Line Renaud raconte la "relation suicidaire" de Johnny et la mort d'Annie Cordy

Line Renaud garde en mémoire le terrible souvenir de la mort de Johnny Hallyday. Dans "Ouest France", la comédienne de 92 ans -qui se déconfine seulement- revient sur la dépouille du Taulier, son "épreuve effroyable", sa nouvelle vie et son combat contre le coronavirus...

Line Renaud raconte la "relation suicidaire" de Johnny et la mort d'Annie Cordy
© Jacques BENAROCH/SIPA

Entre Line Renaud et Johnny, c'était une grande histoire d'amitié qui remontait aux débuts des années 60, lorsqu'elle est devenue sa marraine de cœur. La comédienne le considérait comme le fils qu'elle n'a jamais eu.
Pour lui, elle était la figure maternelle rassurante dont il a tant manqué dans sa jeunesse... Alors, lorsque Line Renaud a dû affronter la mort de son filleul, ce terrible soir du 5 décembre 2017, le monde s'est effondré. L'actrice s'est retrouvée bouleversée, bien vivante devant la dépouille de Johnny, lors de l'hommage populaire à la Madeleine. "Le contraire eut été plus logique", avait-elle soufflé lors de son éloge, à l'époque.

La comédienne de 92 ans, qui a survécu à un AVC survenu en 2019, s'est confiée sur ce deuil douloureux, dans Ouest France : "Me retrouver là, devant son cercueil, à lui rendre hommage était une épreuve effroyable et qui allait contre la logique du temps".

Mais la marraine du Taulier connaissait bien son filleul. Elle savait que sa vie ne tenait qu'à un fil...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#johnnyhallyday

Une publication partagée par Line Renaud (@linerenaudofficiel) le

"J'aimais beaucoup Johnny, je crois qu'il s'est construit une vie qui lui ressemblait, faite d'excès et de mélancolie. Il avait une relation quasi suicidaire avec l'alcool et le tabac. Il allumait une cigarette avec le mégot rougeoyant de celle qu'il venait de fumer", a-t-elle commenté.

Line Renaud : son "déchirement"

Malheureusement, c'est loin d'être la seule fois que la veuve de Loulou Gasté a dû dire adieu à un très cher ami. Le deuil est une épreuve qui lui est familière... "C'est un déchirement à chaque fois. Et Annie (Cordy, ndlr) qui vient de partir… Elle était ma copine, on s'appelait souvent. Je l'ai eue au téléphone trois jours avant son décès. Elle allait bien", a-t-elle déploré dans Ouest France.

"Une page est tournée"

Quant à elle, Line Renaud compte bien "passer encore du temps" dans ce siècle. La comédienne, qui a "vécu confinée jusqu'à maintenant", s'apprête à retrouver, peu à peu, le monde extérieur, tout en redoublant de vigilance: "Je ferai désormais attention à ne pas trop tirer sur la corde. L'AVC est survenu après une période très chargée et notamment un voyage à Las Vegas. Je sais désormais que je n'irai plus jamais aux États-Unis. Une page est tournée".

Dès la mi-octobre, elle se rendra à Brides-les-Bains, en Savoie, afin de commencer le tournage d'une fiction, Meurtre Dans Les Trois Vallées.

Line Renaud : son combat contre le coronavirus

Malgré tout, l'actrice ne cache pas son inquiétude face à l'ampleur du coronavirus. Mais son optimisme légendaire ne la quitte pas: "Quand on a connu la Guerre, on sait que l'on peut s'en sortir". 

Cette année, une partie de son fonds de dotation, le prix Line Renaud-Loulou Gasté, servira à aider la recherche pour combattre le virus. La comédienne remettra "60 000 € à une scientifique de l'hôpital Cochin qui travaille sur le Covid", a-t-elle expliqué à Ouest France. Line Renaud ne recule jamais devant l'adversité.