Jours fériés : quelles sont les dates des ponts en 2023 ?

Si les jours fériés du 1er et 8 mai sont tombés un dimanche, il reste encore en 2022 de quoi faire de belles coupures. Et bonne nouvelle pour 2023, le calendrier des jours fériés et des ponts s'annonce bien plus généreux !

Jours fériés : quelles sont les dates des ponts en 2023 ?
© Liudmilachernetska-123RF

Quels sont les jours fériés et les ponts en 2023 ?

[Mise à jour 18 mai 2022 à 11h02] 2022 aura été ce que l'expression populaire appelle une année à patrons. Certains jours fériés comme le 1er et le 8 mai ont, en effet, eu lieu un dimanche et seul le jeudi de l'ascension, qui tombe le 26 mai, permet de faire le pont. Mais rassurez-vous, l'année 2023 est plus propice aux ponts et aux week-ends prolongés. Ainsi l'année prochaine, vous pourrez faire le pont toujours à l'Ascension qui aura lieu le jeudi 18 mai 2023 et profiter de week-end prolongés grâce aux jours fériés du 1er et au 8 mai qui auront lieu un lundi ! La fête nationale permettra aussi de profiter d'un long week-end car le 14 juillet tombera un vendredi et vous pourrez prévoir de faire un pont en août, si vous ne partez pas en vacances, car l'Assomption aura lieu le mardi 15 août. En fin d'année, vous pourrez aussi prévoir un long pont à l'occasion de la Toussaint qui tombera un mercredi mais vous ne pourrez pas profiter d'un repos bien mérité lors du 11 novembre qui aura lieu un samedi. Enfin, vous pourrez profiter de vos proches lors des fêtes de fin d'année car le 25 décembre aura lieu un lundi tout comme le 1er janvier 2024 !

Quelles sont les dates des prochains jours fériés en 2022 ?

Découvrez les dates des jours fériés restant et des ponts pour l'année 2022 afin de mieux vous organiser en famille pour profiter de vos longs week-ends. Le jeudi de l'Ascension a bien entendu lieu un jeudi, tout comme la fête nationale du 14 juillet. En posant le vendredi, vous bénéficiez donc d'un week-end de 4 jours. Voici le calendrier des jours fériés pour 2022 ainsi que les jours de congés à poser cette année :

  • Ascension : jeudi 26 mai 2022
  • Lundi de Pentecôte : le lundi 6 juin 2022.
  • Fête nationale : jeudi 14 juillet 2022
  • Assomption : lundi 15 août 2022
  • Toussaint : mardi 1er novembre 2022
  • Armistice 1918 : vendredi 11 novembre 2022
  • Noël : dimanche 25 décembre 2022

Ponts en 2022 : quels jours poser ?

Si vous souhaiter profiter de week-ends de 4 jours, en posant une seule journée de congés, voici les dates à connaître : 

► Le vendredi 27 mai peut être pris en jour de congé pour faire le pont, puisque le jeudi 26 mai correspond au jour de l'Ascension. Vous bénéficierez alors de 4 jours.

► Le jeudi 14 juillet étant férié, il vous suffit là aussi de poser le vendredi 15 juillet pour profiter d'un week-end de 4 jours.

► Pour la Toussaint, qui tombe le mardi 1er novembre, n'oubliez pas de poser votre lundi 31 octobre 2022.

► Enfin, vous pouvez aussi ajouter le vendredi 12 août, pour profiter du lundi 15 août qui est férié.

Quels jours poser pour faire le pont en 2023 ?

Pour interrompre de temps à autres la cadence effrénée du quotidien, voici quelques dates à retenir et à poser en 2023. Accolées aux jours fériés, vous pourrez ainsi bénéficier de longs week-ends pour vous ressourcer et profiter de vos proches.

Le vendredi 19 mai est à poser si vous voulez faire une grosse coupure pour l'Ascension, qui sera le jeudi 18 mai 2023. Vous aurez ainsi quatre jours de repos, en plein milieu du printemps.

Le lundi 14 août, dans la mesure où vous ne partez pas, est à poser si vous voulez tout de même bénéficier de micro-vacances d'été. Le 15 août, date de l'Assomption, tombe en effet un mardi en 2023.

Les lundi 30 et mardi 31 octobre, au cœur des vacances de la Toussaint, sont à poser si vous voulez passer du temps avec vos enfants. Le 1er novembre, jour férié de la Toussaint, étant un mercredi en 2023, vous pourrez ainsi passer cinq jours complets depuis le samedi précédent avec votre tribu !

Peut-on travailler un jour férié ?

Il est tout à fait possible de travailler ou non un jour férié, avec une rémunération selon des conditions qui varient en fonction des jours concernés. En revanche, "le 1er mai est le seul jour obligatoirement chômé pour tous les salariés, le travail n'étant prévu ce jour-là que dans certains établissements et services (hôpitaux, transports publics...) où le travail ne peut pas être interrompu en raison de la nature de leur activité", précise le gouvernement.

Source : Service public