Quelle danse pour mon enfant ?

Votre enfant ne tient pas en place ? Il se dandine dès qu'il entend de la musique ? Alors, la danse est une activité qui pourrait bien lui plaire ! Parce qu'il n'est pas facile de savoir quelle danse choisir, voici quelques conseils d'Amana, professeure de danse et directrice de l'école de danse Amana Studio à Paris.

Quelle danse pour mon enfant ?
© belchonock

Quel âge pour commencer la danse  ?

Les cours de danse à proprement parler ne sont généralement pas dispensés avant l'âge de 7 ans. D'une part, pour une question de maturité de l'enfant qui ne peut pas rester concentré très longtemps, et d'autre part, parce que ses systèmes musculaires et osseux ne sont pas suffisamment développés. "On accueille les enfants à partir de l'âge de 4 ans, mais uniquement pour des cours d'éveil. L'objectif est de faire découvrir la danse aux tout-petits en douceur. On les rend curieux de tout, on met leur sens en éveil, de manière à ce qu'ils prennent conscience de leur corps et de leurs mouvements dans l'espace. On est dans le jeu, on aborde la coordination des mouvements et la latéralisation de façon ludique", explique Amana, professeure de danse à Paris. Il est déconseillé d'aborder la danse classique et les étirements avant l'âge de 6 ans car cela pourrait avoir des répercussions sur le développement moteur des enfants. En général, vers l'âge de 7 ans, les cours d'initiation peuvent débuter. Les enfants apprennent à réaliser des pas de danse sur de la musique.

Quelle danse pour commencer ?

Quelle danse proposer à son enfant ?

  • Danse classique : s'il est besogneux
  • Modern Jazz : s'il a le rythme dans la peau
  • Hip-Hop : s'il est dynamique
  • Contemporain : s'il est créatif 
  • Danse orientale : s'il est théâtral 

À partir de l'âge de 7 ans, les enfants peuvent choisir un style de danse selon leur préférence. Le meilleur moyen de trouver la danse qui correspond à votre enfant, c'est de lui en faire tester plusieurs. "À cet âge-là, il faut les rendre curieux de tout, pour l'écoute musicale et même pour les petits mouvements ! Il y a aussi la culture familiale qui peut influencer l'intérêt d'un enfant pour une danse. Des enfants qui ont l'habitude d'entendre du hip hop vont naturellement se diriger vers ce type de danse. Néanmoins, au sein de l'école de danse Amana, on n'est pas favorables pour donner des cours de hip hop très jeune car ce sont quand même de micro étirements et des mouvements brusques", détaille la spécialiste.

Quelles danse et musique pour les 3-6 ans  ?

"En maternelle, on fait danser les petits sur des comptines, mais aussi sur de la très belle musique. On alterne entre des musiques douces et d'autres, plus rythmées. Les exercices ne durent pas plus de deux ou trois minutes car ils ne peuvent pas garder leur attention très longtemps", informe notre interlocutrice.

Quels sont les bienfaits de la danse ?

Bien-être psychologique

Les bienfaits de la danse pour les enfants sont multiples. Cette discipline propice à dépenser leur énergie va évidemment susciter des changements physiques mais procurer tout autant de bien-être psychologique. Confiance en soi, self-estime, gestion de la timidité ou encore acceptation de soi et de son corps : autant de dispositions mentales qui n'auront que de bonnes répercussions dans la vie des chérubins en général. 

Benéfices physiques

Du point de vue des avantages physiques et corporels, la pratique de la danse a des intérêts inouïs leur permettant :

  1. d'apprendre à harmoniser leurs mouvements
  2. de développer leurs capacités motrices
  3. de travailler leur sens de l'équilibre
  4. d'adopter rapidement une bonne posture

Mais surtout le bénéfice principal de la danse est de rendre heureux, et de s'amuser 

À quelle fréquence hebdomadaire selon l'âge ?

Chez les tout-petits, les cours ne durent pas plus de 45 minutes, et sont le plus souvent limités à deux cours par semaine. Chez les plus grands, les cours durent 1h et peuvent être dispensés jusqu'à trois fois par semaine, selon le niveau de chaque enfant.

Quelle danse pour un  garçon ?

S'il est vrai que la danse en général et certaines disciplines en particulier souffrent encore d'une approche très genrée et de stéréotypes, un changement de mentalités s'opère ces dernières années. La popularisation de la danse dans des émissions de variété, mais aussi le débat sur l'inclusivité n'y sont pas pour rien. Ainsi, si vous voulez que votre garçon fasse du classique, n'ayez aucune retenue, de même si votre fille souhaite faire du breakdance. Chez les enfants, les seules recommandations à suivre sont celles liées à l'âge !

Règles d'éducation