Anna Cabana, draguée par DSK, blacklistée par Sarkozy : ses secrets

Anna Cabana, qui serait en couple avec le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer selon Voici, gardera-t-elle sa réputation de journaliste politique hors-pair ? Si cette nouvelle histoire d'amour pourrait changer la donne pour sa carrière, l'intrépide éditorialiste ne lâchera probablement pas le morceau. Après tout, elle a déjà affronté DSK et Nicolas Sarzkoy, dans le passé...

Anna Cabana, draguée par DSK, blacklistée par Sarkozy : ses secrets
© PASCAL VILA/VSD/SIPA

[Mis à jour vendredi 17 juillet à 10h24] Anna Cabana, nouvelle compagne de Jean-Michel Blanquer d'après Voici, doit désormais se poser la question de son avenir en tant que journaliste. Le JDD, où elle travaillait au service politique, l'a déplacée à la direction des "pages littéraires" afin d'éviter tout conflit d'intérêt en raison de sa nouvelle romance avec le ministre de l'Éducation. BFM TV, la chaîne où elle officie également, n'a toutefois pas proposé (pour l'instant) de changement de poste. Marc-Olivier Fogiel, directeur général de la chaîne, a d'ailleurs assuré auprès du Parisien: "Je salue le professionnalisme d'Anna. Elle a fait de l'édito politique toute sa vie, personne ne peut douter de son professionnalisme. Ensuite, c'est à elle de décider". Anna Cabana pourra-t-elle poursuivre sa carrière sans anicroche ? Gageons que la journaliste politique, au CV impressionnant et à la détermination hors-du-commun, parviendra à surmonter ces nouveaux obstacles.

Anna Cabana, bête noire de Nicolas Sarkozy

Il faut dire que l'éditorialiste téméraire n'a pas froid aux yeux. Elle n'avait pas hésité à publier un ouvrage sur Cécilia Sarkozy en 2008, simplement baptisé Cécilia, dans lequel elle évoquait les secrets de l'ex-épouse de Nicolas Sarkozy. De quoi provoquer la colère de celui qui était à l'époque fraîchement élu président de la République, d'autant plus que la sortie du livre est intervenue au moment où le couple était en plein divorce.

Par mesure de "sécurité", la journaliste politique avait signé l'ouvrage avec son nom de jeune fille, Anna Bitton. Mais cela n'a pas été suffisant pour éviter de s'attirer l'ire du chef de l'État. Non seulement Anna Cabana a été blacklistée et privée de voyages officiels et d'évènements à l'Elysée jusqu'à 2012, la fin du mandat de Nicolas Sarkozy, mais en plus, Cécilia Sarkozy l'a attaquée en référé.

Mais toutes ces mésaventures n'ont pas empêché la journaliste de publier d'autres ouvrages sur d'autres secrets de politiques, tels que François Hollande et son triangle amoureux avec Valérie Trierweiler et Ségolène Royal, ou encore Dominique de Villepin et son ambition à tout épreuve.

Anna Cabana, draguée par... DSK

Anna Cabana en a d'ailleurs vu des vertes et des pas mures depuis qu'elle décortique le monde politique. En 2016, au micro de RMC, elle avait raconté qu'elle avait déjà été draguée par... Dominique Strauss-Kahn, et en pleine affaire du Carlton, s'il vous plaît !

"À l'occasion d'une journée de pause dans le procès, DSK revient à Paris. Il me croise dans un restaurant où je déjeune avec une consœur journaliste. Il se met à nous draguer. Il ne peut pas s'en empêcher. Il ne nous drague pas bien, mais pas méchamment non plus. Ce n'était pas du harcèlement. C'était presque cocasse", s'était-elle souvenue.

Jean-Michel Blanquer et Anna Cabana : une nouvelle histoire

Le 24 juin dernier, Le Point révélait que Jean-Michel Blanquer s'était séparée de son épouse Aurélia Devos, magistrate qui partageait sa vie depuis 14 ans. Si beaucoup pensaient que le confinement avait eu raison de leur mariage, d'après Voici, le Ministre de l'Education Nationale aurait mis fin à la relation pour vivre pleinement son histoire d'amour avec une autre... En effet, toujours d'après Voici, le macroniste de 55 ans aurait eu un véritable coup de foudre pour la journaliste politique Anna Cabana, qu'il fréquenterait depuis le mois de février. 

Anna Cabana : son parcours éclectique

A 40 ans, Anna Cabana a un CV bien rempli. C'est à tout juste 23 ans que cette Montpelliéraine arrive sur Paris et débute sa carrière médiatique au sein de la rédaction du magazine hebdomadaire Marianne. Elle y rencontre celui qui deviendra son mentor: le célèbre journaliste politique Nicolas Domenach."Elle portait une tenue vaporeuse qui évoquait les mers du Sud, ça détonnait tellement avec la froideur parisienne. Elle avait un côté déterminé, un charme fou. Malgré une grande timidité, elle existait, avait un culot monstre et parlait fort", avait-il déclaré dans Les Inrocks en 2016.

La pugnace éditorialiste change alors de bord pour rejoindre les rangs du magazine Le Point, où elle officie pendant près de 10 ans, avant d'assurer la rédaction du service politique du Journal Du Dimanche. Sa détermination, son travail redoutable et sa ténacité lui forgent une solide réputation sur le volet politique. Grande reporter, elle obtient même un prix pour son article sur la relation entre les deux ministres ennemis : Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin. 

Anna Cabana : BFMTV, roman et vie de maman

Après avoir fait les belles heures (des lueurs du jour) de France Inter, Anna Cabana lâche le micro pour devenir le nouveau visage de la matinale de BFMTV. Partenaire de Ruth Elkrief, elle devient rapidement une éditorialiste emblématique de la chaîne. Polyvalente, cette travailleuse acharnée à la plume acérée écrit également trois documentaires politiques pour la chaîne France 3, un roman et six essais politiques

Très discrète sur sa vie privée, elle épouse en 2009, Yves Cabana, fils du haut fonctionnaire espagnol : Camille Cabana. Ensemble, ils ont un garçon âgé de 15 ans.

Anna Cabana, cible des réseaux sociaux

La révélation de la relation putative entre le membre du gouvernement Jean-Michel Blanquer et la reine de l'info Anna Cabana a enflammé la Toile. En effet, de nombreux internautes remettent en doute l'impartialité d'Anna Cabana. "Ça explique pas mal de choses dans "l'objectivité" de ses analyses politiques", peut-on lire sur Twitter. 

"C'est donc ça les louanges faites au gouvernement depuis des mois", accuse un internaute. Ou encore "On savait cette presse peu objective, très complaisante. En fait: elle est amoureuse".

Affinités électives et sentimentales : cette union homme politique/femme journaliste relance une nouvelle fois le débat autour des accointances entre la presse et le pouvoir.