Un guide pour inciter les futures et jeunes mamans à faire du sport

Les femmes enceintes et les jeunes mamans ont tendance à réduire, voire stopper toute pratique sportive. Pourtant, une activité physique régulière est essentielle à leur santé comme à celle de leur bébé. Pour les inciter à faire du sport, le gouvernement vient de publier un guide de la pratique sportive pendant la maternité.

Un guide pour inciter les futures et jeunes mamans à faire du sport
© 123rf / fizkes

Le sport est reconnu par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme un facteur déterminant de bonne santé, y compris durant la maternité. En effet, pratiquer une activité physique régulière permet de prendre soin de son corps, d'avoir une meilleure hygiène de vie et de se sentir bien. Aussi, la ministre chargée des Sports Roxana Maracineanu souhaite que l'activité physique et sportive (APS) s'intègre durablement dans le quotidien des Françaises et des Français, à tout âge de leur vie. Or, si les femmes accordent déjà moins de temps aux activités physiques et sportives que les hommes, la maternité, avant comme après l'accouchement, freine encore davantage leur pratique sportive. Pourtant, comme le rappelle le communiqué du Ministère chargé des Sports publié ce mardi 2 mars 2021, "une APS modérée et régulière, pendant la grossesse notamment, permet pourtant de réduire de manière significative le risque d'accouchement prématuré ou encore le risque ultérieur de surpoids, voire d'obésité et présente de véritables bénéfices pour le fœtus".

Quels sont les bienfaits du sport pendant la grossesse ?

La ministre chargée des Sports Roxana Maracineanu ajoute que "la maternité ne signifie pas pour autant l'arrêt de toute activité physique et sportive, bien au contraire !"De nombreuses pratiques sportives restent en effet possibles "jusqu'au terme de votre grossesse, à condition qu'elles soient modérées". Et les bienfaits sont multiples souligne-t-elle : "Que ce soit pour vous détendre, vous tonifier, contrôler votre prise de poids, adoucir les petits maux de la grossesse, vous pouvez et vous devez même continuer à bouger, si votre état de santé vous le permet bien sûr. N'oubliez pas que l'épanouissement du bébé passe aussi par celui de la maman !". 

Le sport après l'accouchement : quand, quels bienfaits ?

En général, environ 6 semaines après l'accouchement, vous pouvez reprendre des activités physiques douces comme la marche rapide par exemple. A l'issue de vos séances de rééducation périnatale, votre sage-femme pourra également vous indiquer le type d'activités à pratiquer et à éviter. La reprise du sport vous aidera notamment à vous réapproprier votre corps (modifié par la grossesse), renforcer votre ceinture abdominale et votre périnée, favoriser la perte de poids, mieux dormir, limiter les douleurs lombaires et réduire les risques d'anxiété et les symptômes dépressifs du post-partum. Bref, maintenir une activité sportive quand on est une jeune maman, c'est bon à tous les niveaux !

Un guide pour inciter les futures et jeunes mamans à pratiquer du sport

Roxana Maracineanu a ainsi souhaité publier un guide sur la pratique d'activités physiques et sportives pendant et après l'accouchement, réalisé en concertation avec des experts (médecins, gynécologues et sages-femmes). Pourquoi bouger pendant la grossesse ? Quelles activités puis-je pratiquer, et comment ? Ce guide fourmille de conseils sur les activités possibles aux différents stades de la grossesse et après l'accouchement. Vous y trouverez aussi des exercices et mouvements simples et adaptés en fonction de votre état (n'hésitez pas à remplir au préalable le questionnaire d'aptitude contenu dans le guide), vos envies et besoins. A l'intérieur, vous trouverez également toutes les recommandations et ressources pour trouver le sport qui vous convient et où le pratiquer à proximité de chez vous (fédérations, carte des Maisons Sports Santé, etc.). De nombreuses fédérations sportives ont d'ailleurs mis au point des dispositifs spécifiquement adaptés à la pratique d'activités physiques et sportives des femmes pendant la grossesse et après l'accouchement.