Muer de la voix : à quel âge un garçon mue-t-il ?

Parmi les changements hormonaux qui surviennent durant l'adolescence, il y a la phase où l'enfant mue. Explications et éclairage avec le pédiatre Benjamin Azémar.

Muer de la voix : à quel âge un garçon mue-t-il ?
© 123RF / Prudencio Alvarez

Qu'est-ce que la mue durant l'adolescence ?

La mue, c'est le changement de timbre, de hauteur et de force de la voix qui s'opère chez les adolescents durant la période pubertaire, dû à un allongement, un épaississement et un changement de caractéristiques des cordes vocales. En effet, "la puberté entraîne des changements morphologiques et notamment une imprégnation des cordes vocales par la testostérone chez les garçons et les œstrogènes chez les filles qui donne lieu à la mue" explique le pédiatre Benjamin Azémar, auteur de l'ouvrage "Les conseils du pédiatre : en situation d'urgence, que faire, quand consulter ?" (Ed. Vigot).

Muer de la voix : est-ce aussi possible chez les filles ?

"Les filles muent elles-aussi", précise le Dr. Azémar. Et d'ajouter que "le phénomène passe beaucoup plus inaperçu car le changement est moins spectaculaire". En effet, l'hormone sexuelle qui circule chez la fille lors de la puberté, ce sont les œstrogènes (et non pas la testostérone comme chez les garçons). Ces hormones entraînent aussi une imprégnation des cordes vocales, mais leur croissance est moindre : "On considère, en moyenne, que les garçons descendent d'une octave et les filles seulement d'une tierce" précise le pédiatre. Une faible modulation qui ne change donc presque pas leur voix. 

A quel âge on mue de la voix ?

La mue correspond au début de l'âge moyen de la puberté même si elle n'est pas toujours tout de suite remarquée. Ainsi, "en moyenne, le début de la mue chez un garçon survient vers 12 ou 13 ans et un peu plus tôt chez les filles, soit vers 10 ou 11 ans", observe Benjamin Azémar. Et, en général, l'adolescent a fini de muer aux alentours 14 ou 15 ans pour les garçons et 12 à 13 ans pour les filles.

Comment se déroule le processus de mue ? 

Le début de la mue chez l'adolescent se caractérise le plus souvent par des fluctuations de voix et une capacité nouvelle à descendre plus bas. Si le passage de la voix d'enfant à celle d'un adulte va s'étaler sur deux à trois ans en moyenne, la durée de la mue reste variable d'un enfant à l'autre. En effet, certains vont avoir plus de mal à trouver leur nouveau positionnement vocal, d'autres en jouer un peu, forcer sur ces sautes de voix. A l'inverse, il y a des adolescents qui posent assez rapidement leur voix au bon niveau. Dans ce cas, on remarque simplement que sa voix est devenue plus basse sans qu'elle ne fluctue particulièrement.

Mue de la voix : a-t-on mal à la gorge ?

"A priori, la mue n'entraîne pas de maux de gorge ni de toux", rassure le pédiatre. En effet, les modulations importantes de voix qui accompagnent la mue sont simplement le résultat du changement de morphologie des cordes vocales. En revanche, "leur utilisation n'étant probablement plus aussi intuitives, l'adolescent peut ne pas utiliser correctement ses cordes vocales les premiers temps", note-t-il. De fait, "en forçant un peu trop sur ses cordes vocales, cela peut déclencher un réflexe de toux, mais il n'y a pas de symptômes attendus avec la mue"

Mue de la voix tardive : peut-on muer à 20 ans ?

Une puberté tardive, pouvant entraîner un retard de la mue, survient après 15 ans chez le garçon. Toutefois, pondère le Dr. Azémar, "même lorsque la puberté a déjà démarré, les symptômes pubertaires peuvent arriver en décalé, une mue survenant à 15 ans ou plus n'est donc pas spécialement un signe de retard pubertaire". Si votre ado n'en souffre pas, il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter outre mesure. Il n'existe d'ailleurs aucun terme médical pour définir une mue tardive, ce n'est pas en soi un symptôme pathologique. Il a bientôt 20 ans et n'a toujours pas mué ? Si cela est dû à un retard pubertaire, sa voix ne sera pas le seul symptôme : en général l'enfant ne grandit pas suffisamment, ne se développe pas assez en termes de carrure et de musculature, ses organes génitaux restent infantiles et on constate une absence de pilosité. 

Absence de mue, quand consulter ?

Sa puberté s'est déroulée normalement, la morphologie de son larynx a bien changé mais sa voix reste aiguë ? Il peut s'agir d'une cause psychologique, d'une mauvaise utilisation des cordes vocales ou d'une difficulté à placer correctement sa voix. Une visite chez le pédiatre ou son médecin traitant permettra de poser un diagnostic puis, éventuellement, de l'orienter vers un phoniatre (spécialiste de la voix) pour apprendre à mieux placer sa voix, chez un ORL ou vers un confrère psychologue. Il s'assurera également qu'il n'y a pas de problème lié à la puberté. Dans tous les cas, si sa voix devient une gêne, un complexe, il faut l'écouter, le rassurer en lui expliquant que ça va passer et aller consulter. A l'inverse, "si sa voix est posée, plus aiguë que la moyenne des garçons mais qu'il le vit bien et s'est bien développé par ailleurs, il n'y a pas lieu de s'inquiéter", rassure le pédiatre.

Relation parents-ados et prévention