Près d'un enfant sur deux manque de calcium

Selon une nouvelle étude du Crédoc, un enfant sur deux, entre 6 et 10 ans, ne couvre pas ses besoins en calcium. Comment expliquer la baisse de consommation de produits laitiers chez les plus jeunes ? Quels sont les impacts sur leur santé ? Décryptage.

Près d'un enfant sur deux manque de calcium
©  wckiw

Près d'un enfant sur deux, âgé entre 6 et 10 ans, manquerait de calcium, un minéral pourtant essentiel à leur organisme. C'est en tout cas ce que révèle le Crédoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) dans une grande enquête sur la consommation de produits laitiers des enfants. Les résultats de cette étude sont sans appel : entre 2010 et 2016, la part des enfants âgés de 3 à 5 ans dont l'alimentation ne couvre pas suffisamment leurs besoins en calcium est passée de 4% à 20%. Chez les enfants de 6 à 10 ans, elle est passée de 33% à 45%.

Les enfants boivent moins de lait, pourquoi ?

Ces chiffres sont la conséquence directe de la baisse de consommation de produits laitiers, notamment du lait au petit-déjeuner, mais aussi des yaourts et du fromage. Les auteurs de l'étude justifient cette tendance par "une moindre prescription des parents (doutes sur les bienfaits réels de produits laitiers) et de certains professionnels de santé, mais aussi par le régime alimentaire global de l'enfant". Depuis quelques années, les parents sont de plus en plus méfiants envers les produits laitiers. A cause de certaines publications qui ne sont pas toujours scientifiques, les français doutent non seulement des bienfaits de ces produits, et certains pointent même du doigt leurs impacts néfastes sur la santé. Toutefois, le Crédoc tient à rappeler que "d'un point de vue nutritionnel, ces produits sont difficiles à remplacer par d'autres, car ils apportent en quantité importante du calcium et de la vitamine D qui assurent la minéralisation des os en période de croissance". 

Produits laitiers, calcium... Quelles sont les recommandations pour les enfants ?

Les auteurs de l'enquête rappellent que "les aliments riches en calcium doivent être privilégiés et consommés en plus grande quantité à mesure que l'enfant grandit. À tout âge, il est nécessaire d'assurer une couverture permanente des besoins en calcium basée sur les apports nutritionnels conseillés ; c'est particulièrement vrai durant l'enfance et l'adolescence, lorsque se met en place le capital osseux maximal."

La recommandation actuelle de consommation de produits laitiers (lait, yaourts,fromage et fromage blanc) est de trois ou quatre portions par jour chez les enfants, soit :

  • 500 mg à 3 ans,
  • 700 mg entre 4 et 6 ans,
  • 900 mg entre 7 et 9 ans,
  • 1 200 mg à partir de 10 ans

Plats industriels, pizzas, fruits et légumes... Que mangent nos enfants ?

L'étude a également montré que le régime alimentaire global des enfants avait beaucoup changé en 10 ans. Moins diversifiée, leur alimentation est devenue plus riche en plats industriels (plats préparés, pizzas...) et la consommation de produits sucrés, matières grasses et féculents a quant à elle significativement augmenté. A l'inverse, la consommation de viandes, poissons, fruits et légumes est en forte baisse. Grace aux résultats de son enquête, le Crédoc a pu identifier quatre catégories d'enfants en fonction de leurs habitudes alimentaires. L'objectif ? Mieux comprendre la baisse de la couverture des besoins en calcium chez les 6-10 ans.

  • Les "petits mangeurs" (soit 39% des enfants de 6 à 10 ans) sont des enfants dont l'apport en calcium est le plus faible et dans laquelle les petites-filles sont particulièrement représentées.
  • Les "habitués du tout prêt" (soit 22%) ont des apports en calcium plus importants que la moyenne, notamment en raison d'une forte consommation de lait et de céréales au petit-déjeuner, mais sont aussi plus souvent en surpoids. Les "petits mangeurs" et les "habitués du tout-prêt" étant ceux qui diversifient le moins leur alimentation. 
  • Les "palais sucrés" (soit 16%) : 45% n'atteignent pas leurs besoins en calcium.
  • Les "amateurs de variétés" (soit 23%) couvrent plutôt bien leurs besoins en calcium car il mangent davantage de fromage et consomment divers produits laitiers. 
© Crédoc

Lire aussi :

Près d'un enfant sur deux manque de calcium
Près d'un enfant sur deux manque de calcium

Près d'un enfant sur deux, âgé entre 6 et 10 ans, manquerait de calcium, un minéral pourtant essentiel à leur organisme. C'est en tout cas ce que révèle le Crédoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de...