ans après la naissance de bébé, les mères perdent 25% de leur salaire

Contrairement aux pères, dont les revenus ne sont pas impactés par l'arrivée d'un enfant, les mères perdent en moyenne un quart de leurs revenus salariaux, révèle une nouvelle enquête de l'Insee.

5 ans après la naissance de bébé, les mères perdent 25% de leur salaire
© goodluz-123rf

L'arrivée d'un enfant conduit à des pertes de salaire pour les mères, mais pas pour les hommes. C'est ce que révèle une nouvelle enquête de l'Insee publiée ce 10 octobre 2019. Les femmes sont en effet plus nombreuses à réduire leur activité professionnelle ou à l'interrompre parfois définitivement pour s'occuper de bébé. Résultat : elles perdent 20% de leur revenu salarial cinq ans après la naissance de leur enfant. En outre, les auteurs de l'étude constatent une diminution du salaire horaire d'environ 5% par enfant. Et ce sont les femmes dont les revenus sont initialement faibles qui sont les plus concernées par cette diminution de salaire pouvant atteindre 40%, tandis que ces pertes sont quasi-inexistantes pour les mères ayant un salaire élevé. Par ailleurs, les pertes de revenus augmentent en fonction du nombre d'enfants. Ainsi, après la naissance d'un deuxième ou d'un troisième bébé, les femmes perdent entre 50 et 57% de leur salaire. Mais qu'en est-il des hommes ? "Au contraire, l'arrivée d'un enfant n'a quasiment aucun impact sur les hommes, hormis sur les mieux rémunérés d'entre eux qui augmentent leur activité", ajoute l'Insee. 

L'écart de salaire entre les sexes se creuse à la naissance des enfants

Une précédente enquête de l'Insee publiée en février 2019 avait déjà pointé du doigt les écarts de salaire entre femmes et hommes qui augmentent particulièrement lorsqu'ils deviennent parents. En moyenne sur la période 1995-2015 dans le secteur privé, le salaire net horaire des femmes est inférieur de 18 % à celui des hommes. Et au fur et à mesure qu'elles avancent dans l'âge, l'écart se creuse. "Cette évolution est, pour l'essentiel, due à l'accroissement des écarts entre mères et pères : les mères gagnent 11% de moins que les pères à 25 ans, mais 25% de moins à 45 ans, alors que l'écart de salaire entre sexes chez les salariés sans enfant se maintient autour de 7 % à tout âge. Tous âges confondus, l'écart de salaire entre pères et mères est de 23%" précise l'Insee.

Pourquoi une telle différence de salaire entre pères et mères ? 

"La naissance d'un enfant coïncide avec une baisse de salaire chez les mères, mais pas chez les pères", et ce, au sein d'une même entreprise, précise le rapport qui note une diminution du salaire (de -2% à -3%) chez les mamans qui accueillent un enfant, tandis que les pères, eux, bénéficient d'une augmentation de +3%. En outre, les parents ne font pas les mêmes choix de carrière. Si l'inégalité salariale se creuse à la naissance d'un bébé, c'est aussi en raison de divergences. Les mamans vont par exemple privilégier la proximité et la flexibilité d'une entreprise ainsi que la possibilité de travailler à temps partiel pour un employeur, tandis que les opportunités salariales sont moins restreintes pour les hommes. "Par exemple, les mères, plus que les pères, travaillent dans des entreprises dans lesquelles une plus grande part de salariés est rémunérée au Smic. Elles sont moins enclines que les pères à changer d'employeur en particulier entre deux années avant et dix années après une naissance, périodes de fortes progressions de carrière chez les hommes", explique l'Insee. Enfin, certaines mères de famille font le choix d'interrompre temporairement leur emploi pour s'occuper des enfants, notamment à la naissance du deuxième, et principalement dans les entreprises les moins rémunératrices. 

Un congé parental plus équitable. Rappelons que prestation partagée d'éducation de l'enfant permet aux pères et aux mères de bénéficier d'un congé parental plus équitable. Chacun peut ainsi s'arrêter de travailler durant une période de 6 mois chacun pour s'occuper de bébé (soit au total 12 mois).

5 ans après la naissance de bébé, les mères perdent 25% de leur salaire
5 ans après la naissance de bébé, les mères perdent 25% de leur salaire

L'arrivée d'un enfant conduit à des pertes de salaire pour les mères,  mais pas pour les hommes. C'est ce que révèle une nouvelle enquête de l'Insee publiée ce 10 octobre 2019. Les femmes sont en effet plus nombreuses à réduire leur...