Kanye West x Gap x Balenciaga : une collaboration inattendue

2022 vient à peine de commencer que l'on peut déjà l'affirmer : voici la collaboration la plus inattendue de l'année. Elle réunit Kanye West, Gap et Balenciaga.

Kanye West x Gap x Balenciaga : une collaboration inattendue
© Gap

Pendant longtemps, les marques de mode recouraient aux collaborations de façon exceptionnelle, les envisageant comme un outil communicationnel qui créait l'événement et élargissait leur cible en attirant les clients de leur partenaire dans leurs filets. Oui mais. Depuis quelques saisons, les griffes ne s'arrêtent plus et annoncent des collab à tour de bras rivalisant d'ingéniosité pour surprendre les consommateurs. Quitte à ne plus vraiment avoir de sens ? En tout cas, rien que depuis le 1er janvier 2022, il y a eu le nouveau volet de la collab entre Gucci et the North Face, celui de Prada et Adidas, sans oublier Balmain qui rhabille Barbie. Cette fois c'est Balenciaga (ou Gap, ou Kanye West, on ne sait plus) qui frappe un grand coup. Une collection à six mains dont on ne sait rien, si ce n'est qu'elle va faire parler d'elle.

Kanye West et Gap, une affaire qui roule

En 2020, Gap et Kanye West, qui se fait appeler Ye, lâchaient une petite bombe sur la planète mode. Le rappeur et la griffe star des 90's annonçaient leur partenariat. Logo revisité, drops attendus comme autant de messies, pièces revendues trois fois leur prix sur les plateformes de seconde main... Cette collaboration, qui à ce jour ne compte qu'une doudoune oversize en noir, rouge ou bleu électrique (vendue 200 dollars) et un sweatshirt disponible en six coloris pour les adultes et les enfants (à 90 dollars), devrait durer dix ans. 

Kanye West et Balenciaga, mieux qu'une histoire d'amour

C'est une véritable passion. Le rappeur, grand habitué des défilés de la marque (on se souvient de lui au show haute couture de juillet 2021 portant un masque qui lui couvrait tout le visage), a développé une quasi obsession pour la maison parisienne. Ces derniers mois, chacune de ses sorties est l'occasion pour l'artiste de clamer son amour à la griffe menée par le créateur géorgien Demna. Et de convertir tous ses proches à la mania Balenciaga. Il n'y a qu'à voir. Alors que Kim Kardashian et Kanye West sont en plein divorce, le rappeur invite, lors de l'écoute en public de son nouvel album Donda, son ex-femme à apparaître en robe de mariée Balenciaga haute couture. Depuis, Kim Kardashian ne quitte plus les vêtements créés par la griffe fondée en 1917, apparaissant même à l'édition 2021 du Met Gala dans un total look noir signé par Demna. De quoi faire rigoler les internautes qui se demandent si le divorce des deux Américains n'est pas sponsorisé par Balenciaga. Et ça ne s'arrête pas là puisque la nouvelle compagne de Kanye West, l'actrice Julia Fox, semble elle aussi avoir développé un tropisme pour la marque de luxe qu'elle porte à son tour à la moindre de ses apparitions.

C'est donc sans surprise que Balenciaga et Kanye West finissent (enfin) par accoler leurs noms sur des étiquettes de vêtements. Bye bye le logo bleu de Gap, désormais, Yzy (pour Yeezy, la marque de vêtements de Ye) s'inscrit dans un carré noir. Pour l'instant, les informations sur la collaboration ne sont pas nombreuses. Tout juste sait-on, grâce à un communiqué laconique, que les vêtements seront siglés "Yeezy Gap Engineered by Balenciaga", qu'ils seront un nouveau témoignage de "l'engagement de Ye à mettre la créativité au premier plan et à délivrer sa vision du design utilitaire pour tous". Pas de prix, pas de date de sortie officielle si ce n'est la mention "disponible dans le monde entier en 2022 en plus des drops Yeezy Gap". Selon Vogue, une première partie sera commercialisée en juin, la seconde quelques mois après. Tout un programme.

Demna pour Balenciaga, serial collaborateur

De son côté, Demna, le directeur artistique de Balenciaga depuis 2015, enchaîne les collaborations à une cadence soutenue depuis sa nomination à la tête de la maison. En 2021, le créateur a ainsi créé une collection avec Gucci, également griffe du groupe Kering, a imaginé des chaussures effet pieds nus avec Vibram et une ligne de vêtements de merchandising pour Rammstein en avril, des Crocs à talon, une collection avec la Nasa et une autre avec PS5 en juin, des vêtements virtuels pour le jeu Fortnite en septembre, a présenté un épisode des Simpson version couture en octobre... Bref, il ne s'arrête jamais. Son dada : apposer la signature de la prestigieuse maison qu'il dirige sur des objets du quotidien, des marques qui n'ont rien de luxueux mais qui sont extrêmement populaires. Un parti pris qui était déjà le sien avec son label Vetements. Défilés dans un McDonald's, T-shirts DHL, bottines à talon briquet... Il a tout fait ! Et ça paye : grâce à sa vision de la mode unique, Balenciaga est devenue la marque de luxe la plus influente du secteur au troisième trimestre 2021. On parie qu'elle sera aussi en tête du classement en 2022 ?