Rentrée scolaire 2020 : en septembre, l'école sera obligatoire pour tous les élèves

La rentrée des classes s'annonce particulière. "On doit se préparer à tous les scénarios", a déclaré Jean-Michel Blanquer, qui précise que le retour à l'école sera obligatoire pour tous les élèves de 3 à 16 ans, dès le 1er septembre 2020.

Rentrée scolaire 2020 : en septembre, l'école sera obligatoire pour tous les élèves
© Blondet Eliot/ABACA

Comment va se passer la rentrée de septembre ?

[Mise à jour du 29 mai à 15h56]. L'année scolaire 2020-2021 sera très particulière. Car après deux mois de confinement et de cours à distance, comment va s'organiser la rentrée de septembre pour les élèves et les professeurs ? Pour le moment, il n'est pas question d'alléger le protocole sanitaire avant la fin de l'été. "Ce protocole sanitaire est indispensable et il l'est encore au moins de juin, si nous l'allégeons, ce sera pour la rentrée de septembre" a déclaré Jean-Michel Blanquer ce 29 mai, sur Franceinfo. Le ministre a également indiqué que la rentrée de septembre serait "bien entendu" obligatoire pour tous les élèves de 3 à 16 ans. Pour l'heure, le ministre de l’Éducation nationale est en train de "travailler, en fonction de l'évolution de la situation épidémique, à un allègement du protocole sanitaire" pour la rentrée des classes. En outre, le ministre annonce qu'il va lancer "une grande concertation au mois de juin avec les parents, les organisations représentatives, les élus, mais aussi les élèves, pour réfléchir à cette façon d'organiser la rentrée de septembre pour que, évidemment, tous les élèves puissent aller à l'école".

"Nous devrons préparer cette rentrée de manière collective à l'échelle du pays [...] le mois de septembre sera un moment décisif", avait annoncé Jean-Michel Blanquer le 19 mai au Sénat. Aussi, ne sachant pas si le virus sera encore présent d'ici le 1er septembre. "On doit se préparer à tous les scénarios", avait précisé le ministre de l'Education le 13 mai. "Nous montons des groupes de travail pour réfléchir à la façon dont nous organisons l'année 2020-2021" a-t-il précisé. Dans tous les cas, des adaptations devront être faites pour rattraper le retard de certains élèves, et ceux qui en auront besoin pourront déjà suivre des cours de soutien scolaire gratuits en juillet et août afin de se préparer au mieux pour la rentrée de septembre. "Nous devons également faire évoluer notre organisation et je vais en parler avec tous les partenaires de l'Education nationale pour que l'on soit bien organisés en septembre". Jean-Michel Blanquer veut que cette rentrée scolaire ne soit pas "dégradée", mais "que ce soit une année où nous nous modernisons", notamment avec des activités de sport et de culture qui seront développées.

Ce 8 mai, le ministre de l'Education Nationale avait également donné quelques pistes au cas où le virus circulerait toujours en septembre prochain. Il a indiqué que la "formule mixte" basée sur des groupes de 15 élèves qui sera mise en place à partir du 12 mai pourrait être reconduite à la rentrée de septembre. "Les élèves seront présents, en partie, en petits groupes. Des activités pourront avoir lieu en dehors de l'établissement, notamment pour développer le sport et les activités culturelles. L'enseignement à distance continuerait à être très important. La France s'est dotée d'outils et d'un savoir-faire qui lui permettent d'être en pointe sur cette question. C'est cette situation mixte que l'on doit préparer", a déclaré Jean-Michel Blanquer sur France Inter.  Il a cependant ajouté que cette décision n'était pas définitive. Si l'épidémie de coronavirus "n'est plus là (... ) on pourra avoir un fonctionnement plus normal", a ajouté le ministre de l'Education Nationale. 

Des cours à distance à l'université

Quant aux étudiants, ils devraient continuer à étudier à distance à l'université. "Nous avons demandé aux établissements de prévoir que les cours magistraux puissent être offerts à distance. Ils sont en train de regarder si c'est possible", a déclaré  la ministre de l'Enseignement supérieur au Parisien le 8 mai. Mais Frédérique Vidal a tenu à préciser que les interactions avec les enseignants restaient indispensables.

Date de la rentrée scolaire 2020

Le calendrier scolaire ne sera pas modifié malgré la crise sanitaire, a assuré Jean-Michel Blanquer. Dans tous les cas, les élèves, de la maternelle au lycée, reprendront le chemin de l'école le mardi 1er septembre 2020.

Se préparer au nouveau baccalauréat

Cette année, les lycéens passent leur baccalauréat sous une forme inédite, en contrôle continu. Mais le diplôme est en train d'évoluer de manière à mieux préparer les élèves à leur orientation et favoriser leur réussite dans l'enseignement supérieur.  Il contiendra uniquement quatre matières obligatoires (trois épreuves écrites et un oral), avec l'introduction d'un contrôle continu tout au long de l'année qui comptera pour 40% de la note finale. Même si ce nouveau bac ne sera appliqué qu'en 2021, les élèves de seconde doivent d'ores et déjà choisir leurs spécialités.