Les foetus ont le sens du goût et des saveurs

Une étude franco-britannique révèle que le goût et l'odorat des bébés se développent in-utéro, grâce à des échographies 4D qui ont révélé les mimiques des bébés lorsque la mère mangeait des carottes ou du chou-kale. D'après vous, qu'ont-ils préféré ?

Les foetus ont le sens du goût et des saveurs
© unlim3d

[Mise à jour du 26 septembre à 13h30] Bien au chaud, tapis dans le liquide amniotique, on pourrait penser que bébé baigne dans un univers complètement neutre, voire fade... Pas du tout ! Au regard de l'expérience menée dans le cadre d'une étude franco-britannique sur le goût et l'odorat des fœtus, il semblerait que ces derniers soient bien dotés de ces capacités sensorielles, visiblement réceptifs à ce que mange maman. En effet, grâce à des échographies 4D, leurs mimiques faciales au moment où ils perçoivent les arômes des aliments tout juste ingérés sont en tout cas éloquentes... et entre la carotte et le chou, bébé montre bien sa préférence !

Bébé préfère la carotte au chou !

Ainsi, bébé aurait une perception des saveurs très tôt, dans le ventre de sa maman, ayant même au stade in-utéro des capacités olfactives et gustatives. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques des universités de Durham en Grande-Bretagne et du Centre national de la recherche scientifique -Université de Bourgogne ont fait passer des échographies 4D à une centaine de femmes enceintes de 32 à 36 semaines, et âgées entre 18 et 40 ans. Lorsque ces dernières mangeaient des carottes, les fœtus exposés à ce légume affichaient "un visage riant" rapporte le magazine ELLE ; a contrario, ceux qui subissaient les émanations de chou-kale présentaient un "visage larmoyant". " Un certain nombre d'études avaient suggéré que les bébés pouvaient goûter et sentir dans l'utérus, mais elles étaient basées sur des résultats après la naissance. Notre étude est la première à mettre en avant ces réactions avant l'accouchement " note Beyza Ustrun, principale directrice de l'étude, appuyant ainsi sur sa qualité novatrice. 

L'importance de bien manger pendant la grossesse

Bébé aurait accès aux saveurs, via leur imprégnation dans le liquide amniotique. Celui-ci serait en effet perméable aux effluves laissées par les aliments mangés par maman et, en avalant ce liquide amniotique, bébé serait capable non seulement de les distinguer, mais aussi de réagir en fonction de l'appétence qu'elle leur inspire. " En observant les réactions faciales des fœtus, nous pouvons supposer qu'une série de stimuli chimiques passent par l'alimentation de la mère dans l'environnement du fœtus ", explique le professeur Benoist Schaal, du Centre national de la recherche scientifique-Université de Bourgogne, coauteur de l'étude. Pour ce dernier, l'enjeu de l'étude porte certes sur la compréhension du développement sensoriel, de sa mémoire associée, mais surtout concrètement, sur l'importance d'avoir une alimentation saine pendant la grossesse.