Poinsettia (Etoile de Noël)

Présent sur nos tables de Noël, le poinsettia, connu aussi sous l'appellation d'étoile de Noël, est une euphorbe arbustive originaire du Mexique. A la fois très belle et décorative grâce à ses longues bractées rouges, déclinées aussi sous d'autres couleurs selon la variété, la vivace se cultive bien en intérieur à condition d'un entretien rigoureux.

Poinsettia (Etoile de Noël)
© Nicola Gordon/123RF

Comment entretenir un poinsettia ?

Plante vivace mexicaine, le poinsettia aime donc les climats tropicaux. Alors que dans son milieu de naissance, elle peut atteindre jusqu'à 2 mètres, elle ne dépassera pas les 60 cm dans nos contrées plus fraîches. Idéalement, elle se cultive en pot avec un terreau de qualité, apprécie la lumière sans soleil direct, les températures intérieures ne descendant pas sous 18 °C et l'air paisible.

Parmi la centaine de variétés d'étoiles de Noël, tantôt dotées de bractées rouges, tantôt roses ou encore oranges ou jaunes, toutes demandent un entretien élaboré et régulier. La floraison de cette magnifique euphorbe a lieu en hiver et, bien sûr, lors des fêtes de fin d'année, égayant et décorant joliment nos tablées familiales.

Durant cette période, arrosez régulièrement la plante à température ambiante. Il est inutile de lui administrer un engrais mais il est important de laisser sécher la terre entre deux arrosages. Enlevez toute eau qui stagnerait dans la soucoupe. La chute de feuilles est le signe d'un arrosage trop abondant : limitez donc les arrosages et coupez les tiges mal en point en ajoutant du terreau. Cela la boostera. Dès que de nouvelles tiges se forment, ajoutez un peu de fertilisant et arrosez de nouveau plus souvent.

Bon à savoir : étant donné que le poinsettia est une plante vivace, elle repart chaque année, ce que beaucoup ignorent. Après les fêtes, la plante finit souvent à la poubelle et c'est bien dommage car elle n'a pas dit son dernier mot. Gardez-la précieusement et suivez nos conseils pratiques pour lui offrir une vie fleurie.

Arroser un poinsettia

Vous le savez, vous devez arroser votre poinsettia à température ambiante et attendre le séchage du terreau entre deux arrosages. Pour arroser votre poinsettia, trois techniques sont possibles : l'arrosage classique avec un arrosoir de petite taille, l'arrosage par immersion comme pour les orchidées et l'arrosage aux pieds, progressif.

L'arrosage classique

Comme tout arrosage, il suffit d'arroser l'ensemble du substrat en petites quantités d'eau, de façon régulière. On estime qu'un pot de 20 cm peut recevoir 20 cl d'eau en moyenne. L'eau stagnante doit être retirée après quelques minutes de façon à préserver les racines du poinsettia. Dès que la terre est sèche, renouvelez l'arrosage dans les mêmes conditions.

L'arrosage par immersion

Déposez votre vivace en pot dans un contenant plus grand et plus large et immergez-le dans l'eau jusqu'à la base de son tronc principal durant 1 h. Une fois le temps écoulé, égouttez votre pot. Vous pouvez renouveler ce mode d'arrosage chaque semaine.

L'arrosage aux pieds

Très courant, l'arrosage aux pieds permet un apport doux en eau. Une fois que vous avez bien placé votre pot sur une coupelle remplie d'eau, vous pouvez le laisser boire l'eau nécessaire. Moins de 30 min plus tard, l'arrosage est normalement terminé. Cet arrosage est à renouveler tous les deux/trois jours selon la température ambiante de votre logement et le volume de pot.

La taille du poinsettia

La taille du poinsettia est réalisée à la fin de l'hiver. En général, les belles bractées ont un peu perdu de leur superbe et les feuilles tombent au fur et à mesure. La taille est bénéfique car elle va stimuler de nouvelles tiges et développer le volume de votre plante vivace à la prochaine saison hivernale. Pour bien tailler votre étoile de Noël, coupez vos tiges de 5 à 10 cm, voire d'un tiers selon la taille de votre plante, puis coupez les tiges se trouvant le plus à l'intérieur de façon à faire circuler l'air et, du même coup, à désépaissir le tout.

Comment faire refleurir un poinsettia ?

En avril, et après avoir rempoté votre poinsettia dans un pot neuf, coupez ses tiges de 10 cm environ et arrosez peu. Durant ce laps de ce temps, elle est en plein repos végétatif et ses feuilles tombent, ce qui est tout à fait normal.

Une fois le retour de l'été, sortez votre euphorbe dans le jardin et installez-le à l'ombre. L'arrosage reprend son cycle normal et vous pouvez ajouter des fertilisants une fois par mois.

A partir du mois de septembre, il faut remettre votre vivace à l'intérieur, dans une zone obscure : on parle d'induction florale. Et c'est justement là que peut débuter l'opération qui consiste à faire rougir votre plante.

Comment faire rougir un poinsettia ?

Alors que le poinsettia a besoin de lumière pour s'épanouir, il a besoin d'obscurité pour rougir. Dès l'automne, installez votre pot dans une pièce éclairée naturellement à bonne température. Et chaque jour, durant plus de deux mois, placez-le dans le noir au moins 14 h par jour. Mieux encore, si vous doutez que votre étoile de Noël ne soit pas assez dans l'obscurité, déposez-la dans une armoire fermée ou recouvrez-la d'un accessoire opaque. Son arrosage reste modéré et il reprend normalement à la fin de cette période d'induction florale. Logiquement, à Noël, votre poinsettia aura rougi et, du même coup, refleuri afin d'habiller de nouveau vos tables festives.