Est-il plus difficile d'avoir un enfant quand on a pris la pilule longtemps ?

Ce n'est pas la pilule qui diminue la fertilité, mais l'âge. © dalaprod - Fotolia

La pilule est hors de cause dans la fertilité de la femme : elle bloque l'ovulation tant qu'on la prend, mais son effet cesse dès l'arrêt. Ce n'est pas elle qui empêche d'avoir des enfants : c'est l'âge. Car forcément, si on arrête la pilule à 35 ans, on aura peut-être plus de difficultés que si on l'arrête avant.

Attention aussi à l'âge de la ménopause maternelle : "Certaines femmes ont une ménopause précoce... surtout si leur mère a été précocement ménopausée. Toutes les femmes doivent demander à leur mère à quel âge elles ont été ménopausées, c'est un antécédent important à prendre en compte", explique le gynécologue.

L'âge des pères aussi important

"L'âge des futurs papas est aussi à prendre en compte. A partir de 50 ans, la qualité des spermatozoïdes diminue fortement. Il ne faut donc pas se focaliser seulement sur l'âge maternel. Une femme de 30 ans aura plus de difficulté à avoir un enfant avec un homme de 50 ou 60 ans qu'avec un homme de 30 ou 40 ans", précise le Dr Harvey.