Maxime Simoens, en kaléidoscope

Maxime Simoens © Amira Fritz

Maxime Simoens

Issu de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, Maxime Simoens a pris le kaléidoscope, tube de miroirs réfléchissant à l'infini et en couleurs la lumière extérieure, comme motif central de sa collection. Possédant à la fois un nombre fini d'éléments tout en autorisant un nombre indéfini de combinaisons, cet objet illustre un principe de création : le simple réagencement de ce qui existait déjà auparavant. Sous un changement apparemment incessant, les mêmes figures réapparaissent : la mode meurt, le vêtement vit toujours. La géométrie des silhouettes conciliant structure et fluidité révèle une féminité sensuelle, glamour et élégante.