Le bébé de 20 mois

20 mois déjà ! Votre bébé sait faire de plus en plus de choses et commence à avoir des goûts bien arrêtés. La propreté commence aussi à l'intéresser...

Le bébé de 20 mois
© Maciej Zagórowski

À 20 mois, votre bébé n’en est plus un : il est de plus en plus autonome. Son langage se développe très vite, et ses goûts, notamment sur le plan alimentaire, s’affirment. On fait le point sur les repas de bébé, mais aussi sur sa santé, son poids et sa taille ainsi son apprentissage de la marche, avec le Docteur Noémie Nathan, pédiatre à Montreuil. Zoom sur les grandes phases du développement de bébé à 20 mois.

L’éveil du bébé de 20 mois

Au cours de son 20e mois, votre bébé est de plus en plus autonome et il manifeste sa volonté de faire les choses tout seul : il aime se déshabiller comme un grand, avec l’aide d’un adulte, et tente aussi de s’habiller tout seul, même s’il n’y réussit pas forcément très bien. Il est important de l’encourager dans cette voie. Sur le plan comportemental, certains enfants manifestent à cet âge une petite angoisse de la séparation. Le principal est de le rassurer : ne partez jamais sans lui dire que vous allez revenir, en lui donnant des indications de temps qu'il peut comprendre (après le goûter par exemple).

Bébé fait des crises au coucher et ne veut plus dormir

A 20 mois, bébé peut commencer à être angoissé de dormir seul. Il exprime ses peurs en parlant du loup, des fantômes. Son armoire, une lampe, un jouet, tous ces meubles et objets deviennent tout à coup menaçants à la nuit tombée. Le passage au lit de grand peut également être une période un peu difficile à passer, mieux vaut donc s'assurer que l'enfant se sent bien dans son lit à barreaux plutôt que de brûler les étapes. Si bébé fait une crise pour aller au lit, il faudra bien entendu le rassurer, mais aussi savoir se montrer ferme et lui imposer un cadre.

Mon bébé ne parle pas

Si votre enfant a commencé à parler, son langage se développe très vite : à cette étape, il peut apprendre une vingtaine de mots nouveaux par jour. N'hésitez pas à l'encourager, en lui parlant le plus possible, en lui lisant des petites histoires… Si à 20 mois en revanche, votre enfant ne parle toujours pas, le pédiatre va s'assurer qu'il a une bonne compréhension et qu'il est capable d'exécuter des ordres simples. Si ce n'est pas le cas, le médecin sera particulièrement vigilant et pourra entamer des investigations plus poussées. N'hésitez pas à en parler avec lui si vous avez des doutes.

Faut-il s'inquiéter si mon bébé ne marche pas ?

Si à 20 mois votre enfant ne marche pas encore, le pédiatre va certainement déclencher une série de rendez-vous auprès de plusieurs spécialistes (neurologue et psychomotricien) afin de vérifier que quelque chose n'empêche pas son développement. Peut-être a-t-il simplement peur de se lancer, mais il faut toutefois s'en assurer afin de prendre les choses en main rapidement.

Quels jeux pour un bébé de 20 mois ?

À 20 mois, votre enfant se montre de plus en plus intéressé par les activités manuelles : il aime colorier, gribouiller… Il commence aussi à dessiner des lignes droites. Il commence à s'intéresser de très près à son propre corps : il sait maintenant nommer plusieurs parties de son corps, comme les mains, les jambes, les bras, le ventre, les cheveux… Il commence aussi à explorer ses parties génitales, et à faire la différence entre les sexes, notamment à savoir s'il est un petit garçon ou une petite fille.

La santé du bébé de 20 mois

À 20 mois, votre enfant bénéficie d'une visite médicale dite obligatoire (elle est remboursée à 100 % par la Sécurité sociale). Elle permet de contrôler la bonne croissance de votre enfant, mais aussi de parler des éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer : alimentation, sommeil… Profitez-en !

Quel poids à 20 mois ?

  • Si votre bébé est un garçon, à 20 mois, il mesure en moyenne 84 cm et pèse entre 11 et 12 kg.
  • Si c’est une fille, elle mesure en moyenne entre 82 et 83 cm et pèse entre 10 et 11 kg.

L’alimentation de bébé à 20 mois

Votre enfant commence à vous montrer ses préférences alimentaires. Ses goûts s’affirment, et il pourrait commencer à refuser les légumes, et les nouveaux aliments que vous lui présentez. Persévérez et continuer à lui proposer malgré tout ces aliments : la néophobie alimentaire est une période transitoire. Son équilibre alimentaire est en jeu.