Le peaking : LA méthode pour atteindre (et intensifier) l'orgasme

Pour connaitre des orgasmes fous, vous pouvez allumer une bougie et faire votre prière, mais vous pouvez aussi vous retenir. C'est la méthode du peaking. On vous raconte.

Le peaking : LA méthode pour atteindre (et intensifier) l'orgasme
© 123RF

En français, "peak" signifie "atteindre le sommet". Pour gravir la montagne et profiter d'un orgasme puissant et intense, il conviendrait donc de pratiquer la méthode du "peaking", nommée ainsi par Tracey Cox, chroniqueuse et auteure britannique, spécialiste des questions sexo. En d'autres termes, il s'agit de se retenir pour mieux faire péter la cocotte ensuite.

Le peaking, qu'est-ce que c'est ?

Pratiquer le peaking pendant un rapport sexuel ou la masturbation revient à laisser monter le plaisir et à s'arrêter devant la porte de l'orgasme sans y entrer. En somme, quand vous sentez que vous êtes à deux doigts (huhu) de jouir, vous changez d'ambiance : fini le cunnilingus, les caresses trop appuyées, le clitoris trop bichonné ou la pénétration trop rythmée. L'idée, cependant, n'est pas d'aller se faire cuire un œuf et d'abandonner son excitation, mais bien de s'installer dans cette zone de plaisir intense, qui se situe juste avant l'orgasme, et d'y rester.

Comment faire, concrètement, le peaking ?

Pas simple, cependant, de prendre la température de son plaisir. Le peaking exige de bien écouter son corps. Pour vous repérer, vous pouvez vous balader sur une échelle de 1 à 10, 10 étant le climax. Quand vous avoisinez le 7 ou le 8, cela signifie que l'orgasme n'est pas bien loin et que c'est le moment de freiner. Ça demande une dose de vigilance, mais c'est plutôt ludique, un peu comme la méthode du "stop and go" qui peut être pratiquée par les hommes désireux de contrôler leur éjaculation : quand ils sentent qu'ils sont à 8, ils se retirent… pour mieux revenir. D'ailleurs, quand s'y remettre ? Quand viser le 10 ? Une fois que vous êtes en zones 7 ou 8, que vous prolongez le plaisir, c'est à vous de juger et de jauger : avez-vous envie de tout lâcher, de remonter et de jouir ? Et puis, bonne nouvelle, rien ne vous empêche de pratiquer le peaking deux fois de suite (ou plus), histoire de balader votre plaisir avant le grand saut.

De toute évidence, peu importe le nombre d'allers et retours que vous initiez et le temps que vous y passez, vous aurez certainement la chance de rencontrer un orgasme intense, lui qui n'attend qu'une chose : sortir. 

Le peaking : LA méthode pour atteindre (et intensifier) l'orgasme
Le peaking : LA méthode pour atteindre (et intensifier) l'orgasme

En français, "peak" signifie "atteindre le sommet". Pour gravir la montagne et profiter d'un orgasme puissant et intense, il conviendrait donc de pratiquer la méthode du "peaking", nommée ainsi par Tracey Cox, chroniqueuse et auteure britannique,...

Autour du même sujet