Liquidambar : variétés, entretien et maladies

Le Liquidambar se distingue une fois l'automne venu. Il dévoile un feuillage aux couleurs flamboyantes, cuivrées et lumineuses. Rouge, orange et jaune se marient en faveur d'un véritable rayon de soleil automnal. Variétés, plantation, entretien, taille... Devenez incollable sur le copalme d'Amérique.

Liquidambar : variétés, entretien et maladies
© Gabriela Bertolini/123RF
  • Nom scientifique : Liquidambar
  • Famille : Hamamélidacées
  • Variétés : L. styraciflua, L. orientalis, 'Gumball', 'Woplesdom'
  • Couleur des fleurs : Fleurs jaunes
  • Plantation : Plantation en octobre, Plantation en novembre, Plantation en décembre
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Riche, frais, lourd à drainé
  • Utilisation : Dans une haie, Isolé
  • Floraison : Floraison en avril, Floraison en mai
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Rarement touché
  • Arrosage : Moyen
  • Croissance : Normale
  • Longévité : Vivace
  • Longueur/Hauteur : 5 m à 40 m de haut
  • Vertus médicinales : baume aux bienfaits respiratoire, contre le stress et anti-diarrhéique

Variétés de Liquidambar

  • Liquidambar styraciflua : l'espèce type dotée d'un feuillage palmé vert moyen et brillant. A l'automne, les feuilles se parent de teintes rouges, oranges ou jaunes. Atteint 20 m à 40 m de haut.
  • Liquidambar styraciflua 'Gumball' : ce copalme nain forme une boule sur tige au feuillage palmé vert. A l'automne, il dévoile les mêmes teintes flamboyantes que l'espèce type mais vire ensuite au pourpre. Ses feuilles sèchent et restent en place tout l'hiver.
  • Liquidambar styraciflua 'Woplesdom' : ressemblant à l'espèce type, cette variété ne dépasse pas les 10 m de haut.
  • Liquidambar orientalis : arbre conique et élancé tout aussi coloré en automne que le styraciflua. Il utilisé pour la confection d'un baume fixateur en parfumerie, en cosmétologie et en utilisation médicinale.

Où planter un liquidambar ?

Le liquidambar n'est pas très difficile en termes de sol. Toutefois, il a une préférence pour un substrat argileux, riche, lourd et profond. Il supporte le calcaire et un terrain sableux. Installez le copalme d'Amérique au soleil.

Comment planter un liquidambar ?

La plantation a lieu de préférence à l'automne afin de garantir un bon enracinement. Toutefois, vous pouvez aussi planter au printemps.

  1. Creusez un trou plus large que la motte
  2. Ajoutez 2-3 pelletées de compost à votre terre de jardin
  3. Placez le sujet dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol
  4. Rebouchez, tassez et arrosez

Respecter un écart de 4 m au sein d'une haie et de 6-7 m pour les sujets isolés. Une fois l'arbre planté, il aura une croissance lente les trois premières années avant de gagner près de 50 cm par an une fois bien en place.

Comment entretenir un liquidambar ?

Le liquidambar a besoin d'un substrat frais. Pensez à l'arrosez régulièrement pendant ses premières années, lors des périodes de sécheresse. Pour garder la fraîcheur du sol, étalez un paillage qui le protégera également du froid en hiver.

Quand et comment tailler un liquidambar ?

Entre le 15 août et la fin du mois de septembre, vous pouvez tailler votre liquidambar. Cette taille légère consiste seulement à retirer le bois mort, les branches qui se croisent ou trop basses.

Comment s'appelle le fruit du liquidambar ?

Le copalme d'Amérique forme un fruit sphérique vert acide et épineux, ressemblant à celui du platane. Lorsqu'il est mûr, le fruit devient brun et finit par s'ouvrir pour libérer des graines. Le fruit du Liquidambar orientalis est utilisé pour la confection d'un baume médicinal appelé baume du Pérou ou baume du Liquidambar.

Maladies du liquidambar

Le Liquidambar est un arbre robuste très rarement malade. De plus, il est rustique et tolère des températures descendant jusqu'à -20 °C.

Arbres