Lycée Covid : cours à distance, demi-jauge, quelles dates ?

Après une semaine d'enseignement à distance, les lycéens sont en congés jusqu'au 26 avril. Il suivront de nouveau les cours à la maison jusqu'au 3 mai, date à laquelle ils pourront retourner en cours, parfois en demi-jauge.

Lycée Covid : cours à distance, demi-jauge, quelles dates ?
© Tyler Olson/123RF

[Mise à jour du 12 avril à 16h11]. Après une semaine d'enseignement à distance, les lycéens sont en vacances pour deux semaines. Ils suivront de nouveau les cours à la maison, du 26 au 3 mai, date à laquelle ils pourront retourner au lycée, avec des "jauges adaptées" selon les cas. Ce 1er avril, Jean-Michel Blanquer a aussi indiqué sur RTL que l'épreuve écrite de philosophie en juin et le grand oral du bac seront maintenus. "Nous regardons l'évolution de la situation sanitaire mais nous nous fondons sur le principe qu'elle sera très améliorée au mois de juin. Le grand oral est une grande innovation de cette année, il y a des ressources en ligne importantes pour s'y préparer", a expliqué le ministre de l'Education nationale qui a insisté sur la nécessité de maintenir un "mélange du contrôle continu et du contrôle terminal". Enfin, Jean Castex a déclaré ce 1er avril devant les députés que les concours de l'enseignement supérieur prévus au cours des quatre prochaines semaines "seront maintenus" avec des conditions d'organisation "adaptées" et que les examens ne pouvant se faire en distanciel seront  "reportés autant que possible" sur "le mois de mai".

Lycées en demi-jauge : qu'est-ce que ça signifie ?

Lors de leur retour en cours le 3 mai, selon les cas, les lycées pourront s'organiser en demi-jauge, comme c'était déjà le cas lors des restrictions mises en place dans les 19 départements sous vigilance renforcée. Cette mesure vise donc à éviter les brassages des élèves, mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie ? Dans sa foire aux questions, le site du ministère de l'Education nationale précise que "dans tous les lycées publics et privés sous contrat, les chefs d'établissements poursuivent ou mettent en place une organisation des enseignements reposant sur des apprentissages en présence et à distance. Cette organisation "hybride", obligatoire, garantit à tout élève scolarisé de bénéficier des apprentissages obligatoires, sous forme de cours, en présence au sein de l'établissement, à distance ou de travail en autonomie, sur l'intégralité du temps scolaire. Le nombre d'heures de cours en présence ne peut être inférieur à 50%". Le gouvernement souhaite donc garantir à chaque élève la possibilité de suivre le maximum de cours au sein de son établissement scolaire, d'autant que les lycéens préparent aussi leur baccalauréat. Mais en cas de fermeture d'école, "le nombre d'heures de cours suivies en présence ne peut être inférieur à 50% d'ici aux prochains congés scolaires". 

Enseignement hybride dans les lycées

Pour respecter au mieux le protocole sanitaire dans les lycées, le nombre d'élèves peut aussi être allégé dans les classes. Il est également recommandé de réduire les flux, et d'éviter les brassages de niveaux de classes. "Les proviseurs sont donc invités à préparer, avec leurs équipes, un plan de continuité pédagogique pour adapter leur organisation aux contraintes sanitaires" préconise le ministère. Les élèves d'une même classe et d'un même niveau bénéficient d'une organisation similaire au sein de l'établissement. En lycée professionnel, l'équilibre entre enseignements professionnels et enseignements généraux est maintenu.