Jacques Chirac, icône de style à la française

Aucun président ne bénéficie d'un tel culte. Jacques Chirac, ses costumes, ses lunettes et ses pommes sont devenus au fil des années une référence du style franchouillard. Un adoubement mode pas si abracadabrantesque.

Jacques Chirac, icône de style à la française
© LORIEUX/SIPA

Jacques Chirac s'est éteint le 26 septembre 2019, à l'âge de 86 ans, voilà une nouvelle que l'on aurait pu apprendre sur le réseaux social chouchou de la mode, Instagram. Et pour cause, l'homme politique ou plutôt ce qu'il était à 30, 40 ou 50 ans est devenu un personnage culte ces dernières années. Si bien qu'outre ses faits d'armes politiques, c'est à son chic d'un autre âge qu'on rend aujourd'hui hommage. 

Chi chi magna

Le chef d'Etat marque les esprits de ceux qui ont grandit avec, qui en retiendront cette image du franchouillard suranné, trop jeunes pour avoir vraiment saisi toutes les subtilités de sa carrière politique. Quand en 2015 arrive l'âge d'or des t-shirts imprimés, c'est tout une génération qui soudain l'affiche avec humour et affection sur son sweat-shirt Tealer, Eleven Paris ou shoppé sur Rad.com.
À l'ère d'Instagram, il est devenu un "meme", une de ces images qui hante le web. Le compte Instagram @FuckyeahJacquesChirac s'est même spécialisé dans le recel de photos de sa vie.
Accompagné de Bernadette Chirac, en déplacement en Polynésie ou à Wallis, par-dessus les barrières du métro ou en plein vol, les pieds sur la tablette... Ces clichés cocasses entretiennent le mythe d'une France passée ultra glamourisée, exploité, par exemple, par le réalisateur Michel Hazanavicius dans ses films OSS 117.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Fuck Yeah Jacques Chirac (@fuckyeahjacqueschirac) le

Jacque Chirac, le style incarné

Mais qu'est-ce qui fait de Chirac une icône de style ? Traits d'esprit, punchlines, snobisme piquant et regards malicieux, voila la recette du personnage Chichi. Finalement, son vestiaire forcément très cadré d'homme politique n'est certainement pas à l'origine de son aura. Pourtant, nombreuses personnalités de la mode saluent aujourd'hui son style. Sur Instagram, les journalistes mode Sophie Fontanel, Carine Bizet ou encore Carine Roitfled se sont empressée de l’honorer dès l'annonce de sa disparition. Peut-être parce qu'il incarnait finalement le Français, alter-ego masculin de cette Parisienne tant vénérée. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bye Bye, monsieur le Président #jacqueschirac

Une publication partagée par Carine Roitfeld (@carineroitfeld) le