Devenir pauvre : une crainte pour 62% des enfants

Selon une étude Ipsos, 62% des enfants âgés de 8 à 14 ans ont peur de tomber dans la précarité. C'est à l'école qu'ils perçoivent les différences de train de vie et les inégalités qu'ils estiment "injustes". Pour autant, cette pauvreté leur donne envie de s'engager pour aider ceux qui sont dans le besoin.

Devenir pauvre : une crainte pour 62% des enfants
© 123RF / Roman Bodnarchuk

"Injuste" et "de plus en plus proche". Voilà comment les enfants de 8 à 14 ans perçoivent la pauvreté d'après une étude Ipsos publiée ce 12 septembre et réalisée pour le Secours populaire. Cette année, ils sont plus nombreux qu'en 2012 à estimer qu'il y a beaucoup de personnes pauvres" en France (51% en 2019 contre 39 % en 2012). Et quand on les interroge sur ce qui définit la pauvreté, 82 % évoquent l'absence de logement, 75 % le manque de nourriture et 66 % le fait de demander de l'argent. 

Une pauvreté de plus en plus visible à l'école

Si 66 % des enfants interrogés ne sont pas confrontés à la pauvreté au sein de leur famille, 56 % remarquent cette précarité à l'école. Ainsi, 41 % déclarent que d'autres élèves ne mangent pas à leur faim ou de manière variée, 61 % disent que leurs camarades n'ont jamais de nouvelles chaussures ou de vêtements neufs et 72 % constatent que certains écoliers ne vont jamais au cinéma, au musée ou dans un parc d'attraction. Enfin, plus des trois-quarts (77%) s'aperçoivent que certains enfants de leur entourage ne partent pas en vacances par manque de moyens. 

Une crainte qui les pousse à s'engager

Au total, 6 enfants sur 10 (soit 4 points de + qu'en 2015) craignent de devenir pauvres à leur tour. Ils ont ainsi peur pour leur avenir, tandis que 6% déclarent déjà se sentir en situation de précarité. Cette pauvreté pousse alors les jeunes à réagir. En effet, 90% des enfants estiment que l'on pourrait en faire beaucoup plus pour aider les personnes en difficulté financière. Et parmi les 82 % qui souhaitent s'engager contre cette pauvreté "injuste". 34 % ont déjà été bénévoles dans la collecte de jouets à destination d'enfants plus démunis, tandis que 60% aimeraient rejoindre un mouvement de solidarité comme Copain du Monde. Nos petites têtes blondes sont peut-être pessimistes concernant leur avenir, mais restent altruistes avant tout !

Devenir pauvre : une crainte pour 62% des enfants
Devenir pauvre : une crainte pour 62% des enfants

"Injuste" et "de plus en plus proche". Voilà comment les enfants de 8 à 14 ans perçoivent la pauvreté d'après une étude Ipsos publiée ce 12 septembre et  réalisée pour le Secours populaire . Cette année, ils sont plus nombreux qu'en 2012 à...