Maman > Crèche > Val-d'Oise > Cergy > Crèche collective du HAZAY

Crèche collective du HAZAY à Cergy (95000)

Voir les crèches à :

Présentation de la structure

Les professionnels municipaux de la Petite enfance veillent au quotidien à la sécurité, au bien-être et à l'épanouissement de chaque enfant accueilli, à son bon développement physique et affectif, dans le respect de son rythme et de la vie en collectivité.  

                                                                                                              

Périodes de fermeture de la structure : 1 semaine sur 2 pendant les vacances scolaires, 1 mois en été, les Ponts.

Une équipe pluridisciplinaire qualifiée et spécialisée dans l'accueil du jeune enfant.

Caractéristiques de la structure

Type de structure :
multi-accueil
Nombre de places :
40 places
Age d'accueil des enfants :
de 10 semaines à 4 ans
Prix :
La tarification est calculée en fonction de vos ressources et du nombre d'enfants à charge (barème national fixé par les Allocations familiales).
Financement(s) possible(s) :
Commune ou l'intercommunalité
Prestation de service unique (PSU)
Repas fournis :
oui
Couches fournies :
oui
Accueil des enfants en situation de handicap :

La crèche accueille des enfants cergyssois âgés de 10 semaines à 4 ans et jusqu’à 6 ans pour les enfants en situation de handicap.

Gestionnaire :
Ville de CERGY

Horaires d'ouverture

Ouverture en juillet :
ouverte en juillet
Ouverture en août :
ouverte en août
Ouverture durant les fêtes de fin d'année :
ouverte entre Noël et le Nouvel an

Adresse et contact

75 Avenue de l'Orangerie
95000 Cergy
Téléphone : 01 71 66 71 78

Conditions d'admission

A partir du 4ème mois de grossesse, remplir le formulaire de demande de place en crèche, disponible sur le site www.ville-cergy.fr ou à la Mairie. 

Il ouvre droit à l'inscription sur la liste d'attente.

Résider à CERGY.

Les tarifs horaires sont calculés en fonction des ressources du foyer de l'enfant et de la composition familiale et sont fixés selon le barème élaboré par la CNAF.