Dior Haute Couture printemps-été 2021, de bonne augure

Pour sa collection Haute Couture printemps-été 2021, la maison de Christian Dior nous invite à un voyage initiatique placé sous le signe du tarot dans un film signé Matteo Garrone. Une collection féérique.

En dépit des mesures sanitaires, la semaine de la Haute Couture a bien débuté ce lundi matin 25 janvier à Paris et... partout ailleurs. Totalement digitale, la semaine de défilés se passe en effet en ligne et est accessible à tous. Évènement majeur du premier jour, la présentation Christian Dior Haute Couture printemps-été 2021 a pris la forme d'un court métrage réalisé par Matteo Garrone, le réalisateur italien qui avait également mis en lumière la collection automne-hiver 2020-2021. 

Placé sous le signe de la cartomancie, une discipline chère à Christian Dior qui interrogeait régulièrement les cartes, le film épouse le style onirique du réalisateur de Pinocchio. On y suit une héroïne en quête d'identité au grés de ses rencontres avec différentes figures allégoriques : l'impératrice, le fou, la roue de la fortune... L'occasion de découvrir, avec chaque personnage, les silhouettes Haute Couture imaginées par Maria Grazia Chiuri. 

Velours dévoré, jacquard peint et soie lamée, les étoffes utilisées par la créatrice sont cossues et on retrouve pour une fois peu de robes à la transparence éthérée qui caractérisent sa patte. Au contraire, la collection Dior Haute Couture printemps-été 2021 regorge de plis opulents et des matières peintes et imprimées conférant une allure imposante et princière aux silhouettes. Dans cette même veine aristocratique, la directrice artistique explore la coupe empire et le décolleté carré qui lui est associé, des dos aux plis Watteau caractéristiques des robes à la française du XVIIIe, des corsages brodés, un manteau cape. Un champ lexical aux notes impériales mis en lumière par le travail de la photographe Elina Kechicheva dans un lookbook tout aussi merveilleux à découvrir ici.