Grossesse : faire du sport pour réduire les douleurs pelviennes ?

La pratique régulière d’une activité physique, en amont de la grossesse, diminuerait le risque d’apparition de douleurs pelviennes chez les femmes enceintes.

Grossesse : faire du sport pour réduire les douleurs pelviennes ?
© Martinan

Pratiquer régulièrement une activité physique avant d’être enceinte réduit le risque d’avoir des douleurs pelviennes durant le dernier trimestre de grossesse. C’est en tout cas ce qui ressort d’une récente étude norvégienne publiée dans la revue British Journal of Sports Medicine. Selon Katrine Mari Owe, chercheuse à l’Institut de santé publique norvégien d’Oslo et auteure de l’étude, 20 à 40% des femmes enceintes souffriraient de douleurs pelviennes durant les derniers mois de leur grossesse. Des périodes de dépression et des arrêts maladies plus fréquents seraient par ailleurs associés à ces douleurs.

Du sport au moins une fois par semaine. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les données de plus de 39 000 femmes norvégiennes qui étaient enceintes de leur premier enfant entre 2000 et 2009. Les futures mamans devaient alors évaluer, lors d’une visite médicale à 4 mois de grossesse, la fréquence et le type d’activité physique qu’elles pratiquaient les trois derniers mois avant de tomber enceinte. Dans cet échantillon, plus de la moitié des participantes ont déclaré faire du sport trois fois par semaine, juste avant de tomber enceinte. Et 7% (seulement) ont affirmé ne pas en avoir fait du tout. Résultat : dès 7,5 mois de grossesse, une participante sur 10 a eu des douleurs pelviennes. Parmi elles, une sur 8 n’avait jamais pratiqué de sport et les scientifiques ont noté que la plupart de ces femmes semblaient en moins bonne santé : certaines souffrant également de dépression, de problèmes de dos et de surpoids. En revanche, les femmes qui n’avaient aucune douleur étaient en meilleure santé et très sportives, puisque pratiquant une activité physique en salle, du jogging ou des sports de ballon trois à cinq fois par semaine. Toutefois, les chercheurs ont remarqué que la pratique d’une activité physique une ou deux fois par semaine permettait déjà de diminuer le risque d'apparition de douleurs.

Etre active même enceinte. Une femme enceinte peut avoir une inflammation et ressentir des douleurs au niveau du bassin et des hanches, appelées douleurs pelviennes. Ces douleurs peuvent aussi gagner l’intérieur des cuisses et des jambes. La raison ? Le poids et le développement du fœtus qui sollicitent particulièrement les os et les articulations du bassin. S'il est important de faire du sport avant d'être enceinte, le Dr Owe conseille aussi de rester actives pendant la grossesse. Il existe peu de traitements pour soulager ces douleurs mais elles disparaissent peu de temps après l’accouchement.

Grossesse : faire du sport pour réduire les douleurs pelviennes ?
Grossesse : faire du sport pour réduire les douleurs pelviennes ?

Pratiquer régulièrement une activité physique avant d’être enceinte réduit le risque d’avoir des douleurs pelviennes durant le dernier trimestre de grossesse . C’est en tout cas ce qui ressort d’une récente étude norvégienne publiée dans la revue...