Laure de Sagazan : "on va revenir à des robes un peu plus couture"

La créatrice française propose des robes fluides en dentelle, élégantes, féminines et rétro, que les mariées s'arrachent. Nous l'avons rencontrée à Paris, lors du lancement de sa collab avec Monoprix. Interview.

Laure de Sagazan : "on va revenir à des robes un peu plus couture"
© Laurent Nivalle

Créée en 2011, la maison Laure de Sagazan s’est rapidement imposée dans l’univers des robes de mariée. Dentelle, organza brodé, guipures de coton, la jeune créatrice sélectionne des matières nobles pour réaliser des pièces sur-mesure où les détails font toute la différence. Élégantes avec une pointe rétro, ses robes séduisent de plus en plus de futures mariées. Au fil du temps, la créatrice a su se diversifier en proposant des tenues pour petites filles, des vêtements pour enfants, mais également des bijoux ou des accessoires pour les coiffures de mariée, et même de la papeterie, grâce à différentes collaborations. La dernière en date ? Sa collab avec Monoprix, qui lui permet de proposer des robes à petits prix, à partir de 380 euros ! Rencontre avec cette talentueuse créatrice.

Comment est née la marque Laure de Sagazan ?

Laure de Sagazan : Tout a commencé lorsque ma cousine m'a demandé de réaliser sa robe de mariée car elle ne trouvait rien dans le commerce. A l'époque, j'étais styliste chez Ba&Sh et j'ai eu envie de me prêter au jeu. Je lui ai donc fait sa robe. En fait, j'ai toujours eu la passion du vieux linge, de la dentelle… Ce n'est ainsi sans aucun mal que je me suis lancée dans cette nouvelle aventure. Tout s'est fait très rapidement puisqu'en 8 mois la marque était créée !

Quelles sont vos inspirations et les matières utilisées pour vos collections ?

Les films et les séries qui se déroulent au début du 20e siècle sont une véritable source d'inspiration. J'aime beaucoup les tenues d'époque, mais je m'inspire aussi de l'air du temps. Cela me permet ainsi de mixer la mode actuelle avec des pièces plus rétro. Pour la collection 2019, les photos ont été prises près de Marrakech, un endroit idéal pour traduire ce "luxe à la Française dans un décor expatrié, avec une empreinte forte du Made in France. On retrouve de jolies dentelles rebrodées, des petites franges, de la soie, des mailles bouclées ou encore des draps de laine. C'est également la première fois que l'on utilise du tulle de soie dans nos pièces, puisqu'on en trouve habituellement que sur nos voiles de mariée. Nous avons également développé un gilet en maille et un pull décolleté dans le dos.

A quoi ressemblera la prochaine collection 2020 ?

Pour le moment, c'est encore confidentiel. On restera dans l'esprit rétro, avec des robes en dentelle, mais on part aussi sur des robes de mariée un peu moins bohèmes dans la prochaine collection. En ce qui concerne les futures tendances de robes de mariée, je crois qu'on a tellement vu de modèles un peu communs à tous les créateurs, dans l'esprit "belle des champs", avec des robes blousantes et amples, qu'on a peut-être envie de revenir à des robes un peu plus "couture". Je pense que l'on retrouvera des modèles plus féminins, épurés, structurés et qui mettent davantage le corps en valeur. Ce que les mariées apprécient aussi : les robes en dentelle et dos nu, qui subliment la silhouette.

La collab Laure de Sagazan et Monoprix, une manière de proposer des robes accessibles à toutes ?

J'aime beaucoup m'associer à d'autres marques, comme Monoprix. Cela permet à des clientes qui ne sont pas forcément les nôtres de pouvoir accéder aux modèles que l'on propose. Il s'agit aussi d'un véritable terrain de jeu : on ne se cantonne plus uniquement à la robe de mariée. Avec la collab Laure de Sagazan X Monoprix, j'ai pu travailler sur de la papeterie, proposer des vêtements pour enfants, de la lingerie, des coussins ou encore de la déco autour de l'art de la table... Une belle expérience ! De plus, on sait que l'on propose des robes de mariée à des prix élevés, mais il s'agit de qualité et on ne peut pas faire de miracles : les robes sont réalisées en France avec de belles étoffes. Néanmoins, nous avons à cœur d'être accessibles à un maximum de personnes et c'est déjà un succès. Il s'agit d'une collab éphémère d'un mois, mais les robes sont déjà pratiquement en rupture de stock. Les clientes semblent ravies, elles nous écrivent pour nous remercier de ce "cadeau", et nous dire qu'elles peuvent à présent accéder à des pièces auxquelles elles n'auraient pensé porter pour leur mariage.

Les robes Crop Top, une option rentable pour les futures mariées ?

Tout à fait ! On se rend compte que l'achat d'une robe de mariée représente un vrai investissement. Avec un modèle Crop Top, les femmes peuvent porter leur tenue de nouveau... Ainsi, l'acte d'achat se fait plus facilement quand les clientes se disent qu'elles pourront reporter le top avec un joli pantalon par exemple. Souvent sacralisée, la robe de mariée est une belle pièce que les femmes n’ont plus envie de mettre au grenier ou de laisser moisir dans une boîte. Symboliquement, on apprécie à l'inverse de ressortir un haut que l'on a porté le plus beau jour de sa vie.

Quels conseils donneriez-vous à une future mariée ?

Si elle vient dans notre atelier, je lui conseillerai de se faire confiance et essayer des modèles auxquels on n'aurait pas forcément pensé. Manches courtes, taille marquée... Si on hésite à choisir, l'idéal est de se lancer dans un essayage avec un regard un peu neuf et de se laisser surprendre. On a parfois tendance à penser qu'un certain modèle ne correspond pas à notre style, alors que la robe peut vite devenir un coup de cœur. Par ailleurs, je propose des robes sur-mesure. Si une femme aime le haut d'une robe, le bas d'une autre et qu'elle veut des manches longues, c'est tout à fait envisageable. Cela lui permet de multiplier les possibilités de robes et d'obtenir celle dont elle a toujours rêvé. Les clientes ont compris l'esprit de la marque et cela permet à chacune d'elles de s'approprier ce dont elle a envie.

Showroom Laure de Sagazan

102 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris. Tél : 01.53.16.46.31.

155,Wooster Street Soho, à New-York. Tél : 00 1 646-484-6593

Laure de Sagazan : "on va revenir à des robes un peu plus couture"
Laure de Sagazan : "on va revenir à des robes un peu plus couture"

Créée en 2011, la maison Laure de Sagazan s’est rapidement imposée dans l’univers des robes de mariée. Dentelle, organza brodé, guipures de coton, la jeune créatrice sélectionne des matières nobles pour réaliser des pièces sur-mesure où les détails...