Mérens

De taille moyenne, le cheval de Mérens est une race de cheval de selle qui dégage une allure dense, robuste et noble. Autrement appelé Mérens, Mérengais, Poney ariégeois ou Poney Mérens, sa robe est toujours noire zain. Il mesure en moyenne entre 1,45 m et 1,55 m pour un poids allant de 400 à 500 kg.

Mérens
© Aurélie Le Moigne/123RF
  • Couleur : noir
  • Usage : équitation
  • Caractère : calme, doux, obéissant
  • Espérance de vie : 30 ans
  • Classification : cheval de selle

Origine du cheval de Mérens 

Race française très ancienne, le cheval de Mérens aurait une très forte ressemblance avec les Magdaléniens représentés dans la grotte de Niaux, il y a 13 000 ans . Il est originaire de la vallée de l'Ariège, dans les Pyrénées. Aujourd'hui polyvalent, il était autrefois utilisé pour le travail, par les paysans de la région de Foix en Ariège. Les montagnes ont isolé géographiquement cette race, ce qui lui a permis de devenir très résistante aux différents climats et paysages. Son nom provient d'un village ariégeois où il était traditionnellement élevé : Mérens-les-Vals.

Caractère du cheval de Mérens 

Rustique, franc et agile, le cheval de Mérens est un excellent travailleur, bien adapté aux montagnes et aux climats rigoureux. Docile, doux et calme, il possède un excellent caractère, de bonnes capacités d'apprentissage et reste proche de son cavalier. Il est aussi très bien adapté pour les loisirs et les promenades, notamment en montagne.

Santé du cheval du Mérens  

Très résistant au froid, le cheval de Mérens possède de très bonnes capacités physiques même s'il supporte mal les hautes températures. Il n'est pas non plus exigeant en ce qui concerne sa nourriture. Son espérance de vie se situe entre 20 et 30 ans en moyenne.

Alimentation du cheval de Mérens 

L'alimentation du cheval est primordiale pour sa santé. Elle doit contenir des protéines, des hydrates de carbone (avoine, orge, maïs...), des lipides (graisses), des minéraux, des vitamines et évidemment de l'eau. Les rations sont à adapter en fonction de la race, des efforts physiques quotidiens, de l'âge, de l'état de santé et du poids de l'animal.

Reproduction du cheval de Mérens 

La maturité sexuelle des mâles est atteinte à partir de 18 mois et celle des femelles vers 2 ans. Cependant, en France, il est obligatoire d'attendre l'âge de trois ans pour les chevaux mâles de trait et les poneys voire même quatre ans pour les chevaux de sang. Les femelles de trait sont autorisées à se reproduire dès deux ans mais celles de sang doivent attendre l'âge de trois ans. Même si le mâle peut théoriquement se reproduire toute l'année, la période la plus propice se situe entre février et juillet, période de chaleurs des femelles. La période de gestation est de 11 mois, ce qui permet au poulain de naître à la "belle saison".