Enlève ton bonnet : la nouvelle campagne d'Enfance et Partage

L'association Enfance et Partage dénonce les violences faites aux enfants. Après sa campagne "Ça va", elle lance le hashtag #EnleveTonBonnet sur les réseaux sociaux, en invitant les internautes à partager une story ou à publier une photo qui dévoile leur visage. Plusieurs personnalités ont joué le jeu pour soutenir l'association.

Enlève ton bonnet : la nouvelle campagne d'Enfance et Partage
© Enfance et Partage

"En France, un enfant meurt tous les 5 jours sous les coups d'un adulte, et des milliers d'autres souffrent de violences physiques, psychologiques et sexuelles" rappelle l'association Enfance et Partage qui lance une nouvelle campagne pour dénoncer les violences faites aux enfants. La campagne intitulée "Ça va" et lancée en mai 2019, mettait en scène un petit garçon prénommé Paul, qui tentait de cacher son mal-être auprès de son entourage et de ses professeurs. A la question "Ça va ?", il répondait par l'affirmative en restant silencieux face aux violences qu'il subissait. Lorsqu'il rentre chez lui, le petit garçon retire son bonnet. Son front est couvert de bleus et l'on comprend alors qu'il est victime de maltraitance infantile

Cette année, l'association Enfance et Partage sensibilise le grand public sur la nécessité de dénoncer les violences faites aux enfants. Elle propose aux internautes de retirer leur bonnet, comme Paul, en reproduisant ce geste symbolique sur les réseaux sociaux, et de partager une photo ou une vidéo en post ou en story, avec le hashtag #EnleveTonBonnet. Plusieurs personnalités comme les comédiens Guillaume Gouix, Frédéric Diefenthal et Florence Thomassin ont déjà participé à cet appel pour soutenir le combat que mène l'association depuis plus de 40 ans.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Enfance et Partage (@enfance.et.partage) le

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

@enfance.et.partage #enlevetonbonnet

Une publication partagée par Florence Thomassin (@florencethomassinstudio) le