Crèche, garderie, nounou... Et si ça jouait sur sa sociabilité ?

Les enfants gardés en crèche ou en garderie seraient plus empathiques, sociables et partageurs que ceux qui restent à la maison avant leur entrée en maternelle. Pour quelles raisons ? Explications.

Crèche, garderie, nounou... Et si ça jouait sur sa sociabilité ?
© Oksana Kuzmina - 123RF

Lors des trois premières années de vie, le mode de garde d'un enfant aurait une influence sur son développement comportemental et émotionnel. C'est en tout cas ce que constatent les chercheurs de l'Inserm, de Sorbonne Université et de l'Université de Bordeaux, après avoir étudié près de 1500 enfants de leur naissance, jusqu'à l'âge de 8 ans. Les conclusions de cette étude ont été publiées le 1er octobre 2018 dans la revue Journal of Epidemiology and Community Health, puis relayées sur le site de l'Inserm. Résultats.

Quel mode de garde est le plus bénéfique pour l'enfant ? Les enfants ayant fréquenté une garderie ou une crèche auraient trois fois moins de risques de ressentir des difficultés émotionnelles ou relationnelles entre 3 et 8 ans, contrairement aux enfants gardés par leurs grands-parents, des voisins ou une nounou, avant leur entrée en maternelle. "L'accès à un mode de garde collectif entre 0 et 3 ans représente une opportunité pour les enfants qui en bénéficient, puisqu'il serait associé à un meilleur développement psychologique et émotionnel par la suite" confirme Maria Melchior, chercheuse à Inserm. En effet, la garde collective permet aux enfants d'être en contact avec d'autres enfants dès le plus jeune âge, d'apprendre à partager leurs jouets, à s'adapter à la vie en collectivité et à respecter des règles. Ainsi, l'empathie, le sens du partage, la solidarité, la socialisation, la compréhension de l'autre ou l'altruisme seraient des qualités plus facilement développées. 

Choisir le mode de garde le plus adapté. Obtenir une place en crèche (collective, micro-crèche, halte-garderie, jardin d'enfant...) après la naissance de l'enfant relève parfois du parcours du combattant. Résultat ? De nombreux parents sont à la recherche d'un autre mode de garde. Sachez que certaines entreprises mettent en place des crèches-interentreprises qui accueillent les enfants du personnel. Les crèches associatives, privées ou parentales peuvent également être des solutions. Votre enfant peut également être gardé par une assistante maternelle qui peut s'occuper de un ou plusieurs enfants en même temps à son domicile (jusqu'à 4 enfants de moins de 6 ans). Celle-ci peut se rendre régulièrement dans une maison d'assistantes maternelles où les enfants se retrouvent. Enfin, pensez à la garde partagée avec une autre famille : en plus d'être économique et pratique, votre enfant a l'opportunité de se confronter dès son plus jeune âge aux problématiques qu'impliquent la vie en société (partage, adaptation, entraide...).

Crèche, garderie, nounou... Et si ça jouait sur sa sociabilité ?
Crèche, garderie, nounou... Et si ça jouait sur sa sociabilité ?

Lors des trois premières années de vie, le mode de garde d'un enfant aurait une influence sur son développement comportemental et émotionnel. C'est en tout cas ce que constatent les chercheurs de l'Inserm, de Sorbonne Université et de...