Colonies de vacances : 10 choses à savoir avant d'inscrire son enfant

Les colonies de vacances permettent aux enfants de s'épanouir dans un cadre différent de leur quotidien. Organisation, équipe pédagogique, législation, affaires à emporter… Voici tout ce qu'il faut savoir.

Colonies de vacances : 10 choses à savoir avant d'inscrire son enfant
© V&P Photo Studio

Vous n'arrivez pas à vous séparer de votre enfant ? C'est justement tout l'intérêt des colonies de vacances qui permettent à l'enfant d'évoluer sans ses parents et dans un autre cadre que celui qu'il connaît. Même si la séparation s'avère parfois difficile, il est important pour l'enfant de vivre des moments loin de son cercle familial. Cela permet de renforcer ses capacités d'autonomie, de socialisation et d'apprendre les règles de la vie en communauté. Néanmoins, la fréquentation des colonies de vacances est depuis plusieurs années, en forte baisse. Plusieurs causes : le coût que représente ces vacances pour certaines familles ou les éventuels doutes des parents sur la sécurité de certaines structures. 

Afin de promouvoir les "colos" partout en France, le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports s'est engagé, pour la troisième année consécutive, dans la campagne "100 % #Colo". L'objectif est de donner envie aux enfants et aux adolescents de vivre une expérience particulière et de rassurer les parents sur le fait que leurs enfants partent en toute sécurité, dans un lieu encadré par des professionnels de l'animation. La preuve en dix points-clés.

Une structure aux normes. Il existe plusieurs types de colonies. Si vous avez des doutes, n'hésitez pas à contacter l'organisateur et à lui poser des questions. Plus vous aurez d'informations sur la colonie, plus vous laisserez votre enfant y aller, le cœur léger. Un même organisateur peut diriger plusieurs colonies de vacances. En revanche, chacune a sa propre organisation et sa propre équipe. Pour savoir si l'organisme a obtenu l'agrément Jeunesse et Sport, renseignez-vous auprès de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) dont dépend la colonie. Toute colonie doit être déclarée à la DRJSCS au moins un mois avant le début du séjour s'il a lieu en France et deux mois pour l'étranger.

Choisir la colonie. Ce séjour, loin du cercle familial, va permettre à l'enfant de connaître d'autres environnements et de rencontrer des enfants venant d'horizons variés. Ainsi, les colonies de vacances sont une bonne manière pour l'enfant de se responsabiliser et de découvrir le monde qui l'entoure. Partir en France ou à l'étranger, colonie culturelle ou sportive, séjour dans une structure, une famille d'accueil ou sous une tente… Il y aura bien une colonie qui le séduira. Évidemment, le rythme de la colonie doit bien être adapté à son âge et à son degré d'autonomie. Pour éviter toutes déceptions, n'hésitez pas à lui demander ce qui lui plaît et axez vos recherches en fonction de ses envies. Ce qui est sûr, c'est que plus votre enfant sera impliqué dans le choix de sa colo, plus son séjour lui plaira !

L'équipe. Celle-ci est composée généralement d'une équipe de direction, d'animateurs qualifiés ainsi que d'une personne en charge du suivi sanitaire des enfants et des jeunes. Il peut également y avoir d'autres personnes comme des cuisiniers, des agents d'entretien, un gestionnaire… Pour encadrer les enfants et les jeunes, il faut qu'il y ait au minimum un animateur pour huit enfants de moins de 6 ans et un animateur pour 12 enfants de 6 ans et plus. Les animateurs doivent être titulaires du BAFA (Brevet d'aptitudes aux fonctions d'animateur) et les directeurs titulaires du BAFD (Brevet d'aptitudes aux fonctions de directeur). Pour assurer les soins de secours, l'un des animateurs doit posséder l'AFPS (Attestation de formation aux premiers secours).

Des contrôles réguliers. Vous craignez des intoxications alimentaires ou que les activités ne soient pas adaptées à votre enfant ? Soyez serein, plusieurs contrôles sont régulièrement effectués. Ils permettent ainsi de vérifier les qualifications des intervenants, les taux d'encadrement, la souscription d'assurance mais aussi la qualité éducative de l'accueil (mise en œuvre du projet pédagogique et des activités). Des contrôles en matière d'hygiène et de restauration sont également réalisés.

Diverses aides financières. Il existe plusieurs aides pour financer une colonie de vacances. La CAF accorde par exemple des AVE (Aides Vacances Enfants) aux familles allocataires dont les enfants sont âgés de 7 à 16 ans. L'agence nationale pour le chèque-vacances (ANCV) propose quant à elle soit l'aide aux projets vacances, soit la bourse solidarité (BSV) qui permet de financer tout ou une partie d'un séjour de vacances en France et en Europe. Les comités d'entreprise peuvent avoir des bons ou des chèques-vacances, des politiques tarifaires, des actions tarifaires avec des associations. Enfin, certaines associations caritatives peuvent aussi aider les familles modestes ou défavorisées à financer les vacances de leurs enfants.

L'organisation. Une colonie de vacances est un séjour qui se fait en groupe, l'intimité est donc plus restreinte qu'à la maison. Les enfants sont généralement logés par chambre de 2 à 6 lits. Toutefois, les enfants bénéficient de temps libres qui leur permettent de se retrouver seuls s'ils le souhaitent. Où seront hébergés les enfants ? Existe t-il une répartition entre les différents groupes d'âge ? Combien seront-ils par chambre ? Où prendront-ils leurs repas ?... Si vous vous posez ce type de questions, n'hésitez pas à contacter en amont la direction de la colonie qui saura vous renseigner.

Faire face aux problèmes de santé. Allergie, médicaments à prendre quotidiennement, handicap, régime alimentaire particulier, si votre enfant présente des problèmes de santé, il existe des solutions et des séjours adaptés. Il faut penser à bien informer l'équipe et à transmettre l'ordonnance avec les médicaments au responsable. D'autres documents sur son état de santé peuvent être également demandés. Dans tous les cas, ce sera un membre de l'équipe d'encadrement qui sera chargé du suivi sanitaire de votre enfant.

La valise. Avant le départ en colonie de vacances, préparez rigoureusement les affaires de votre enfant, qui varient évidemment en fonction de la durée, de la nature et de la destination du séjour. Il est très probable que vous receviez quelques semaines avant le départ, une liste de base adaptée au séjour. Soyez attentive aux recommandations concernant le type de bagage (sac à dos obligatoire, valise), les affaires de sport en fonction des activités proposées (chaussures de marche, baskets, chapeau, lunettes de soleil, crème solaire, anorak…) et les affaires pour toutes les jours (serviette de toilette, sac de couchage…). N'oubliez pas d'y inscrire le nom de votre enfant. Limitez les objets de valeur (bijoux, argent, appareils photo, smartphone, lecteur MP3…) et renseignez-vous sur les objets autorisés ou pas, et si les enfants en gardent la responsabilité.

La place des parents. Les organismes de colonies de vacances font généralement de la communication avec les parents une priorité. Les parents disposent toujours du numéro du directeur et le siège de la colonie est là pour répondre à vos questions. Parfois, une plage horaire est aménagée pour vous permettre de communiquer avec vos enfants. S'il s'agit d'une colonie itinérante, n'hésitez pas à demander une feuille de route détaillée et, dans tous les cas, un numéro de téléphone ainsi qu'une adresse postale. Si vous comptez envoyer un colis, profitez-en pour vous renseigner : avez-vous le droit de poster des gourmandises ou de l'argent à votre enfant ?

Gérer la séparation. Vous êtes stressée à l'idée de laisser partir votre enfant ? Lui aussi n'en mène pas large… C'est tout à fait normal ! Avant le départ, essayez de le rassurer en valorisant au maximum les vacances qu'il s'apprête à vivre, en l'informant sur la date de retour et comment vous viendrez le chercher. Vous pouvez également lui confier un objet qui vous appartient (un foulard, une photo…), lui dire que vous allez lui envoyer un colis ou des lettres. 

Lire aussi :