Vacances d'été : le pass sanitaire élargi le 9 août

Chargement de votre vidéo
"Vacances d'été : le pass sanitaire élargi le 9 août"

[VACANCES D'ETE 2021]. C'est le 9 août que le pass sanitaire sera exigé pour effectuer des trajets longue distance ou profiter des bars, cafés et restaurants. Il y aura une phase de rodage et d'adaptation a cependant expliqué Gabriel Attal le porte-parole du gouvernement.

[Mise à jour du 29 juillet à 12h20]. Sous réserve de la validation du Conseil constitutionnel qui doit terminer son examen du projet de loi le 5 août, c'est le lundi 9 août que le pass sanitaire sera exigé dans les bars, les restaurants, les maisons de retraite, les établissements médico sociaux, ainsi que pour les voyages en avion, les trains et les cars pour les trajets de longue distance. "Il y aura un temps d'adaptation et de rodage" a indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce 28 juillet à l'issue du conseil des ministres. La SNCF a par ailleurs annoncé que des contrôles "massifs" des pass sanitaires auraient lieu. "Ils vont être de plusieurs types : à quai avant l'embarquement, à bord et même au débarquement du train, un peu comme pour les billets de train", a expliqué Christophe Fanichet, président général de SNCF Voyageurs, ce 22 juillet sur RTL. A quai, ces vérifications seront assurées "par des agents SNCF de différents métiers et pourront bénéficier de l'appui des forces de l'ordre, en particulier lors des périodes de pointe", selon la SNCF. En cas de test positif au coronavirus, les voyageurs pourront cependant se faire rembourser leur billet de train même trois jours avant le départ. "La SNCF s'engage à rembourser le billet (...) La même chose s'applique sur les avions", a confié, ce 28 juillet, Jean-Baptiste Djebbari  sur BFMTV.

Pass sanitaire obligatoire cet été : quand, où ?

Depuis le 21 juillet : le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux de loisirs et de culture qui rassemblent plus de 50 personnes. Ainsi, pour assister à un spectacle, aller au cinéma, dans un musée, au théâtre, se rendre dans un parc d'attraction ou une piscine, ainsi que dans une salle de sport, il faut avoir été vacciné ou présenter un test négatif récent.

Le pass sanitaire est-il obligatoire dans les campings ? Le pass sanitaire ne sera pas exigé dans les campings qui ne proposent qu'une offre d'hébergement. En revanche, il sera appliqué dans les campings et résidences de vacances qui abritent une piscine ou une salle de spectacle. "Si vous avez un restaurant qui accueille du public dans ces lieux, le pass sanitaire y est exigé", avait indiqué Gabriel Attal ce 13 juillet. Selon BFMTV, les centres de vacances qui ne proposent qu'une offre de restauration ou un bar appliqueront les mêmes mesures, mais à partir du mois d'août.

Le 9 août, le pass sanitaire s'appliquera dans les cafés, les restaurants (y compris en terrasses), les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico sociaux, certains centres commerciaux, ainsi que les voyages en avion, les trains et les cars pour les trajets de longue distance. Le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a précisé ce 13 juillet sur LCI que les contrôles ne concernent pas les trajets du quotidien, mais les trajets domestiques en avion, les cars interrégionaux ainsi que les TGV et Intercités. En fonction de l'évaluation de la situation, l'extension du pass sanitaire se posera pour d'autres activités. 

Jusqu'à quand le pass sanitaire est-il obligatoire ? L'utilisation du pass sanitaire est aujourd'hui autorisée au plan juridique jusqu'au 30 septembre 2021 par la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire, précise le gouvernement.

Pass sanitaire obligatoire dès 12 ans : à partir du 30 septembre pour les adolescents

Ce 21 juillet, les députés ont voté le report de cette entrée en vigueur du pass sanitaire aux adolescents au 30 septembre au lieu du 30 août. Qu'en est-il des enfants de moins de 12 ans qui ne sont pas vaccinés ? "Pour les enfants, dans la mesure où la vaccination n'est aujourd'hui pas autorisée, le test sera la preuve à faire valoir. Il pourra être RT-PCR ou antigénique (par voie salivaire ou nasopharyngée)", précise les services de www.service public.fr. Les informations concernant les enfants seront stockées sur le pass sanitaire de leurs parents.

Comment ça marche ?

Sur l'application TousAntiCovid, il vous suffit de scanner le QR code figurant sur votre certificat de vaccination. Rappelons que ce pass sanitaire européen prend en compte "les vaccins autorisés par l'Agence européenne des médicaments", c'est-à-dire les quatre vaccins autorisés en France.. 

Actualités sur les vacances d'été

  • Le retour du masque dans certaines communes et départements. Face à la recrudescence des cas de Covid-19 liés au variant Delta, plusieurs départements ont rétabli l'obligation du port du masque en extérieur. C'est le cas dans les lieux publics des Pyrénées-Orientales depuis le 16 juillet, des Alpes-Maritimes depuis le 25, de l'Hérault (à l'exception de 6 communes) et du Var dans 58 communes. La même décision a été prise dans les Pyrénées-Atlantiques à Anglet, Biarritz, Guéthary, Saint-Jean-de-Luz et Hendaye et dans les Landes à Biscarosse, Capbreton, Dax ou Hossegor. En Gironde, le port du masque en extérieur devient obligatoire à compter du 28 juillet 2021, dans les zones touristiques et les communes du littoral. En Charente-Maritime, 45 communes, dont l'Île de Ré, l'Île d'Oléron, Royan, Châtelaillon-Plage et La Rochelle, sont soumises au port du masque obligatoire en extérieur. En Vendée, le masque est obligatoire dans l'espace public de 22 communes bordant le littoral. Enfin, un certain nombre de communes dans le Pas-de-Calais, le Calvados ou la Loire-Atlantique mais aussi Toulouse ont adopté la même mesure.
  • Fermeture des bars et des restaurants à minuit en Corse. Confrontée, elle aussi, à une augmentation des nombres de cas positifs au coronavirus, la Corse a adopté de nouvelles mesures. Le préfet a ainsi décidé l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes sur les plages et les espaces naturels après 21h dès ce 27 juillet. Il a également annoncé que tous les événements festifs comme les mariages ou anniversaires accueillant plus de 50 personnes dans des établissements recevant du public devront "être déclarés en préfecture" à partir du 1er août. Enfin, dès le 1er août, les bars et les restaurants devront fermer leurs portes à minuit.
  • Un pass sanitaire pour accéder aux centres de loisirs à Nice ? La ville de Nice a annoncé la mise en place de tests salivaires pour tous les enfants des centres de loisirs à compter du 28 juillet. Un mail transmis aux parents le 23 juillet et révélé par Nice-Matin avait d'abord laissé entendre que ces tests seraient obligatoires mais la mairie a finalement fait marche arrière et a précisé que ces tests ne seraient que facultatifs. "Des tests salivaires mais pas de pass sanitaire pour nos centres de loisirs et de vacances. La Ville de Nice propose et recommande aux familles ces tests salivaires pour éviter une circulation accrue du virus et la fermeture totale des centres qui pénaliserait parents et enfants", a écrit sur Twitter Christian Estrosi, le maire de Nice qui évoque "une circulaire mal rédigée par l'administration".
  • Selon France Info, la SNCF privilégierait des contrôles aléatoires de ces pass sanitaire. Elle étudie aussi la possibilité d'intégrer le pass sanitaire dans la procédure d'achat des billets de train, mais la mise en place de ce dispositif pourrait prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, selon les syndicats. 
  • 5 millions de rendez-vous pour la vaccination dans les 15 prochains jours. L'objectif est d'atteindre 40 millions de primo-vaccinés d'ici la fin du mois de juillet et 50 millions de primo-injections d'ici la fin du mois d'août, a précisé Jean Castex ce 21 juillet.
  • Un décret paru ce 20 juillet au Journal officiel met fin au port du masque dans les lieux qui imposent le pass sanitaire obligatoire (excepté pour les salariés qui y travaillent). "Le port du masque peut toutefois être rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient, ainsi que par l'exploitant ou l'organisateur", précise le texte.
  • L'Espagne durcit les conditions d'entrée des Français. Confrontée elle aussi à une multiplication des cas de coronavirus due à la propagation du variant delta, l'Espagne a décidé, ce 20 juillet, de classer "à risque" trois régions de France métropolitaine : l'Ile-de-France, l'Occitanie et la Provence-Alpes-Côte d'Azur qui s'ajoutent aux territoires d'outre-mer, déjà classés "rouge" : la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et La Réunion. Les voyageurs en provenance de ces régions devront présenter, un justificatif de vaccination avec la deuxième dose reçue plus de quatorze jours avant leur date d'arrivée sur le territoire, un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures ou un certificat de rétablissement du Covid-19, valable à partir du 11e jour après le 1er test de diagnostic positif pour une période totale de 180 jours. Le 13 juillet, c'est la France qui avait décidé de placer l'Espagne mais aussi le Portugal sous "surveillance renforcée". Désormais, les non-vaccinés doivent présenter un test PCR de moins de 24 heures pour rentrer en France avait indiqué, ce 13 juillet, Clément Beaune, le secrétaire d'État chargé aux Affaires européennes, sur Twitter. Ce 8 juillet, il avait déjà déconseillé aux Français de  programmer leur séjour au Portugal ou en Espagne cet été. "Pour ceux qui n'ont pas encore réservé leurs vacances, évitez, évitons le Portugal, l'Espagne, dans vos destinations (...) . Il vaut mieux rester en France, ou aller dans d'autres pays", avait déclaré Clément Beaune dans Télématin. Qu'en est-il pour les personnes qui ont déjà réservé leurs vacances dans ces pays ? 
  • Tests PCR pour certains voyageurs étrangers. Depuis ce 19 juillet, la France impose des tests PCR ou antigéniques de moins de 24 heures aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni, de l'Espagne, du Portugal, de Chypre, de la Grèce et des Pays-Bas et ne disposant pas du schéma vaccinal complet. En revanche, elle n'exigera pas d'isolement obligatoire pour les voyageurs en provenance de pays européens. De son côté, la Grande-Bretagne a annoncé, ce 16 juillet, que les résidents du Royaume-Uni en provenance de France devront continuer à observer une quarantaine à leur arrivée en Angleterre même s'ils sont entièrement vaccinés contre le Covid-19.
  • Un été de mobilisation pour la vaccination. Emmanuel Macron a évoqué "un été de mobilisation pour la vaccination" qui permettra de vacciner un maximum de personnes, partout, à tout moment, y compris pendant les vacances d'été, avec ou sans rendez-vous. Aussi, les soignants et personnes au contact des plus fragiles ont jusqu'au 15 septembre pour se faire vacciner. A la rentrée scolaire de septembre, des campagnes de vaccination seront par ailleurs déployées dans les établissements scolaires pour les collégiens, les lycéens et les étudiants.
  • Renforcement des contrôles aux frontières. "Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront renforcés avec un isolement contraint pour les voyageurs non vaccinés" a annoncé Emmanuel Macron.
  • Fin de la gratuité des tests. Cet automne, les tests PCR seront rendus payants sauf sur prescription médicale pour encourager la vaccination. 
  • Jean-Michel Blanquer souhaite vacciner les adolescents cet été.  Interrogé ce 8 juillet sur LCI, Jean-Michel Blanquer s'est prononcé en faveur de la vaccination des adolescents avant la rentrée . "La meilleure des choses, c'est que les 12-18 ans se vaccinent pendant les vacances d'été", a expliqué le ministre de l'Education nationale qui se dit toujours opposé à la vaccination à la rentrée dans les établissements scolaires. "Quand vous faites ça (dans les établissements scolaires), vous désorganisez un peu le système", a-t-il ajouté.
  • 6 millions d'autotests mis à disposition des colonies de vacances et centres de loisirs cet été. Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, a annoncé la mise à disposition gratuite d'autotests pour les enfants dans les centres de loisirs ainsi que les colonies de vacances. "Simples à utiliser et indolores, les autotests sur prélèvement nasal offrent une facilité complémentaire de dépistage et permettent de briser plus rapidement les chaînes de contamination. Ils seront utilisables à partir de l'âge de 6 ans et réalisés par les encadrants", précise le gouvernement.
  • Autotests sur les plages, dans les hôtels et les campings cet été. Le ministre de la Santé a dévoilé dans le JDD du 19 juin, quelles seraient les mesures prises cet été pour les vacanciers. Olivier Véran souhaite "multiplier les dépistages collectifs" en complément des tests PCR et des tests antigéniques. Ainsi, des millions d'autotests seront distribués gratuitement dans les campings, les hôtels, les centres de loisirs, les colonies de vacances, les salles de sport, ainsi que sur les plages. Les établissements scolaires en donneront également aux élèves avant leurs vacances d'été. Enfin, des médiateurs anti-covid seront déployés pour accompagner les Français. Ils pourront réaliser des tests, des enquêtes sanitaires ou seconder l'Assurance maladie pour l'aide à l'isolement.
  • La 2e dose du vaccin entre 21 et 49 jours après la 1ère injection. Conscient que les Français peuvent rencontrer des difficultés pour recevoir la deuxième dose de vaccin contre la Covid-19 alors qu'ils vont partir en vacances, le ministère de la Santé a annoncé, ce 15 juin, le raccourcissement du délai entre les deux vaccinations. Un délai de seulement trois semaines entre deux injections de vaccin à ARN messager (vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna) peut désormais être respecté. "Nous mettons en place une souplesse pour l'écart entre deux doses d'ARN messager", ont précisé les services du ministère de la Santé lors d'un point presse afin 'd'aller le plus vite possible dans les primo-injections (et de) ne pas freiner l'accès à la première dose à cause des vacances." Fixé à 45 jours depuis le mois de mai, ce délai avait déjà été élargi d'un minimum de 35 à 49 jours pour permettre aux Français de mieux s'organiser pendant les vacances. "Nous modifions les systèmes de rendez-vous pour vous permettre de programmer votre rappel entre 21 et 49 jours après la 1ere injection" a précisé Olivier Véran.
  • Les vacances apprenantes. L'opération est renouvelée cet été. Elle permet de lutter contre le décrochage scolaire tout en permettant aux enfants de profiter de vacances pédagogiques sous la forme de colonies de vacances, de centres de loisirs ou de stages de réussite. Les parents peuvent également bénéficier des écoles ouvertes, en inscrivant leur enfant dans une classe en pleine nature, à la campagne.
  • Un classement par couleur pour les pays hors Union européenne. Quelle destination choisir pour ne pas trop prendre de risques ? Pour aider les Français à réserver leurs séjours à l'étranger, le gouvernement propose un système tricolore, basé sur l'intensité de l'épidémie de Covid-19. "Il y a certains pays, on le voit, où les variants sont encore très actifs, […] et donc on va travailler sur des listes et des couleurs. Il y aura les pays verts, les pays orange, les pays rouges", avait expliqué le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme ce 8 mai sur Europe 1. A compter du 13 juillet, au vu de l'augmentation du variant Delta, la Tunisie passe en liste rouge.

Sorties pour les vacances d'été

Quelles sont les dates des vacances d'été 2021 ?

Les élèves pourront profiter des grandes vacances dès le mardi 6 juillet 2021. Les dates sont communes aux élèves des zones A, B ou C. Les vacances d'été se termineront le jour de la rentrée scolaire 2021 qui aura lieu le jeudi 2 septembre 2021. La pré-rentrée des professeurs se tiendra la veille, le mercredi 1er septembre 2021.

Zone A

Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers A partir du 6 juillet 2021
Zone B Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg A partir du 6 juillet 2021
Zone C Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles A partir du 6 juillet 2021

Quelles sont les dates des vacances d'été 2022 ? 

Les vacances d'été pour l'année scolaire 2022 aura lieu le jeudi 7 juillet pour tous les élèves.

Zone A

Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers Jeudi 7 juillet 2022
Zone B Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg Jeudi 7 juillet 2022
Zone C Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles Jeudi 7 juillet 2022

Que faire en famille pendant les vacances ?