Graphothérapeute : tarif, remboursement, quand consulter ?

Manque de lisibilité, lenteur pour former et enchaîner les lettres... Votre enfant rencontre des difficultés avec l'écriture ? Une consultation chez le graphothérapeute peut se révéler nécessaire. Comment se déroule une séance ? Est-ce remboursé ? Le point avec Catherine Ranval-Dario, graphothérapeute à Paris.

Graphothérapeute : tarif, remboursement, quand consulter ?
© Katerina Holmes

Qu'est-ce qu'un graphothérapeute ?

Spécialiste en écriture, le graphothérapeute traite l'ensemble des dysfonctionnements graphiques. C'est un spécialiste qui va accompagner l'enfant dans sa difficulté à écrire et rééduquer cette faculté grâce à différentes méthodes. "Dans graphothérapeute, il y a le mot thérapeute car outre une problématique d'écriture (enchaînements entre les lettres peu efficaces, le trait abimé, mauvaise prise du crayon, posture inadaptée…), il y a souvent autre chose qui perturbe l'enfant. Par exemple, un jeune à haut potentiel peut présenter une dysynchronie, c'est-à-dire qu'il va y avoir une différence de rythme entre son développement psychomoteur, son développement affectif et son développement intellectuel. Ceci combiné à un manque de confiance en lui, l'estime de soi va alors être diminuée. Le graphothérapeute va tenter de déterminer ce qui dysfonctionne graphiquement et pourquoi", explique Catherine Ranval-Dario, graphothérapeute à Paris. 

Dans quel cas consulter un graphothérapeute pour son enfant ?

Il est recommandé de consulter un graphothérapeute lorsqu'un enfant rencontre des difficultés avec l'écriture. Dans 90% des cas, c'est l'institutrice ou le professeur qui conseille aux parents de faire appel à un graphothérapeute quand l'enfant commence à être pénalisé à l'école. "Soit il est illisible, soit il ne termine pas ses devoirs, soit il se plaint de douleurs au niveau du poignet ou des doigts, il commence à désinvestir les activités graphiques. Parfois, ce sont les parents qui ont fait beaucoup travailler leur enfant, notamment pendant le confinement, qui se sont aperçus qu'il ne se mettait pas rapidement au travail, qu'il retardait le moment d'écrire, ils sentaient dans l'observation que l'écriture ne progressait pas avec fluidité, qu'il s'agissait d'un geste coûteux, que cela lui demandait un effort", précise la spécialiste.

Comment se déroule une séance de graphothérapie ?

La consultation commence par un bilan graphique qui va permettre de déceler la cause de cette problématique de l'écriture. Durant deux heures, le graphothérapeute observe la tenue du crayon, la posture face à l'écrit. "On regarde également la vitesse graphique que l'on évalue selon des étalonnages par classes d'âge. Ensuite, on zoome plus particulièrement sur la graphie en regardant les zones des lettres, les appuis, si c'est efficace ou pas, on regarde mécaniquement comment ça fonctionne, puis graphiquement, on regarde aussi la copie, la lecture. Pour les plus grands, on fait passer des épreuves orthographiques. Dans certains cas, le graphothérapeute peut rediriger l'enfant vers un orthophoniste, un orthoptiste ou un autre spécialiste", développe notre interlocutrice.

En quoi consiste la rééducation graphique ?

À l'issue du bilan, si le spécialiste estime qu'un accompagnement graphique est nécessaire, il va proposer à l'enfant des séances au cours desquelles il lui fera faire plusieurs petits exercices pratiques et ludiques. L'idée, c'est de retrouver une certaine fluidité dans l'écriture, une aisance du geste et le plaisir d'écrire. "Je travaille beaucoup avec l'imaginaire pour que ça s'inscrive dans la mémoire de l'enfant. Il faut qu'il puisse réutiliser les outils ensuite, que les gestes deviennent spontanés", souligne Catherine Ranval-Dario. 

Les séances de graphothérapie sont-elles remboursées ?

La graphothérapie n'est pas une profession règlementée et n'est pas reconnue par l'État. Parfois, les graphothérapeutes sont des psychologues ou autres thérapeutes qui ont choisi de se former à cette discipline complémentaire. Les consultations ne sont donc pas remboursées par la sécurité sociale, mais certaines mutuelles proposent une prise en charge totale ou partielle. L'ordonnance n'est donc pas nécessaire.

Combien coûte une séance chez un graphothérapeute ?

Le prix d'une séance varie selon la localisation et la formation du graphothérapeute. Comme il ne s'agit pas d'une profession règlementée, les honoraires sont libres. Ils oscillent généralement entre 50 et 70 euros. 

Merci à Catherine Ranval-Dario, graphothérapeute à Paris

Ecole maternelle et primaire