Qu'est-ce que le losange de Michaelis, bosse visible pendant l'accouchement ?

Savez-vous ce qu'est le "losange de Michaelis", cette bosse qui ressort en bas du dos pendant un accouchement ? Publiée par un centre médical américain, une photo prise d'une femme en plein travail fait le buzz sur les réseaux sociaux et montre comment le corps se transforme pendant un accouchement.

Qu'est-ce que le losange de Michaelis, bosse visible pendant l'accouchement ?
© kzenon - 123RF

Publiée en janvier 2019 sur le compte Instagram d'un centre médical de soins de grossesse à Dallas en Louisiane, une impressionnante photo d'une femme en plein accouchement a refait surface sur les réseaux sociaux en septembre dernier et a été partagée plus de 50 000 fois. Sur ce cliché surprenant relayé par le HuffPost le 1er octobre 2019, on peut y voir une protubérance au niveau du bassin de la future maman. Il s'agit en fait du losange de Michaelis, une zone, comme son nom l'indique, en forme de losange située dans le bas du dos et délimitée par les fossettes sacro-iliaques et le début du sillon interfessier. Elle doit son nom à Gustav Adolf Michaelis, un obstétricien allemand du XIXe siècle, qui travaillait sur cette zone pour évaluer la capacité de passage de la tête du bébé par le bassin. 

Anatomie, rôle... Qu'est-ce que le triangle de Michaelis ?

Si cette zone apparaît de façon plus ou moins visible chez les personnes lorsqu'elles se penchent en avant, "cette partie de l'os recule pendant le deuxième stade du travail, repousse les ailes de l'iléon (dernière partie de l'intestin grêle) et augmente le diamètre du bassin", indique le Dr Sarah Wickham en légende de la publication Instagram. Bien que le losange semble haut dans le bassin et la colonne lombaire inférieure lorsqu'il recule, il a également pour effet d'ouvrir la sortie pour le bébé.

La formation de cette protubérance sur le bas du dos est donc "complètement normale" pendant l'accouchement. "C'est une partie intégrante de l'accouchement physiologique puisque cela permet à votre bébé d'avoir le maximum d'espace pour se frayer un chemin lorsqu'il arrive au monde", rassure le centre médical. Ce cliché surprenant car peu habituel, montre à quel point le corps d'une femme peut évoluer et se transformer pendant un accouchement. 

Assise, allongée, debout... Quelle est la position idéale pour accoucher ?

Une très grande majorité de femmes accouchent allongées sur le dos. Cette posture qualifiée de "position gynécologique" n'est toutefois la plus optimale, ni la moins douloureuse, pour accoucher selon la Haute Autorité de Santé en France (HAS). Certes, elle permet de rendre plus faciles les intervention comme le monitoring ou la péridurale, mais ne laisse pas suffisamment de place au nouveau-né pour passer. "Si vous envisagez un accouchement normal, vous devez permettre au losange de Michaelis de se déplacer en arrière pour donner au bébé le maximum d'espace pour qu'il puisse retourner ses épaules", conseille le Dr Wickham. L'Organisation Mondiale de le Santé estime dans ses recommandations de 2018 que les femmes devraient pouvoir "participer aux décisions concernant la prise en charge de la douleur et les positions à adopter pendant le travail et l'accouchement" et recommande aux professionnels de santé d'informer les femmes "sur les avantages de la mobilité et de la position verticale" pendant le travail. 

Qu'est-ce que le losange de Michaelis, bosse visible pendant l'accouchement ?
Qu'est-ce que le losange de Michaelis, bosse visible pendant l'accouchement ?

Publiée en janvier 2019 sur le compte Instagram d'un centre médical de soins de grossesse à Dallas en Louisiane, une impressionnante photo d'une femme en plein accouchement  a refait surface sur les réseaux sociaux en septembre dernier et a...