Apprendre à nager : à quel âge initier son enfant, comment faire ?

Pour réduire le risque de noyade, familiariser les enfants avec l'eau et leur apprendre à nager est impératif dès le plus jeune âge. Comment procéder, à qui s'adresser, quel est le coût des cours de natation ? On vous dit tout.

Apprendre à nager : à quel âge initier son enfant, comment faire ?
© fsstock

Chaque été, la France déplore plusieurs centaines de décès liés à une noyade. Elle reste même la première cause de mortalité par accident chez les enfants de moins de 15 ans, et rappelons qu'il suffit de trois minutes et 20 cm d'eau seulement pour qu'un enfant succombe. Défaut de surveillance des adultes, système de sécurité des piscines défaillant ou absent, entourage mal formé aux gestes de premiers secours, autant d'éléments qui font des loisirs nautiques une activité à haut risque. Apprendre à nager est donc une nécessité absolue et une initiation est possible dès le plus jeune âge. 

Apprentissage de la nage : à quel âge ?

Si les piscines proposent des séances de "bébés nageurs", dès l'âge de 4 mois, il ne s'agit encore pour le bébé que de se familiariser avec l'eau. Il n'est alors nullement question d'apprentissage et le bébé n'est soumis à aucun exercice ni aucune contrainte. Pour le parent, l'objectif de ces séances est de partager un moment de détente et de relaxation avec son enfant. Selon le SNPMNS (Syndicat National Professionnel des Maîtres Nageurs Sauveteurs, un enfant peut apprendre à nager dès l'âge de 5 ans. Certains enfants, qui vivent par exemple au bord de la mer ou ont une piscine à leur domicile, vont apprendre à nager plus tôt avec leurs parents ou leurs frères et sœurs. D'autres à l'inverse, qui n'auront pas un accès facile à des infrastructures adaptées, sauront nager plus tard. 

Apprendre à nager avec un maître nageur, c'est mieux

Du tonton blagueur qui balance l'enfant dans le grand bain en lui criant de se débrouiller, aux séances collectives en 6ème, souvent sources de stress pour les collégiens, nous avons tous des souvenirs, parfois traumatisants, de la manière dont nous avons appris à nager. Les parents doivent garder à l'esprit que ce n'est pas parce qu'ils savent nager, qu'ils sauront initier correctement leur enfant à la nage. Dans l'idéal, et lorsque c'est possible, il est toujours préférable de recourir aux services d'un maître nageur diplômé d'État. Ces derniers exercent au sein des piscines, mais également sur les plages, les lacs ou les bases de loisirs. Ils sont formés à l'enseignement de la natation et sont à même de donner aux enfants, même les plus jeunes, des techniques pour se mettre en sécurité.

A partir de 3 ans, 3 ans et demi, l'objectif est de permettre à l'enfant de rejoindre le bord de la piscine après une chute accidentelle. Le petit sera alors à même de se déplacer sur quelques mètres sous l'eau. Attention, cela ne doit pas conduire les adultes à relâcher leur vigilance. Viendra ensuite l'apprentissage des différents types de nage selon une pédagogie bien précise basée sur ces piliers : entrée dans l'eau, équilibre, immersion, respiration et propulsion. Gardez également à l'esprit qu'un enfant sera plus attentif et appliqué avec un étranger qu'avec ses propres parents

Combien de temps pour qu'un enfant apprenne à nager ?

Encore une fois, cela va dépendre de l'âge de l'enfant, du rythme des cours, mais aussi de son aisance dans l'eau au départ. Un enfant aquaphobe ou qui a développé une forte appréhension aura besoin d'un peu plus de temps pour se sentir en confiance, mettre la tête sous l'eau sans crainte, puis ensuite passer à l'apprentissage des techniques de mise en sécurité puis de nage. En général, on considère qu'il faut en moyenne dix séances à un enfant pour apprendre à nager. 

Initiation par les parents : comment procéder ?

Même si vous avez décidé d'inscrire votre enfant à des cours de natation, rien ne vous empêche de commencer à faire quelques petits exercices avec lui pour le mettre en confiance. Premièrement, rappelez vous que l'un des enjeux de la nage est de parvenir à acquérir un équilibre horizontal, en opposition à l'équilibre vertical de l'être humain lorsqu'il se déplace sur la terre ferme. Un challenge difficile pour les enfants qui bien souvent, à cause des bouées (à éviter absolument), sont dans l'eau comme ils sont sur terre : verticaux. Une position qui rend l'apprentissage de la nage impossible. La ceinture, dotée de flotteurs, est donc l'accessoire à privilégier pour apprendre à nager.

Quels exercices pour lui apprendre à nager ?

Vous pouvez commencer en proposant à votre enfant de faire des petits jeux et exercices dans l'eau, sans le quitter des yeux : ​​​​​​

  • mettre la tête sous l'eau,
  • passer entre vos jambes,
  • faire la planche (vous pouvez alors le soutenir au niveau du dos),
  • se propulser en prenant appui sur ses pieds
  • Grace à sa ceinture, vous pouvez également lui donner une planche pour qu'il s'exerce à battre des pieds par exemple.

Encore une fois, ni la ceinture, ni les brassards, et encore moins les matelas gonflables ne peuvent prémunir un enfant contre la noyade, seule la vigilance d'un adulte le peut. Même si vous sentez que votre enfant est plus à l'aise et commence à prendre confiance, votre présence à ses côtés est impérative. 

Apprendre à nager : combien ça coûte ?

Le prix d'un cours de natation varie d'une piscine à l'autre, mais aussi en fonction du rythme des cours.

  • Pour un cours collectif, le tarif varie de 10 à 15 euros de l'heure en moyenne, auquel il faut parfois ajouter le prix d'entrée à la piscine.
  • Pour les cours particuliers, le prix peut rapidement grimper jusqu'à 35 à 40 euros.

Plan aisance aquatique : de quoi s'agit-il ?

Le gouvernement à mis en place, courant 2019, son plan "Aisance aquatique", destiné à familiariser les enfants avec l'eau, afin de réduire le nombre de noyades. L'une des mesures phares du dispositif est de proposer une initiation précoce à la natation dès l'école maternelle. Le ministère des sports a également mis en ligne une série de vidéos de démonstration avec plusieurs étapes pour former les parents à cette pédagogie en plusieurs étapes.